Changer d'édition

Idelux à la rescousse de Qualibeef
Grande Région 06.09.2019

Idelux à la rescousse de Qualibeef

L'intercommunale Idelux espère sauver les 54 emplois de la société Qualibeef à Bastogne

Idelux à la rescousse de Qualibeef

L'intercommunale Idelux espère sauver les 54 emplois de la société Qualibeef à Bastogne
Photo: Jean-Pierre Monhonval
Grande Région 06.09.2019

Idelux à la rescousse de Qualibeef

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Deux semaines après l'annonce du licenciement de 54 personnes au sein de la société de découpe de viande à Bastogne, le groupe intercommunal Idelux entend relancer l'outil et sauver l'emploi.

Le groupe intercommunal Idelux, qui soutient et finance aussi bien des investissements d'entreprises privées que des projets communaux dans la province de Luxembourg, part à la rescousse de la société bastognarde Qualibeef.

Le 20 août dernier, le tribunal de l'entreprise de Liège, division Neufchâteau, avait décidé, à la demande des juges, de mettre un terme à la procédure de réorganisation judiciaire. Un jugement qui avait entraîné la mise au chômage des 54 membres du personnel.


54 emplois supprimés à Bastogne
L'entreprise Qualibeef (ex-Veviba) et sa filiale AMB (Abattoir et Marché de Bastogne) ont été déclarées en faillite mardi par le tribunal de l'entreprise de Liège, division de Neufchâteau.

Soucieux de «relancer l'outil dans les meilleurs délais afin de conserver le personnel qualifié, très spécialisé et qui connaît bien l'outil», Idelux s'est penché au chevet de la société de découpe de viande, comme l'explique son conseiller général, Georges Cottin auprès de nos confrères belges de la Dernière Heure.

«Jusqu'au 15 septembre pour se manifester»  

Concrètement, «un cahier des charges a été élaboré et un appel d'offres a été lancé. Les candidats repreneurs ont jusqu'au 15 septembre pour se manifester. Les offres seront examinées par le curateur, le conseil d'administration du secteur viande et par le conseil d'administration d'Idelux», poursuit Georges Cottin, qui précise que «le congélateur industriel contenant 650 tonnes de viande a été vidé. Tout est nettoyé et l'outil est désormais opérationnel à 100%.»

Veviba s'était retrouvée au cœur d'un scandale sanitaire en mars 2018
Veviba s'était retrouvée au cœur d'un scandale sanitaire en mars 2018
Photo: Nadia Lallemant

Pour rappel, Veviba -ancienne appellation de Qualibeef- s'était retrouvée au cœur d'un scandale sanitaire en mars 2018, pour une gigantesque fraude relative à la date de congélation des viandes.


Tous les produits concernés ont été retirés des magasins.
Scandale Veviba: «Tous les produits ont été retirés de la vente»
Les fraudes détectées dans les abattoirs Veviba à Bastogne concernent la viande hachée et les queues de bœuf vendues au Luxembourg indiquent les ministères de la Protection des consommateurs et de la Santé. En précisant que «tous les produits ont été retirés de la vente».

Le ministre fédéral belge de l'Agriculture de l'époque, Denis Ducarme et l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire avaient alors retiré l'agrément à l'entreprise.

L'activité de découpe de la viande s'était ensuite poursuivie sous la nouvelle enseigne, Qualibeef.


Sur le même sujet

54 emplois supprimés à Bastogne
L'entreprise Qualibeef (ex-Veviba) et sa filiale AMB (Abattoir et Marché de Bastogne) ont été déclarées en faillite mardi par le tribunal de l'entreprise de Liège, division de Neufchâteau.
Scandale de la viande: Vevibalux et Activa Meat dans la tourmente
Deux sociétés luxembourgeoises, Vevibalux, implantée à Oberwampach, et Activa Meat, basée à Bech-Kleinmacher, sont impactées par le scandale sanitaire liée à la commercialisation de viande par l'entreprise belge Veviba de Bastogne. «Il n'y a, à l'heure actuelle, pas de risque identifié pour la santé des consommateurs luxembourgeois», assure le ministre luxembourgeois de la Protection des consommateurs.
Scandale Veviba: «Tous les produits ont été retirés de la vente»
Les fraudes détectées dans les abattoirs Veviba à Bastogne concernent la viande hachée et les queues de bœuf vendues au Luxembourg indiquent les ministères de la Protection des consommateurs et de la Santé. En précisant que «tous les produits ont été retirés de la vente».
Tous les produits concernés ont été retirés des magasins.