Changer d'édition

Knauff Illange n'a pas respecté les règles
Grande Région 3 min. 29.06.2021
En Lorraine

Knauff Illange n'a pas respecté les règles

Knauf Insulation n'a pas fini d'en découdre avec ses opposants.
En Lorraine

Knauff Illange n'a pas respecté les règles

Knauf Insulation n'a pas fini d'en découdre avec ses opposants.
Grande Région 3 min. 29.06.2021
En Lorraine

Knauff Illange n'a pas respecté les règles

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le tribunal administratif vient de condamner l'industriel, installé depuis 2019 aux abords de Thionville, pour avoir produit un permis de construire modificatif non conforme.

Refusée au Luxembourg, l'usine de production de panneaux isolants Knauf Insulation a finalement trouvé refuge de l'autre côté de la frontière. A Illange, en Moselle. Mais c'est peu dire que depuis l'annonce de sa venue, l'industriel fait face à des oppositions notamment de la part d'une association bien décidée à voir l'entreprise se conformer à toutes les normes et lois en vigueur en France. A ce titre, un récent jugement du tribunal administratif vient la conforter dans l'idée que «Knauff n'est certainement pas aussi irréprochable que sa communication l'affirme».


Knauf-Illange sommée de mieux traiter ses déchets
L'Etat français vient d'adresser une mise en demeure à la nouvelle usine de fabrication de panneaux isolants pour qu'elle cesse d'entreposer à l'air libre des tonnes de matériaux produits et non commercialisés.

Et si Gérard Wecker, président de Stop Knauf Illange, tient ce propos c'est que la justice française vient de reconnaître que le groupe n'avait pas respecté la législation en déposant, un permis de construire modificatif en 2019, après avoir révisé le plan d'installation de ses bâtiments et installations périphériques. 

Dans les faits, l'usine se rapprochait des habitations riveraines (de 80 m par rapport à la tolérance accordée deux ans auparavant), mais sur le document soumis à l'approbation des autorités, il n'était question  que d'un simple déplacement de parking... Argument retoqué donc, et condamnation.

Nuisances et transparence

«Ce n'est pas qu'une question de métrage, plaide Gérard Wecker. C'est un manquement à la loi. L'industriel a maintenant obligation de déposer un nouveau permis de construire assorti -et c'est là l'essentiel- d'une nouvelle étude d'impact.» Car c'est bien sur la question des nuisances possibles que les riverains et opposants à l'usine sont vigilants. Bruits aussi bien que contenus des émissions de fumées doivent être annoncés et communiqués.

Une transparence qui, depuis le début du projet et le lancement de l'usine fin 2019, fait défaut. «Il y a bien des réunions dites d'information, mais c'est Knauf qui choisit qui inviter et à qui donner la parole. Et aucun compte rendu officiel n'en ressort...» 

D'où cette demande au préfet de la Moselle de mettre en place une commission de suivi de site afin que chacun puisse accéder aux données d'exploitation du site comptant un peu plus d'une centaine d'employés. Une structure non obligatoire car le site n'est pas classé Seveso, «mais qui serait bienvenue compte tenu de la nature polluante de l'activité de production de panneaux isolants en laine de roche».

L'association a également demandé au représentant de l'Etat de communiquer toute une série de mesures. «Cela fait des mois, et toujours rien.» Aussi, Stop Knauf a saisi la CADA (commission d'accès aux documents administratifs) pour que celle-ci tranche rapidement sur les pièces qui doivent être portées à la connaissance du public.»

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.