Changer d'édition

Impact limité suite à la fuite d'hydrocarbures de Cattenom
Grande Région 2 min. 24.02.2022
Pollution de la Moselle

Impact limité suite à la fuite d'hydrocarbures de Cattenom

La crainte était que cette eau chargée d'hydrocarbures n'atteigne les cours d'eau luxembourgeois.
Pollution de la Moselle

Impact limité suite à la fuite d'hydrocarbures de Cattenom

La crainte était que cette eau chargée d'hydrocarbures n'atteigne les cours d'eau luxembourgeois.
Photo: Steve Remesch
Grande Région 2 min. 24.02.2022
Pollution de la Moselle

Impact limité suite à la fuite d'hydrocarbures de Cattenom

Simon MARTIN
Simon MARTIN
Suite du feuilleton de cette pollution de la Moselle, potentiellement imputable à la centrale de Cattenom. Il semble que le pire a pu être évité grâce à l'intervention rapide des secours.

Début de semaine, nous apprenions que la Moselle avait été victime d'une pollution, probablement imputable à la centrale de Cattenom, particulièrement décriée au cours de ces dernières semaines. La crainte était que cette eau chargée d'hydrocarbures n'atteigne les cours d'eau luxembourgeois puisque, faut-il encore le rappeler, la centrale nucléaire ne se trouve qu'à une vingtaine de kilomètres de la frontière. Les grands moyens avaient toutefois été déployés afin d'éviter cette catastrophe.


Cattenom nuclear power plant
Le Luxembourg s'inquiète à propos de la centrale de Cattenom
Le Luxembourg s'inquiète d'anomalies sur des circuits de refroidissement qui ont été détectées à la centrale nucléaire de Cattenom, en Moselle.

Ce jeudi, les services de secours grand-ducaux ont transmis un communiqué émanant de la centrale elle-même pour faire le point sur la situation. La centrale est notamment revenue sur les faits, jusqu'ici inconnus, qui auraient provoqué cette fuite. «Le 19 février, les équipes de la centrale de Cattenom procédaient à des manœuvres sur le circuit de protection incendie du site, provoquant l’ouverture d’une vanne et le démarrage automatique du système d’aspersion des transformateurs des unités de production 1,2 et 3. L’aspersion intempestive de moins de deux heures des pôles transformateurs, qui contiennent de l’huile, aurait entrainé le débordement du système de collecte des hydrocarbures».

Ainsi, de l’eau chargée d’huile s’est déversée sur la chaussée interne du site. «Elle a été collectée par le circuit de récupération des eaux pluviales du site et rejetée ensuite dans la Moselle». Selon un bilan réalisé le lendemain de cette fuite, la quantité d’hydrocarbures détectée dans la Moselle le 20 février était estimée à 20 litres. 

Pas de radioactivité

Toutefois, malgré cette pollution, l'impact semble avoir été limité. «Les résultats des analyses réalisées ont confirmé l’absence de radioactivité dans les rejets et l’absence d’hydrocarbures dans la nappe phréatique. Dès qu’elles ont eu connaissance de la présence d’hydrocarbures sur la Moselle, les équipes de la centrale EDF ont travaillé en lien avec le service départemental d’incendie et secours de la Moselle, afin de mettre en œuvre des moyens visant à contenir et traiter le rejet».

On pense notamment à l'installation d'un barrage flottant pour contenir la pollution ainsi que divers pompages de la rivière. Une surveillance de la Moselle a été mise en place et se poursuivait encore ce jeudi. «Cet événement a été déclaré par la centrale nucléaire de Cattenom auprès de l’Autorité de sûreté nucléaire le mardi 22 février 2022».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Plus une semaine ne se passe sans que la centrale nucléaire de Cattenom ne fasse parler d'elle. Elle pourrait, cette fois-ci, être à l'origine d'une pollution de la Moselle.
Bereits Ende August gab es im Atomkraftwerk Cattenom eine Übung der schnellen Eingreiftruppe.
L'unité de production n°3 de la centrale nucléaire mosellane, située à 20 kilomètres de la capitale, doit faire l'objet d'une inspection poussée à partir du mois de mars, en raison de suspicions de corrosion.
Cattenom est la septième centrale nucléaire au monde en puissance installée.
Alors que cinq des 56 réacteurs nucléaires que compte le parc nucléaire français sont déjà concernés par un problème de corrosion, celui de Cattenom 3 va bientôt s'ajouter à la liste. L'unité de production est concernée par des suspicions de problèmes similaires.
Exercice Force d'Action Rapide Nucléaire Cattenom Farn Übung 01.09.2021 / Foto: Foto: Steve Remesch