Changer d'édition

De nouvelles mesures anti-covid côté lorrain
Grande Région 3 min. 05.03.2021 Cet article est archivé

De nouvelles mesures anti-covid côté lorrain

Si aucun confinement local ne sera mis en place le week-end dans la région, les habitants de Meurthe-et-Moselle et de Moselle sont néanmoins invités à ne pas quitter leur département.

De nouvelles mesures anti-covid côté lorrain

Si aucun confinement local ne sera mis en place le week-end dans la région, les habitants de Meurthe-et-Moselle et de Moselle sont néanmoins invités à ne pas quitter leur département.
Photo: AFP
Grande Région 3 min. 05.03.2021 Cet article est archivé

De nouvelles mesures anti-covid côté lorrain

Si les habitants de Meurthe-et-Moselle et de Moselle échappent à un confinement le week-end, le Premier ministre français a néanmoins annoncé la mise en place de restrictions supplémentaires dans le cadre de la lutte contre le virus.

(ASdN) - Les Lorrains peuvent pousser un «ouf» de soulagement. Si la crainte d'un reconfinement local le week-end planait depuis quelques jours, la zone frontalière au Grand-Duché ne suivra finalement pas l'exemple niçois. La Moselle et la Meurthe-et-Moselle, classées en «surveillance renforcée» aux côtés de 21 autres départements, n'échappent néanmoins pas à un renforcement des mesures. 

Pour lutter contre le virus, Jean Castex a en effet annoncé jeudi serrer un peu la vis dans la région aux portes du Luxembourg. Notamment par la fermeture des grandes surfaces non alimentaires de plus de 10.000m² et l'extension de l'obligation du port du masque à toutes les agglomérations urbaines. En outre, les préfets seront autorisés à interdire des manifestations sur l’espace public dans le cas où elles pourraient entraîner un risque sanitaire. 


ARCHIV - 13.02.2021, Berlin: Eine FFP2-Maske hängt an einem Strauch. (zu dpa Faktencheck - FFP2-Masken unter freiem Himmel - nützlich oder unsinnig?) Foto: Kira Hofmann/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
La Meurthe-et-Moselle Nord doit sortir masquée
La multiplication des cas d'infection et le développement des variants contagieux ont poussé le préfet du département à imposer le port d'une protection buccale sur cette zone frontalière.

Mais si aucune restriction de sortie supplémentaire n'est donc mise en place, le Premier ministre français a néanmoins invité à la prudence. En d'autres termes, les habitants des 23 départements sous surveillance, dont font partie la Moselle et Meurthe-et-Moselle, sont appelés à limiter «autant que possible» les déplacements en dehors de leur département. 

De l'autre côté de la frontière, la situation reste en effet préoccupante. Selon le dernier bilan de l'Agence régionale de santé (ARS), 4.499 nouveaux cas ont été recensés en Moselle et Meurthe-et Moselle ce jeudi. Le taux de positivité s'élève ainsi à plus de 6% dans les deux départements, quand celui-ci atteint environ 2% au Luxembourg

Pour faire face au rebond du virus, l'Hexagone mise donc sur une accélération de la vaccination dans les 23 départements sous «surveillance renforcée». Au total, 135.000 nouvelles doses vont ainsi être réparties dans les régions concernées, a précisé le ministre. La vaccination en pharmacie devrait également être possible dès le 15 mars pour les plus de 50 ans présentant des facteurs de comorbidités. 

A l'inverse de la France, l'Allemagne et la Belgique se tournent eux vers un léger allègement des mesures. Angela Merkel a ainsi annoncé en milieu de semaine un déverrouillage progressif du dispositif anti-covid. Du côté du royaume, un calendrier de déconfinement doit également être discuté ce vendredi après-midi par le Comité de concertation.


Medical staff carry out a COVID-19 PCR tests in a "Partybus" with music and disco lights converted into a mobil lab in Ishoj, Denmark, on February 23 2021 amid the novel coronavirus / COVID-19 pandemic. (Photo by Mads Claus Rasmussen / Ritzau Scanpix / AFP) / Denmark OUT
Test PCR obligatoire entre Moselle et Allemagne
La France va demander des tests PCR négatifs de moins de 72 heures pour les déplacements non professionnels de frontaliers entre l'Allemagne et le département de la Moselle. La mesure pourrait être effective dès le lundi 1er mars.

Quant au Luxembourg, le dispositif est, pour l'heure, maintenu jusqu'au 14 mars. Xavier Bettel (DP) et Paulette Lenert (LSAP) sont néanmoins attendus vendredi après-midi pour préciser les contours du dispositif sanitaire qui attend les résidents et étrangers après cette date. 

 

 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Plus une minute à perdre, en Moselle, pour l'administration des doses anti-covid. Ainsi les deux grandes villes du département ont-elles prévu d'ouvrir leur centre de vaccination samedi et dimanche prochains.
ARCHIV - 25.02.2021, Rheinland-Pfalz, Mainz: Ein Polizeibeamter wird mit dem Corona-Impfstoff von AstraZeneca geimpft. Am 02.03.2021 starten die Corona-Impfungen bei der Polizei in Bayern. Foto: Andreas Arnold/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Après avoir classé le département en "zone Covid à haut risque", Berlin impose des tests aux entrants sur son territoire depuis la Lorraine. L'Allemagne renonce toutefois à la quasi-fermeture imposée à la République tchèque et l'Autriche.
20.02.2021, Tschechien, Petrovice: Deutsche Polizeibeamte kontrollieren ein Fahrzeug am tschechisch-deutschen Grenzübergang Petrovice/Bahratal im Erzgebirge. Foto: Ondøej Hájek/CTK/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Dès vendredi, le théâtre de la deuxième ville de Moselle va se muer en centre de vaccination. Le site assurera les injections pour les plus de 75 ans d'abord, avant de servir de point de dépistage covid.