Changer d'édition

Feu vert pour l'écotaxe alsacienne
Grande Région 3 min. 17.02.2022
Mobilité

Feu vert pour l'écotaxe alsacienne

L'instauration de cette écotaxe pourrait entraîner un report de trafic sur les autoroutes A3 et A31, déjà saturées.
Mobilité

Feu vert pour l'écotaxe alsacienne

L'instauration de cette écotaxe pourrait entraîner un report de trafic sur les autoroutes A3 et A31, déjà saturées.
Photo: Guy Jallay
Grande Région 3 min. 17.02.2022
Mobilité

Feu vert pour l'écotaxe alsacienne

Le Parlement français a définitivement adopté un projet de loi permettant à la Collectivité européenne d'Alsace d'instaurer une écotaxe pour les poids lourds à partir de 2024. Un report de trafic sur l'A31 lorraine est craint par certains élus locaux.

(BaL avec AFP) - Les poids lourds de plus de 3,5 tonnes devront se soumettre à une écotaxe en Alsace. La mise en oeuvre de cette contribution locale «préfigurera bien les travaux pour les autres collectivités volontaires qui feront l'objet d'un processus ad hoc», a affirmé la secrétaire d'Etat chargée de la Biodiversité Bérangère Abba, rappelant que la loi Climat «permettra d'exporter sa mise en place dans d'autres régions».


Thionville, Diedenhofen, A31,  Autobahn, Stau, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Cette écotaxe alsacienne bien préoccupante
A partir de 2024, les poids lourds qui emprunteront l'autoroute alsacienne A35 devront se soumettre à une écotaxe locale. Une décision qui pourrait reporter une partie du trafic sur l'A3 luxembourgeoise et sa jumelle l'A31 lorraine.

Créée en 2019, la Collectivité européenne d'Alsace (CeA) est formée des conseils départementaux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin. Elle dispose de nouvelles compétences qui tiennent compte de la spécificité frontalière de l'Alsace. Ce jeudi, le Sénat a adopté trois ordonnances, qui organisent le transfert à la CeA et à l'Eurométropole de Strasbourg de la propriété des routes et autoroutes non concédées de leur territoire.

Après le fiasco d'une écotaxe nationale sous le quinquennat Hollande, ces compétences vont surtout permettre la mise en place en Alsace d'une écotaxe locale sur le transport routier de marchandises, dans l'espoir de juguler le trafic de camions qui sature les axes du sillon rhénan. L'Alsace est en effet victime du report d'une partie du transport de marchandises depuis l'Allemagne en raison d'une écotaxe mise en oeuvre outre-Rhin en 2005, la «LKW-Maut». Résultat, les transporteurs préfèrent utiliser les routes françaises gratuites plutôt que de payer la taxe.

Une mesure attendue par les Alsaciens

Le Sénat, qui avait le premier examiné le texte en novembre, l'a adopté sans modifications en deuxième lecture, malgré les rectifications opérées par l'Assemblée nationale, afin de ne pas retarder son adoption. Les députés se sont notamment opposés à la possibilité de mettre en place des dispositifs de contrôle automatique qu'avaient votée les sénateurs en première lecture.


Wiedereröffnung der Grenzen Frankreich, Autobahn A3/A31, Frankreich, Zouftgen, Pendler, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
L'A31 pourrait se trouver en overdose de poids lourds
A la différence de l'Alsace, la Lorraine ne sera pas dotée d'une taxe dédiée au transport de marchandises. Une différence de traitement entre régions qui fait craindre une hausse du volume sur une autoroute déjà surchargée.

Le projet de loi a été définitivement adopté par 247 voix contre 66. Le groupe socialiste a été le seul groupe à s'y opposer. «Enfin», s'est exclamé le centriste Claude Kern (Bas-Rhin), tandis qu'Elsa Schalck (LR, Bas-Rhin) affirmait qu'il «répond à une réalité territoriale frontalière», avec «des mesures attendues depuis fort longtemps par les Alsaciens».

Le socialiste Olivier Jacquin a en revanche dénoncé «le ferment de la division de la région Grand Est». Pour l'élu de la Meurthe-et-Moselle, «le défaut majeur» de ce texte est de déplacer le problème «du sillon rhénan au sillon lorrain». La Lorraine «subira le report de trafic», a-t-il affirmé.

Cette crainte, les élus locaux mosellans et meurthe-et-mosellans l'expriment depuis longtemps. Déjà saturées, l'autoroute A31, mais également sa petite soeur luxembourgeoise, l'A3, ne seraient pas en mesure d'accueillir un surplus de véhicules. Au total, 90.000 à 110.000 véhicules qui circulent déjà chaque jour sur cet axe nord-sud, principalement emprunté par les travailleurs frontaliers.

Lors de la première lecture du texte en novembre, les sénateurs lorrains s'étaient appuyés sur l'argument des prix attractifs des carburants au Luxembourg, susceptible d'encourager les transporteurs étrangers à emprunter l'axe lorrain. Mais les demandes d'une mise en place d'une écotaxe sur l'A31 n'avaient pas été retenues. Le président de la région Grand Est, Jean Rottner (Les Républicains), s'était quant à lui positionné en faveur d'une écotaxe pour l'ensemble des dix départements de la région.


Sur le même sujet

A partir de 2024, les poids lourds qui emprunteront l'autoroute alsacienne A35 devront se soumettre à une écotaxe locale. Une décision qui pourrait reporter une partie du trafic sur l'A3 luxembourgeoise et sa jumelle l'A31 lorraine.
Thionville, Diedenhofen, A31,  Autobahn, Stau, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
A la différence de l'Alsace, la Lorraine ne sera pas dotée d'une taxe dédiée au transport de marchandises. Une différence de traitement entre régions qui fait craindre une hausse du volume sur une autoroute déjà surchargée.
Wiedereröffnung der Grenzen Frankreich, Autobahn A3/A31, Frankreich, Zouftgen, Pendler, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Afin de déterminer la nature du trafic sur l'axe reliant la Lorraine au Grand-Duché, un contrôle de près de 1.500 usagers a eu lieu en début de semaine. Des données utiles surtout pour le dossier de la future A31bis.
16.05.11 Lastwagenunfall ,Hettange-Grande,A31.Foto:Gerry Huberty
Les maires de Thionville, Metz, Nancy et Epinal souhaitent taxer le trafic poids lourds sur l'autoroute qui traverse la Lorraine. A l'exemple de ce qui se fera en Alsace.
Thionville, Diedenhofen, A31,  Autobahn, Stau, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort