Changer d'édition

De nouvelles restrictions pour se rendre en Allemagne
Grande Région 2 min. 26.09.2020

De nouvelles restrictions pour se rendre en Allemagne

Le Grand-Duché ne figurait plus sur la liste allemande des zones à risque depuis le 19 août dernier.

De nouvelles restrictions pour se rendre en Allemagne

Le Grand-Duché ne figurait plus sur la liste allemande des zones à risque depuis le 19 août dernier.
Photo: DPA
Grande Région 2 min. 26.09.2020

De nouvelles restrictions pour se rendre en Allemagne

Les autorités fédérales allemandes ont décidé de reclasser le Luxembourg comme zone à risque. Une décision que ces dernières justifient par une hausse des infections ces derniers jours.

(ASdN) - Les restrictions aux frontières se multiplient. Après la Belgique et la Suisse, c'est au tour de l'Allemagne. L'Institut Robert Koch a ainsi annoncé, vendredi soir, replacer le Grand-Duché sur la liste des «zones à risque». Une mesure qui pourrait entrer en vigueur dès ce week-end et serait justifiée par une hausse du nombre d'infections enregistrées par le Luxembourg ces derniers jours.

Un constat dont se défend néanmoins le ministre des Affaires étrangères Jean Asselborn (LSAP). Dans un communiqué, ce dernier a ainsi attiré l’attention sur le fait que le taux de reproduction était retombé à 0,95 en cette fin de semaine. Autrement dit, en moyenne, une personne touchée par le virus infecterait moins d'une autre. 


Außenminister Asselborn mit seinem deutschen Amtskollegen Heiko Maas in Schengen nach der Grenzöffnung Mitte Mai.
Jean Asselborn refuse de passer le test covid-19
Pour «montrer l'exemple», le ministre des Affaires étrangères ne s'est pas plié aux directives allemandes en matière de tests. Cela ne l'empêche pas de participer à la réunion de ses homologues de l'UE qui se tient actuellement à Berlin.

Cet indicateur n'est cependant pas celui pris en compte par l'institut Robert-Koch. Pour dresser sa liste des zones à risque, celui-ci se base en effet sur le nombre d’infections par 100.000 habitants. Cette barre est fixée à 50 cas. Or, le Luxembourg a affiché 147 nouvelles infections par 100.000 habitants entre le 7 et le 20 septembre. Le chef de la diplomatie luxembourgeoise serait néanmoins «en contact» avec son homologue allemand Heiko Maas, à en croire le communiqué publié ce vendredi.

Si l'Allemagne ne revient pas sur sa décision, cela signifiera que tout résident luxembourgeois traversant la frontière allemande sera - à nouveau - obligé de passer un test de dépistage et devra respecter une quarantaine jusqu'à l'obtention des résultats. En principe, la présentation d’un test négatif effectué 48 heures avant le déplacement pourrait être suffisant pour éviter toute mesure d’isolement. Les autorités fédérales allemandes prévoient néanmoins des exceptions. Ainsi, à titre d'exemple, le transit à travers l’Allemagne reste possible.

Pour rappel, le Grand-Duché avait déjà été classé comme zone à risque par la République fédérale allemande entre le 14 juillet et le 19 août dernier. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Séjourner moins de 48 heures en Belgique reste possible
Si les autorités belges ont décidé mercredi soir de classer à nouveau le Luxembourg en «zone rouge», le ministère des Affaires étrangères précise ce jeudi les modalités de ce nouveau cadre. Les travailleurs frontaliers sont exemptés de ces restrictions.
Grenziwwergang zu Stengefort  - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Jean Asselborn refuse de passer le test covid-19
Pour «montrer l'exemple», le ministre des Affaires étrangères ne s'est pas plié aux directives allemandes en matière de tests. Cela ne l'empêche pas de participer à la réunion de ses homologues de l'UE qui se tient actuellement à Berlin.
Außenminister Asselborn mit seinem deutschen Amtskollegen Heiko Maas in Schengen nach der Grenzöffnung Mitte Mai.
Le Luxembourg sort du rouge
L'Allemagne cesse de classer le Grand-Duché comme une zone à risque. Une décision prise mercredi par la république fédérale au vu de la baisse constante des nouvelles infections. Jean Asselborn, le ministre des Affaires étrangères se dit «soulagé» par cette annonce.
Politik, Grenze Luxembourg Deutschland Grevenmacher, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Le Luxembourg en passe de sortir de la zone à risque
La ministre-présidente du land de Rhénanie-Palatinat, Malu Dreyer ne voit plus de raison de maintenir le Grand-Duché dans cette classification. Le gouvernement fédéral allemand devrait «réagir rapidement», a-t-elle déclaré.
Echternach , Entfernen der Strassensperre auf der Brücke nach Echternacherbrück ( Deutschland ) , Wegfallen der Grenzkontrollen , Coronakrise , Sars-Cov-2 , Covid-19 , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort