Changer d'édition

Brèves Grande Région 08.11.2020

Si contrairement à la première vague de la pandémie les autorités allemandes n'ont pas fermé les frontières, elles exigent désormais de nouvelles garanties sanitaires. A compter de ce dimanche, tous les résidents luxembourgeois doivent s'enregistrer via un formulaire en ligne avant de se rendre en Allemagne. Idem en ce qui concerne les personnes habitant ou ayant séjourné dans des zones considérées «à risque» par Berlin, au cours des dix derniers jours.

Des exceptions à cette nouvelle règle annoncée par le ministère des Affaires étrangères existent toutefois. Ne sont donc pas concernées les personnes qui n'ont fait que transiter par le Grand-Duché ou par l'Allemagne, les frontaliers qui ont séjourné moins de 24h au Luxembourg ou les résidents qui ont passé moins de 24h sur le territoire allemand et enfin «les personnes qui entrent en République fédérale d'Allemagne pour des raisons professionnelles afin de transporter des personnes, des biens ou des marchandises à travers les frontières par route, rail, air ou mer».

Si le principe de quarantaine pour les résidents luxembourgeois désireux de rester en Allemagne reste valable, des alternatives existent, variant en fonction des Länder. Les personnes concernées sont priées de consulter les informations publiées sur le site officiel du Land de sa destination pour connaître les règles sanitaires en vigueur. Pour les deux Länder voisins du Grand-Duché, la Sarre et la Rhénanie-Palatinat, aucun changement pour les quelque 40.000 salariés frontaliers n'est envisagé.