Changer d'édition

Amazon veut rayonner sur l'Europe depuis Metz
Grande Région 2 min. 26.08.2019

Amazon veut rayonner sur l'Europe depuis Metz

L'ancienne base aérienne 128 de Metz-Frescaty est fermée depuis 2011.

Amazon veut rayonner sur l'Europe depuis Metz

L'ancienne base aérienne 128 de Metz-Frescaty est fermée depuis 2011.
Photo: AFP
Grande Région 2 min. 26.08.2019

Amazon veut rayonner sur l'Europe depuis Metz

Le géant du commerce en ligne prévoit d'implanter une plateforme logistique européenne sur le plateau de Frescaty, une ancienne base aérienne au sud de Metz, annonce ce lundi Metz Métropole, propriétaire du terrain.

(AFP) – «Il y a une vraie perceptive d'implantation» d'Amazon, a déclaré lors d'une conférence de presse le président de Metz Métropole, Jean-Luc Bohl, confirmant que des négociations étaient en cours avec le groupe américain. 

«C'est Amazon qui détient les clés du calendrier, nous avons préparé le socle et les fondations», a-t-il précisé, ignorant dans quels délais la signature de cession du terrain pourrait intervenir. Le projet prévoit l'installation sur 19 hectares «d'une plateforme logistique destinée à irriguer l'Europe de l'Est» et «plusieurs centaines d'emplois» devraient être créés, selon M. Bohl. 

Vue de l'ancienne BA 128 de Metz-Frescaty.
Vue de l'ancienne BA 128 de Metz-Frescaty.
Photo: AFP

«La proximité (de l'agglomération de Metz) avec l'Allemagne et le Luxembourg est un atout», s'est-il réjoui. L'implantation du groupe, qui a confié sa réalisation à la société Argan, faisait l'objet de rumeurs depuis près d'un an. La construction du centre logistique est visée par un recours, émanant d'un collectif de riverains. Un second recours, porté par une association de défense de l'environnement, a été retiré. 

La plateforme s'étendrait sur 185.000 m2 d'entrepôts, c'est trois fois plus que le centre commercial Waves (61.000 m2) qui avait ouvert le 31 octobre 2014 dans la zone commerciale Actisud, non loin des friches militaires. 


Photo prise le 17 octobre 2014 sur l'ancienne base aérienne 128 de Metz-Frescaty, fermée en 2011
Metz: Les friches militaires, opportunité ou cadeau empoisonné
Si la caserne d'Albi est devenue un agréable campus universitaire, l'ancienne base aérienne de Metz-Frescaty est encore une immense cité fantôme: pour les collectivités, réhabiliter des friches militaires peut être une chance comme un cadeau empoisonné.

Futur siège du FC Metz

L'ancienne base aérienne 128, qui s'étend sur 380 hectares et qui appartient à Metz Métropole, fait l'objet d'un programme de reconversion avec notamment des zones d'aménagement concerté (zac), un agrobiopôle et le nouveau centre de formation du FC Metz.


Ils ne veulent pas d'Amazon à Metz
Une cinquantaine de manifestants se sont fait entendre ce lundi contre l'arrivée du géant du e-commerce et ses milliers d'emplois sur l'ancienne base aérienne Metz Frescaty.

 La plateforme logistique d'Amazon doit être construite sur la zac de la Pointe sud, terrain de 50 hectares dédié aux activités logistiques, industrielles et artisanales. «42% (de la superficie) sont destinés à la mise en valeur du paysage et la préservation de la biodiversité», a souligné le président de Metz Métropole. 

Amazon «va être le fleuron de la zac», s'est-il félicité, espérant que la présence du géant du commerce en ligne suscite l'intérêt de nouveaux investisseurs. En juillet, un site de livraison de 11.000 m2 a été inauguré à Woippy, près de Metz, et devrait employer à terme une cinquantaine de personnes.