Changer d'édition

Accouchement retardé pour la maternité de Thionville
Grande Région 20.08.2020

Accouchement retardé pour la maternité de Thionville

La nouvelle structure permettra la prise en charge de quelque 2.500 accouchements chaque année.

Accouchement retardé pour la maternité de Thionville

La nouvelle structure permettra la prise en charge de quelque 2.500 accouchements chaque année.
Photo : Pierre Matgé
Grande Région 20.08.2020

Accouchement retardé pour la maternité de Thionville

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le bâtiment aurait dû être inauguré entre la Toussaint et Noël 2020, mais finalement le "Pôle Femme-Mère-Enfant" devra attendre les premiers mois de l'année prochaine.

Débutés en 2017, les travaux de construction de la nouvelle maternité de Thionville allaient bon train. Jusqu'au début de l'épidémie de covid-19. Comme de nombreux chantiers d'importance, celui-ci a ainsi pris plusieurs mois de retard. De quoi faire reconnaître à l'Agence régionale de la Santé du Grand Est que le futur équipement ne pourra être livré cet automne. Mieux vaut miser sur une ouverture pour le début 2021.

Les futurs parents devront donc se montrer encore patients avant de connaître le terme de cette construction de 40 millions d'euros. La structure, implantée à deux pas de l'hôpital Bel-Air, est attendue en remplacement de son aînée devenue insuffisante et qui date de 1967. Desservant tout le bassin de population (très peuplé, et en croissance démographique de la Lorraine Nord), l'actuelle maternité prend en charge entre 2.000 et 2.500 naissances par an. C’est également la seule structure de gynécologie et d’obstétrique du bassin thionvillois et environs.

La nouvelle maternité (dite «pôle Femme-Mère-Enfant») apportera non seulement un niveau de confort des chambres rehaussé par rapport à l'existant, mais aussi des équipements à la pointe. Un progrès indispensable alors que certaines mamans choisissaient de plus en plus de confier la naissance de leur progéniture vers d’autres structures au Luxembourg ou sur Metz.

Illustration : CHR Metz-Thionville

Le prochain bâtiment devrait intégrer 99 lits et places, pour 57 sages-femmes, 150 personnels paramédicaux et 41 praticiens hospitaliers.

Dès 2021 donc, la nouvelle maternité devrait être en mesure d'accompagner près de 2.500 naissances. A titre de comparaison, l'an dernier, 3.028 bébés ont vu le jour à la maternité Grande-Duchesse Charlotte du Centre Hospitalier de Luxembourg.


Sur le même sujet

Enceinte en pleine pandémie
La grossesse constitue une période délicate à aborder pour de nombreux futurs parents, à commencer par les mamans. Que tous se rassurent: le covid-19 ne semble pas être une menace directe pour les bébés et les maternités multiplient les mesures afin de limiter tout risque.