Changer d'édition

«Horeca et tourisme, les secteurs les plus touchés»
Grande Région 2 min. 13.05.2020

«Horeca et tourisme, les secteurs les plus touchés»

Willy Borsus se félicite du «télétravail quasi généralisé chez les travailleurs frontaliers luxembourgeois»

«Horeca et tourisme, les secteurs les plus touchés»

Willy Borsus se félicite du «télétravail quasi généralisé chez les travailleurs frontaliers luxembourgeois»
Photo: AFP
Grande Région 2 min. 13.05.2020

«Horeca et tourisme, les secteurs les plus touchés»

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Willy Borsus (MR), ministre régional wallon de l'Économie et de l'Agriculture analyse la crise sanitaire et économique en province de Luxembourg. Les commerces de détail et les restaurants sont le plus en souffrance, alors que les PME démontrent de belles capacités de rebond.

Avec seulement 34 personnes atteintes du coronavirus encore hospitalisées à la date du 11 mai, la province de Luxembourg n'est pas la plus accablée sur le plan sanitaire. Mais la crise économique couve dans un territoire traditionnellement terre d'accueil et de loisirs. «L'Horeca et le tourisme, ainsi que leurs déclinaisons sont les secteurs qui souffrent le plus», confirme Willy Borsus, vice-président de la Région wallonne et ministre régional de l'Économie et de l'Agriculture ce mercredi chez nos confrères de L'Avenir du Luxembourg.

«Sur les 4.567 dossiers de demande d'indemnités rentrés dans la province, 1.824 concernent des commerces de détail, des commerçants de proximité, et 1.018 la restauration», précise le seul ministre luxembourgeois du gouvernement wallon. Sur le plan géographique, les deux métropoles du sud et du nord de la province sont les plus impactées, avec «354 demandes pour Arlon, et 333 pour Marche».

 «Le retour à la proximité»  

Évoquant le contrecoup social de la crise, Willy Borsus déplore qu'en avril, la province «comptait 11.766 demandeurs d'emploi», soit «une hausse de 4,2% par rapport au mois précédent, et même 10% de plus qu'en avril 2019». Ce, même si le ministre libéral rappelle que la verte province affiche «un taux de demandes d'emploi de 9,2%, contre 13,2% en moyenne en Wallonie».

S'il se félicite du «télétravail quasi généralisé chez les travailleurs frontaliers luxembourgeois» en cette période grâce à une suspension temporaire de la limite du nombre de jours autorisés, le résident de l'Élysette apprécie aussi «le retour à la proximité des commerces alimentaires». En outre, dans un territoire où le tissu économique est constitué principalement de PME et de TPME, Willy Borsus note que «la capacité d'adaptation et de rebond est plus importante dans les plus petites entreprises».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Des déchets nucléaires aux portes du Luxembourg
La ministre de l'Environnement, Carole Dieschbourg, entend mobiliser la population pour s'opposer à un projet de l'Etat belge d'enfouir des éléments radioactifs non loin de la frontière. L'impact environnemental pourrait concerner l'approvisionnement en eau potable.
La Grande Région, victime collatérale du coronavirus ?
Si depuis le début de la crise certaines actions communes ont été menées, d'autres l'ont été de manière unilatérale, regrette le Conseil syndical interrégional de la Grande Région. Une occasion manquée de donner un nouveau souffle à une entité où vivent quelque 12 millions de personnes.
Lokales, Deutsche Grenzkontrollen, Worlmeldange, Coronavirus, Covid-19, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
300.000 habitants attendus en province de Luxembourg
La verte province devrait être aussi peuplée qu'une ville comme Gand à l'horizon 2033. Une projection qui pourrait impacter positivement l'activité économique du Grand-Duché de plus en plus tributaire de ses travailleurs frontaliers.
arlon_3
La perspective des 48 jours de télétravail s'enlise
Les négociations entre la Belgique et le Luxembourg en vue du doublement du seuil légal annuel de travail hors de leur bureau pour les frontaliers belges sont au point mort. La faute au veto du Grand-Duché opposé à toute compensation financière.
Le passage de 24 à 48 jours de télétravail pour les frontaliers belges entraînerait un manque à gagner pour le fisc belge
Arlon franchit le cap des 30.000 habitants
Le chef-lieu de la province de Luxembourg comptait exactement 30.047 âmes au 1er janvier d'après les données publiées sur le site du Registre national de Belgique. Parallèlement, 286.571 habitants sont recensés dans la Verte Province, qui connaît une hausse démographique de 0,76% en un an.
Arlon compte désormais 30.047 habitants
Le dernier des Mohicans luxembourgeois
Willy Borsus (MR) est le seul représentant de la province de Luxembourg au sein du nouveau gouvernement wallon arc-en-ciel formé jeudi soir. Il est en charge de l’Économie, du Commerce extérieur, de la Recherche et l’innovation, et de l’Agriculture.
Willy Borsus (à dr.), aux côtés de ses partenaires de la majorité gouvernementale wallonne, Elio Di Rupo (au centre) et Jean-Marc Nollet (à g.) hérite, entre autres, des portefeuilles de l'Economie et de l'Agriculture.