Changer d'édition

Elio Di Rupo a repris la compétence de la Grande Région
Grande Région 2 min. 20.02.2020

Elio Di Rupo a repris la compétence de la Grande Région

Elio Di Rupo (à g.) succède au Marchois René Collin comme ministre wallon de la Grande Région

Elio Di Rupo a repris la compétence de la Grande Région

Elio Di Rupo (à g.) succède au Marchois René Collin comme ministre wallon de la Grande Région
Photo: AFP
Grande Région 2 min. 20.02.2020

Elio Di Rupo a repris la compétence de la Grande Région

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Le poste était resté vacant depuis la mise en place du gouvernement wallon en septembre 2019. C'est le ministre-président de la Région wallonne lui-même qui a décidé de reprendre en charge ce portefeuille. Il succède au Marchois René Collin (cdH).

Corinne Cahen (DP) possède enfin son alter ego wallon. Alors que le portefeuille de la Grande Région n'avait été confié à... personne lors de la formation du gouvernement wallon en septembre 2019, c'est Elio Di Rupo (PS), le ministre-président lui-même qui est sorti du bois cinq mois plus tard. Tout est parti d'une question posée sur ce point par la députée wallonne Anne-Catherine Goffinet (cdH) et relayée la semaine dernière par nos confrères belges de La Meuse. Di Rupo a répondu que «s'il n’y a pas de nouveaux projets actuellement, les projets en cours seront poursuivis.»

En soi, il paraît étonnant qu'un Montois s'occupe d'une compétence relative à un territoire distant de plus de 200 km de sa région d'origine. «Je trouve un peu dommage de ne pas avoir véritablement délégué un ministre. Mais je ne vais pas faire de procès d’intention. Le ministre-président doit y jouer un rôle actif», avoue dans La Meuse son prédécesseur René Collin, originaire, lui, de la province de Luxembourg. Elio Di Rupo se rendra au prochain Sommet prévu pour la clôture de la présidence de la Sarre (2019-2020) en fin d'année.


PS chairman Elio Di Rupo delivers a speech at the participation congress of PS French-speaking socialists party after the announcement of a new regional government, on September 12, 2019, in Namur. (Photo by BENOIT DOPPAGNE / BELGA / AFP) / Belgium OUT
Elio Di Rupo redevient le premier Wallon
Le socialiste reprend la ministre-présidence au terme d’un accord gouvernemental avec les libéraux et les écologistes.

En plus du wallon Di Rupo et de Corinne Cahen pour le Grand-Duché, les participants au Sommet sont Jean-Luc Marx, président de la région Grand Est et Jean Rottner, président du Conseil régional Grand Est, côté lorrain. Le land de Rhénanie-Palatinat y délègue quant à lui sa ministre-présidente, Malu Drayer, tandis qu'Olivier Paasch est présent en qualité de ministre-président de la Communauté germanophone de Belgique. 

Pour rappel, la Grande Région est née dans les années 1960 de l'envie concertée  de la Sarre, de la Lorraine et du Luxembourg de réagir de manière groupée à la crise minière et sidérurgique qui touchaient leurs bassins transfrontaliers. Il faudra attendre 1995 pour voir la Wallonie se joindre à ce groupement européen de coopération territoriale (GECT). Mais ce n'est qu'en 2014 que la Wallonie décide d'y déléguer un de ses ministres: le cdH marchois René Collin, qui assurera d'ailleurs la présidence tournante de la Grande Région entre 2015 et 2017.


Sur le même sujet