Changer d'édition

Des lombrics pour les WC d'une aire d'autoroute
Grande Région 09.09.2019

Des lombrics pour les WC d'une aire d'autoroute

L'aire autoroutière de Thionville-Porte de France sera en travaux jusqu'au mois de janvier.

Des lombrics pour les WC d'une aire d'autoroute

L'aire autoroutière de Thionville-Porte de France sera en travaux jusqu'au mois de janvier.
Photo DIR Est
Grande Région 09.09.2019

Des lombrics pour les WC d'une aire d'autoroute

La première station de repos rencontrée sur l’autoroute A31 (sens Luxembourg-Metz) fait actuellement peau neuve. Dans quatre mois, les usagers trouveront plus d'espaces de stationnement mais aussi des toilettes sèches 100% écolo, inédites en France.

(DH) - Connue pour son état déplorable, la première aire de repos située, sur l'A31, entre la frontière et Thionville, va changer de réputation. Tout le mérite en reviendra à l'installation de WC au mode de fonctionnement unique en France. En janvier 2020, les routiers et automobilistes découvriront ainsi les premières toilettes sèches et à lombrics implantées sur une autoroute. 


L'A31 bis s'invite aux portes du château
À l’heure où se précisent les tracés du secteur nord de l’A31 bis, les futurs riverains de l’axe autoroutier fourbissent leurs armes pour en atténuer les nuisances. Parmi eux, madame Odette de Mitry et sa fille, descendants de François de Wendel, qui entretiennent un château devant le portail duquel devrait se construire un tronçon de la nouvelle autoroute.

Pour enrayer le manque de civisme dans le bloc sanitaire, la DIR-Est a opté pour ce modèle qui fonctionne sans sciure mais via un tapis roulant installé sous la cuvette des WC. Celui-ci a pour fonction de conduire les déjections vers un local hermétique habité seulement par des vers.

Les lombrics doivent muer urines et selles en compost. Pour les techniciens, les vers travailleront d'ailleurs si bien que le réservoir collectant les déchets ultimes ne devra être vidé que tous les cinq ans. 

2,2 millions d'euros

Pour la DIR-Est (Direction interdépartementale des routes de l'Est) qui finance ces travaux inédits, l'opération devrait permettre d'économiser sur l'entretien de cet équipement mais aussi la facture d'eau.

Au total, la DIR-Est dépensera 2,2 millions euros pour réaménager les sanitaires de  cette aire de repos qui est fermée pour quatre mois.

96 emplacements

Et si le chantier s'avère si long, c'est qu'il est aussi question de réhabiliter totalement cette aire d’autoroute, située à hauteur d'Entrange, à commencer par le parking.

Le nombre d'emplacements prévus pour les routiers passera ainsi de 15 à 69 places alors que 27 places seront réservées aux automobilistes. 

L'aire sera à nouveau fermée de septembre 2020 à janvier 2021, pour une seconde tranche de travaux. 


Sur le même sujet

Les accidents progressent plus que le trafic sur l'A31
L'accroissement du nombre d'accidents avec dégâts matériels ou corporels sur l'axe entre Metz et le Luxembourg n'est pas uniquement lié à la hausse de la circulation routière dans ce secteur. Une vérité commune aux autoroutes et routes nationales en direction du Grand-Duché pour 2019.
La densité du trafic sur l'A31 entre Thionville et Metz a crû de 12% depuis 2014 là où le nombre d'accidents a connu une hausse de 36%
L'A31 bis s'invite aux portes du château
À l’heure où se précisent les tracés du secteur nord de l’A31 bis, les futurs riverains de l’axe autoroutier fourbissent leurs armes pour en atténuer les nuisances. Parmi eux, madame Odette de Mitry et sa fille, descendants de François de Wendel, qui entretiennent un château devant le portail duquel devrait se construire un tronçon de la nouvelle autoroute.
Débat sur la mobilité: à la frontière, rien de nouveau
Tram, funiculaire, etc... malgré les nombreuses nouveautés pour la mobilité au sein de la capitale, les frontaliers français continuent à trépigner à la frontière, dans leurs voitures ou le train. Les discours politiques à ce sujet, quant à eux, se suivent et se ressemblent, et le projet d'autoroute fait son chemin.
Le Luxembourg ne financera pas l'A31 bis
Si l'A31 bis a bien été validée par l'Etat français il y a quelques mois, se pose la question de l'investissement. Le Luxembourg est-il prêt à cofinancer ce projet de plus d'1.4 milliard d'euros? Il semblerait bien que non.
A31 Metz Thionville Luxembourg, Peage, Foto Lex Kleren