Changer d'édition

En Moselle, l'AstraZeneca passe la surmultipliée
Grande Région 20.04.2021

En Moselle, l'AstraZeneca passe la surmultipliée

Au total, 473.000 Lorrains ont déjà reçu au moins une dose de vaccin anti-covid.

En Moselle, l'AstraZeneca passe la surmultipliée

Au total, 473.000 Lorrains ont déjà reçu au moins une dose de vaccin anti-covid.
Photo : AFP
Grande Région 20.04.2021

En Moselle, l'AstraZeneca passe la surmultipliée

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le vaccin est maintenant administré à de nombreux professionnels au-delà de 55 ans. Un choix différent du Luxembourg qui entend le proposer aux volontaires âgés de 30 à 54 ans.

A chaque pays sa stratégie. Et alors que d'un côté Xavier Bettel s'est dit prêt à accepter les candidats à la vaccination AstraZeneca (entre 30 et 54 ans), en France le président Emmanuel Macron a choisi une autre orientation. Voilà désormais le vaccin (source de bien des doutes) proposé à certaines catégories professionnelles mais au-delà de 55 ans... C'est ainsi que ces jeudi 22 et vendredi 23 avril, en Moselle, le centre de vaccination Saint-Symphorien à Metz va être réservé pour l'accueil des volontaires ayant un métier en contact avec le public.


Putzfrau
Réflexion autour de la vaccination des femmes de ménage
L'OGBL demande à ce que les personnes assurant l'entretien dans les services de santé soient placées comme prioritaires pour la vaccination. Le ministère de la Santé répond travailler en ce moment à l'intégration de certains sous-traitants dans sa campagne.

Bénéficieront ainsi de cet accès privilégié au vaccin anglo-suédois, les professeurs des écoles, collèges et lycées et les personnels scolaires, les salariés de la petite enfance (compris les assistantes maternelles), les policiers nationaux et municipaux, les gendarmes et les surveillants de prison. Les douaniers ainsi que les personnels techniques des collectivités pourront également être pris en compte.

Alors que sur le département frontalier le plus peuplé, déjà 45.000 personnes ont déjà bénéficié d'une injection à l'AstraZeneca, la préfecture rappelle que «en tenant compte de la présence des variants, la Haute autorité de la santé recommande que la vaccination avec le vaccin AstraZeneca reprenne sans délai pour les personnes âgées de 55 ans et plus». Une information utile à préciser après différents points de vue contradictoires exprimés sur la question ces derniers temps. 

En ce qui concerne le Luxembourg, la campagne vaccinale débutée depuis quatre mois a permis d'administrer 164.091 doses anti-covid. A ce jour, 45.973 soignants ou seniors ont reçu les deux doses préconisées.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Xavier Bettel vacciné à l'AstraZeneca
A l'instar d'autres chefs de gouvernement dans le monde, le Premier ministre luxembourgeois a demandé à recevoir le sérum du laboratoire anglo-saxon. L'objectif: rassurer les particuliers suite à la controverse autour de quelques cas de thromboses.
Luxtimes,Xavier Bettel bekommt Coronaimpfung.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Les volontaires patienteront deux mois avant leur rappel
Les 30-54 ans qui se sont signalés pour recevoir leur vaccination anti-covid AstraZeneca commencent à être invités. Le ministère de la Santé vient de décider de fixer à huit semaines le délai d'attente avant la deuxième injection.
ARCHIV - 26.02.2021, Niedersachsen, Hannover: Ein Schild mit einer Spritze hängt an der Zufahrt zum Impfzentrum auf dem Messegelände. Dort sind in Einzelfällen Impfstoffe verwechselt worden.    (zu dpa «Panne im Impfzentrum: Mittel von Biontech und Astrazeneca verwechselt») Foto: Julian Stratenschulte/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
«Irresponsable de laisser des vaccins au frigo»
Pas question pour le Luxembourg de se priver du vaccin AstraZeneca. Xavier Bettel estime toujours que la balance bénéfice/risques plaide en faveur du sérum. A compter de la semaine prochaine, ce vaccin sera d'ailleurs proposé aux 30-54 ans qui en feront la demande.
15.04.2021, Rheinland-Pfalz, Ludwigshafen: Zwei Mitarbeiter sind im BASF-Impfzentrum mit der Aufbereitung des Corona-Impfstoffs beschäftigt. Foto: Uwe Anspach/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Une vaccination prioritaire aussi pour les détenus
Les résidents du centre pénitentiaire de Schrassig seront vaccinés ensemble et en priorité, confirment les deux ministres de la Santé et de la Justice ce lundi. Le personnel devra en revanche attendre de recevoir une invitation personnelle.
In Zeiten der Corona-Pandemie sind die Häftlinge mit ihren Bedingungen unzufrieden.