Changer d'édition

A Metz, des navettes fluviales pour éviter de galérer
Grande Région 2 min. 28.01.2021

A Metz, des navettes fluviales pour éviter de galérer

A Bordeaux, le service fluvial fonctionne tous les jours de l'année. Sauf le 1er mai où les moussaillons sont de repos. Un exemple à suivre à Metz?

A Metz, des navettes fluviales pour éviter de galérer

A Bordeaux, le service fluvial fonctionne tous les jours de l'année. Sauf le 1er mai où les moussaillons sont de repos. Un exemple à suivre à Metz?
Photo : Nicolas Gornas
Grande Région 2 min. 28.01.2021

A Metz, des navettes fluviales pour éviter de galérer

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Et si la Moselle devenait la nouvelle ligne de transports en commun pour la ville de Metz et ses environs. Le maire François Grosdidier veut tenter l'expérimentation dès cette année?

A Metz, qui sait si bientôt, le refrain à la mode ne sera pas «bateau, boulot, dodo». En tout cas, le maire à la barre de la commune et de la Métropole entend faire de 2021 l'année pilote pour un projet inédit de déplacement : faire naviguer des navettes sur la Moselle entre le sud de la ville et les communes proches. «Ce sera tout de même plus plaisant que la voie routière et surtout bien moins encombré», argumente un François Grosdidier pressé de mettre à l'eau son projet.


Metz, Bahnhof, Gare de Metz, SNCF, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
2021 pour «réenchanter le centre-ville de Metz»
Six mois après son élection comme maire de la capitale de la Moselle, François Grosdidier a défini, vendredi, ses ambitions pour la ville et les 230.000 habitants de la métropole.

Et si certains ministères, à Paris, se servent déjà de la Seine comme axe de circulation, l'idée de créer ce type de réseau de transports en commun sur la Moselle est venue du sud-ouest de la France. De Bordeaux précisément. Là-bas depuis 2013 , les navettes Bat3 assurent aux heures de pointe le transport des habitants d'une rive à l'autre, d'un quartier à l'autre. De quoi ravir quelque 415.000 passagers par an. «Pour le moment, le projet consistera à rallier le cœur de Metz (Préfecture) à une commune du Sud, qui pourra être Ars-sur-Moselle ou Moulins-les-Metz», évoque le maire.

A l'instar d'une ligne de bus ou tram, la traversée pourra comporter plusieurs arrêts (Scy-Chazelles, Longeville, Campus du Saulcy) entre pontons de départ et d'arrivée. «Pour les horaires, il est clair que l'intérêt principal serait d'assurer des allers-retours aux pics de circulation, tôt le matin et en fin de journée. Mais rien ne dit que ce service d'abord mis en place pour les actifs ne puissent aussi servir le reste du temps, compris pour des rotations à vocation plus touristique», envisage François Grosdidier. 

Aucune écluse en chemin

Quant à la taille des bateaux, ceux qui planchent sur le dossier hésitent encore entre des bateaux de 70 places pour répondre aux afflux de passagers, ou 20/30 places dans les temps plus calmes de la journée. «Mais d'abord, on teste. Ensuite on tire les enseignements et on voit si cela vaut le coup d'investir dans ce type de rotations». Mais l'élu vante déjà la fluidité du trafic et l'agrément du déplacement à qui l'interroge sur ces navettes. 


Metz, Bahnhof, Gare de Metz, SNCF, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Metz garde «la plus belle gare de France»
Et le choix s'est joué à 235 votes près... Mais le titre reste bien à l'ancien bâtiment inauguré en 1908 et qui voit passer de l'ordre de sept millions de passagers (frontaliers inclus) chaque année.

«Et cela pourrait faciliter la mobilité de bien des habitants qui perdent du temps dans les embouteillages chaque jour, servir la vocation touristique de la Ville et assurer des déplacements bien plus écologiques qu'en voiture.» Avec cet avantage, qu'en dehors des escales, pas d'arrêts intempestifs à redouter : «il n'y a pas d'écluse sur ce trajet». 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Retour vers le futur pour la Grande Région
Conservées sur le site de la prestigieuse bibliothèque du Congrès américain, des images rares de Luxembourg-Ville, Metz ou Trèves prises vers 1890 sont accessibles. Des «photochromes» qui rendent compte, en couleur, de lieux qui ont souvent radicalement changé d'aspect.
Le P+R de Thionville-Metzange sera payant
Les 750 places du nouveau parking relais ne seront accessibles, à partir de mi-février, qu'en souscrivant un abonnement. Deux formules existent - 10 ou 40 euros - en fonction du lieu de résidence.
A la recherche de l'eau de demain
En matière d'alimentation en eau, le Grand-Duché doit se trouver un plan B. La pollution des nappes, l'augmentation de la population, le réchauffement climatique et la hausse de la consommation pesant lourdement sur les ressources actuelles.
ARCHIV - 27.05.2014, Bayern, Sand Am Main: Ein Glas mit Wasser aus dem Sander Baggersee. Nahezu alle Badeseen in Bayern haben eine gute oder sehr gute Wasserqualität. Nur 4 der 375 getesteten Badestellen fielen bei Tests im vergangenen Jahr negativ auf, darunter der Sander See. Foto: Rene Ruprecht/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le Luxembourg s'engage pour le Rhin
Impliqué dans le programme «Rhin 2040», le Grand-Duché vient de donner son aval pour la réalisation de travaux sur la Moselle, un des principaux affluents du fleuve. De nouvelles passes à poissons et une amélioration de la qualité des rejets dans la rivière sont attendues.
Fischer an der Mosel, Foto Lex Kleren