Changer d'édition

Des tests pour un million d'enfants et enseignants
Grande Région 3 min. 14.01.2021

Des tests pour un million d'enfants et enseignants

Olivier Véran a accompagné le Premier ministre Jean Castex en déplacement au CHR Metz-Thionville ce jeudi matin.

Des tests pour un million d'enfants et enseignants

Olivier Véran a accompagné le Premier ministre Jean Castex en déplacement au CHR Metz-Thionville ce jeudi matin.
Photo : AFP
Grande Région 3 min. 14.01.2021

Des tests pour un million d'enfants et enseignants

Le ministre de la Santé français a annoncé qu'un million d'enseignants et d'élèves seraient testés chaque mois selon un nouveau protocole, lors de son déplacement au CHR Metz-Thionville ce jeudi avec le Premier ministre Jean Castex.

(jm avec AFP) - Au cours d'une visite au CHR de Metz-Thionville avec le Premier ministre Jean Castex, le ministre de la Santé français a indiqué à l'AFP que jusqu'à «un million d'enfants et d'enseignants» seront dépistés chaque mois selon un nouveau protocole. Olivier Véran a assuré que la mesure devrait concerner les enfants âgés de six ans et plus, mais n'a pas précisé la date de début d'application. Une conférence de presse du Premier ministre en présence de six ministres prévue ce jeudi à 18h devrait permettre d'en savoir plus.

En attendant ces prochaines annonces, les caméras étaient braquées sur l'opération communication de Jean Castex ce matin. Accompagné de trois ministres, dont Olivier Véran, il a pu vanter l'avancée de la campagne de vaccination française. Il a choisit pour cela le centre hospitalier ayant reçu le plus de doses de vaccins du Grand Est, région particulièrement touchée par l'épidémie. 

Pour contrer ce rebond, la campagne de vaccination prend un nouveau tournant ce jeudi.  Plus de 138.000 personnes ont déjà reçu une injection, essentiellement des personnes âgées en Ehpad et des personnels soignants de plus de 50 ans. C'est désormais le tour des personnes âgées de plus de 75 ans. Lors de sa visite, le Premier ministre s'est mis en scène, réceptionnant un appel depuis la plateforme téléphonique de prise de rendez-vous lancée ce jeudi.  Cette nouvelle étape dans la vaccination devrait concerner cinq millions de personnes, qui devraient également pouvoir s'inscrire sur Internet à partir de ce jeudi.

C'est une avancée que Jean Castex tenait à souligner, après le lent démarrage de la campagne, critiqué par des élus locaux. Notamment dans le Grand Est, où Jean Rottner, le président de région, avait taxé l'organisation de la campagne de «scandale d'Etat» il y a une semaine. L'opération séduction du gouvernement auprès des élus semble avoir porté ses fruits, puisque Jean Rottner a assuré dans un tweet que ses derniers échanges avec le ministre de la Santé s'étaient avérés «constructifs». 

Le périple lorrain du Premier ministre ne pourra néanmoins pas aller jusqu'à séduire les élus de Nancy. Jean Castex a en effet dû abandonner son après-midi dans la ville à cause des conditions météorologiques. La Lorraine a en effet été placée en alerte orange par Météo France, 15 centimètres de neige étant attendus en plaine dans la journée. 

Le Premier ministre rentrera donc directement à Paris, où il doit annoncer à 18h de nouvelles restrictions sanitaires. Il n'aura donc pas l'occasion d'éprouver le respect du couvre-feu en Moselle. Comme en Meurthe-et-Moselle, dans la Meuse et dans 22 autres des 101 départements français, il y est en vigueur à partir de 18h depuis le 2 janvier. Jean Castex devrait présenter une extension de cette mesure à d'autres territoires lors de sa conférence de presse. 


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le couvre-feu à 18h entre en vigueur dans le Grand Est
Les habitants de quinze départements verront leurs déplacements limités entre 18h et 6h dès samedi dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de covid-19, a annoncé vendredi sur TF1 le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.
SONY DSC