Changer d'édition

Bientôt la fin des galères de train pour les frontaliers
Grande Région 2 min. 10.02.2022 Cet article est archivé
Mobilité

Bientôt la fin des galères de train pour les frontaliers

Le retour à la normale de la circulation des trains sur les lignes TER de la région Grand Est est prévu pour le mois de juin.
Mobilité

Bientôt la fin des galères de train pour les frontaliers

Le retour à la normale de la circulation des trains sur les lignes TER de la région Grand Est est prévu pour le mois de juin.
Photo: Lex Kleren
Grande Région 2 min. 10.02.2022 Cet article est archivé
Mobilité

Bientôt la fin des galères de train pour les frontaliers

Laura BANNIER
Laura BANNIER
A partir du lundi 21 février, onze trains feront leur retour sur la ligne 90 qui relie Luxembourg-ville à Nancy. De quoi faciliter la vie des frontaliers français, qui font face à une réduction du service depuis début janvier.

Il avait été réduit de 15% début janvier sur l'ensemble de la région Grand Est. Le trafic des TER va remonter en puissance à partir du 21 février. Les trains qui relient Nancy, Metz et Thionville au Luxembourg vont ainsi être plus nombreux à circuler. Au total, ce sont onze horaires qui font leur retour sur la ligne 90.


6.6.TGV Est / Arrivee Gare de l `Est / TGV Luxemburg-Paris foto: Guy Jallay
Les TGV luxembourgeois privés de gare de l'Est
En raison de travaux, les liaisons grande vitesse arrivant ou à destination du Grand-Duché ou de Lorraine seront reportées sur la gare du Nord le weekend prochain.

Ces trains avaient été annulés en raison de l'indisponibilité d'une partie des effectifs contaminée par le covid-19, mais également à cause de la maintenance du parc de matériels. «Ce sont ainsi 9 trains sur 10 qui sont prévus dès le 21 février ainsi qu'une remontée graduelle vers le plan de transport nominal en juin», indique la SNCF dans un communiqué de presse ce mercredi. Comprendre ici qu'il faudra donc attendre l'été avant de voir les TER circuler dans leur ensemble selon leurs horaires habituels.

Au-delà de la situation sanitaire, la SNCF souligne la croissance d'incidents observés par le matériel roulant, comme les heurts de gibiers trois fois plus nombreux à l'automne 2021 qu'en 2019, entraînant des besoins de maintenance accrus. «Les agents des centres de maintenance sont fortement mobilisés autour d'un plan d'action ambitieux pour traiter l'ensemble du parc matériel d’ici le mois de juin», communique la SNCF. Au programme: une adaptation des horaires de travail, un renfort de personnel en provenance d'autres centres de maintenance, mais également un recrutement de nouveaux salariés et intérimaires, et une location de matériel auprès d'autres régions.

Si l'ensemble de l'offre ne sera rétablie qu'au mois de juin, les trains remis en circulation à partir du 21 février devraient cependant faciliter le quotidien des navetteurs. En particulier, le rétablissement des trains de 5h46 au départ de Metz, et de 7h36 au départ de Thionville. Pour l'heure de pointe du soir, c'est le train de 18h09 vers Metz qui fera son retour.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Des TER toujours plus fréquentés, mais pas plus de rames pour autant : voyager sur la ligne Metz-Luxembourg est une aventure quotidienne. Quand la situation va-t-elle s'arranger ? Alerte spoiler : pas tout de suite.
Ce mardi matin, c'est le retour à la normale pour la circulation des TER entre Metz et Luxembourg. Lundi, en raison d'un suicide en gare de Maizières-lès-Metz survenu dans le courant de l'après-midi, le trafic a été fortement perturbé jusqu'en soirée.
Présent à Paris mercredi pour rencontrer son homologue des Transports, François Bausch indique jeudi que les gouvernements français et luxembourgeois se sont accordés sur la création d'un nouvel atelier d'entretien de trains qui doit améliorer le cadencement sur cet axe stratégique.
Thionville, Diedenhofen, Gare, Bahnhof, SNCF, TER, Zug, Train,  Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Le trafic ferroviaire restait perturbé lundi matin sur la ligne Metz-Luxembourg, après le droit de retrait exercé par des contrôleurs à la suite de l'agression d'une collègue, mais en voie d'amélioration avec «plus de trois trains sur quatre» en circulation, a indiqué la SNCF.
«Un peu plus de trois trains sur quatre», circulent ce lundi matin entre Metz et Luxembourg, assure la SNCF.