Changer d'édition

Les vignerons luxembourgeois solidaires de leurs voisins
Grande Région 4 2 min. 04.08.2021
Inondations

Les vignerons luxembourgeois solidaires de leurs voisins

Dans certaines exploitations viticoles, l'eau a emporté «jusqu'à un quart de la surface cultivée», raconte Marc Weyer, président de la Fédération des associations viticoles luxembourgeoises.
Inondations

Les vignerons luxembourgeois solidaires de leurs voisins

Dans certaines exploitations viticoles, l'eau a emporté «jusqu'à un quart de la surface cultivée», raconte Marc Weyer, président de la Fédération des associations viticoles luxembourgeoises.
Photo: dpa
Grande Région 4 2 min. 04.08.2021
Inondations

Les vignerons luxembourgeois solidaires de leurs voisins

Une vingtaine de viticulteurs ont prêté main-forte mardi à leurs homologues de la région d'Ahrweiler, en Allemagne, durement touchés par les intempéries. Alors que certaines bouteilles ne peuvent plus être vendues, les vendanges sont compromises.

(m.d. avec Jean-Philippe Schmit) Après les pompiers, les viticulteurs du Grand-Duché se sont à leur tour montrés solidaires avec l'Allemagne voisine. Le temps d'une journée, une vingtaine de membres de la Fédération des associations viticoles luxembourgeoises se sont rendus mardi dans le district d'Ahrweiler: l'épicentre des inondations s'avère être également la plus grande zone de production de vin rouge du pays.


17.07.2021, Rheinland-Pfalz, Altenahr: Ein partiell zusammengefallenes Haus steht in Altenahr nahe dem Ufer der Ahr. Massive Regenfälle haben in Rheinland-Pfalz für verheerende Überschwemmungen gesorgt. Foto: Philipp von Ditfurth/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Des dégâts «surréalistes» en Rhénanie-Palatinat
Particulièrement touchés par les intempéries des 14 et 15 juillet, les habitants du land allemand s'attèlent à présent à nettoyer leurs foyers, constatant l'ampleur des dégâts. Le dernier bilan officiel fait état de 156 morts à l'échelle nationale.

Alors que 26 personnes étaient toujours portées disparues mardi en Rhénanie-Palatinat, le travail de nettoyage se poursuit dans la région où une soixantaine de ponts ont été détruits. Dans certaines exploitations viticoles, l'eau a emporté «jusqu'à un quart de la surface cultivée», raconte Marc Weyer, président de la Fédération, qui craint que les vignes «ne repoussent jamais sur les sites les plus bas». Au point que les exploitants se demandent s'ils doivent y replanter les ceps. 

Pour sauver les vendanges qui débuteront «dans deux mois», volontaires luxembourgeois et exploitants allemands débarrassent les vignes des feuilles superflues. «Cela permet de réduire l'humidité, et d'apporter plus de lumière pour que les raisins sèchent», explique Marc Meyer. Mais face aux dégâts matériels, les viticulteurs capables de traiter le raisin avant sa transformation se font rares, il faudra donc transporter les récoltes vers d'autres exploitations.

Un transport qui soulève un problème juridique. «La loi sur la viticulture stipule que le vin de qualité provenant de certaines zones de culture doit également être transformé dans cette zone», souligne le président de la Fédération. Aussi, acheminer les raisins cultivés près de l'Ahr vers la Moselle ferait perdre aux vins produits leur appellation. «Nous espérons qu'il y aura un règlement spécial pour nos confrères allemands», déclare Marc Meyer.

Quant au vin déjà produit, celui contenu dans les barriques ne sera pas mis en vente. «L'eau et la boue s'y sont infiltrés, personne ne peut plus boire ce vin, il est fichu», déplore le viticulteur luxembourgeois. Difficile aussi de mettre les bouteilles sur le marché: beaucoup ont perdu leur étiquette, rendant l'identification de leur domaine, cépage ou millésime quasiment impossible. 


Glissement de terrain en Allemagne
Glissement de terrain en Allemagne

Pour se consoler, un groupe d'aubergistes et de viticulteurs ont lancé une campagne «flood wine» («vin de crue»). Des «bouteilles originales et boueuses», datée du «pire millésime» y sont cédées en échange de dons. 

A noter que du côté du Luxembourg, le ministère de l'Agriculture analyse actuellement l'ampleur des dégâts pour le secteur viticole. Les professionnels ont jusqu'au 20 août pour adresser une demande d'aide spéciale. «Il est beaucoup trop tôt pour dresser un état des lieux précis», indique le ministère.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La désorganisation liée aux conséquences des récentes intempéries va-t-elle se traduire par une flambée des cas covid+. Préventivement, les autorités ont décidé de renforcer la vaccination dans les zones sinistrées.
German Chancellor Angela Merkel and North Rhine-Westphalia's State Premier, Christian Democratic Union (CDU) leader and CDU's candidate for Chancellery Armin Laschet walk through the flood-ravaged spa town Bad Munstereifel, North Rhine-Westphalia state, western Germany, on July 20, 2021. - The German government on July 19, 2021 pledged to improve the country's under-fire warning systems as emergency services continued to search for victims of the worst flooding in living memory, with at least 165 people confirmed dead. (Photo by CHRISTOF STACHE / POOL / AFP)
Particulièrement touchés par les intempéries des 14 et 15 juillet, les habitants du land allemand s'attèlent à présent à nettoyer leurs foyers, constatant l'ampleur des dégâts. Le dernier bilan officiel fait état de 156 morts à l'échelle nationale.
17.07.2021, Rheinland-Pfalz, Altenahr: Ein partiell zusammengefallenes Haus steht in Altenahr nahe dem Ufer der Ahr. Massive Regenfälle haben in Rheinland-Pfalz für verheerende Überschwemmungen gesorgt. Foto: Philipp von Ditfurth/dpa +++ dpa-Bildfunk +++