Changer d'édition

A chaque pays sa stratégie de vaccination
Grande Région 3 min. 29.12.2020

A chaque pays sa stratégie de vaccination

En France, la priorité est donnée aux personnes âgées, avant le personnel hospitalier.

A chaque pays sa stratégie de vaccination

En France, la priorité est donnée aux personnes âgées, avant le personnel hospitalier.
Photo: AFP
Grande Région 3 min. 29.12.2020

A chaque pays sa stratégie de vaccination

En Europe, les campagnes de vaccination contre le covid-19 ont démarré depuis le week-end dernier. Mais tous ne s'y prennent pas de la même manière. Tour d’horizon des différentes stratégies adoptées en Grande Région.

(ASdN) - Les campagnes se suivent, mais ne se ressemblent pas. Alors que le Luxembourg a reçu, comme ses voisins européens, les premières doses du sérum de la firme Pfizer et BioNTech au cours du week-end, le pays a choisi de commencer à vacciner le personnel soignant en début de semaine. Mais de l'autre côté des frontières, tous n'ont pas opté pour cette stratégie. 

En France

A peine les doses reçues que les premières injections ont commencé. Dans l'Hexagone, la campagne de vaccination contre le covid-19 a été lancée dès dimanche en Île-de-France et en Bourgogne-Franche-Comté. 


PITTSBURGH, PA - DECEMBER 17: Nurse Mary Catherine Klee holds a dose of the Pzifer COVID-19 vaccine before administering it to an employee of the Pittsburgh VA Medical Center on December 17, 2020 in Pittsburgh, Pennsylvania. The Pittsburgh VA Medical Center received a total of 975 initial doses of the vaccine to begin immunizing its frontline health workers and employees deemed most at-risk. Each employee immunized with the 1st dose will return in 21 days to receive the 2nd dose before complete immunization can be achieved.   Jeff Swensen/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==
Le vaccin Pfizer obtient son passeport européen
Le régulateur européen des médicaments a validé le vaccin conçu pour lutter contre l'épidémie de covid.

Contrairement au Grand-Duché, la France a décidé de cibler en priorité les résidents des établissements pour personnes âgées (Ehpad) et leur personnel de santé. Au total, un million de personnes pourront ainsi se faire vacciner, à condition qu'elles marquent leur accord. En Lorraine, il faudra néanmoins se montrer patient. Les premières vaccinations ne commenceront en effet que le «premier week-end du mois de janvier» à Nancy, précise Bernard Dupont, directeur du CHRU de Nancy, invité du journal de France 3 Lorraine dimanche.

La deuxième phase démarrera ensuite en février. Toujours sur base du volontariat, elle prévoit d’élargir l’accès au vaccin à 14 millions de Français jusqu’en mars. Parmi elles, les personnes à risque, que ce soit à cause de leur âge ou de pathologies chroniques, et certains professionnels de santé. 

La troisième phase pourrait quant à elle commencer au printemps avec une ouverture progressive du vaccin au reste de la population. Dans cette optique, 200 millions de doses ont été précommandées, soit quelque 100 millions de personnes. 

En Belgique

Comme le Luxembourg, la Belgique a démarré la vaccination volontaire en début de semaine, après avoir reçu 9.750 vaccins Pfizer-BioNTech samedi. La première injection a ainsi été effectuée lundi de manière simultanée à Bruxelles, en Flandre et en Wallonie. 

Côté stratégie, le royaume a opté pour une méthode similaire à la France. Les premiers à pouvoir recevoir une injection du précieux sérum seront ainsi le personnel et les résidents des maisons de soins et de repos. Suivront ensuite une partie du personnel soignant, tel que les médecins, infirmiers ou aide-soignants des hôpitaux du pays. 


A Cremona Hospital health worker holds a vial of the Pfizer-BioNTech Covid-19 vaccine at the Cremona hospital in Cremona, Lombardy, on December 27, 2020, as Italy begins Covid-19 (novel coronavirus) vaccination. - EU countries on December 27 embarked on a vaccination campaign to defeat the "nightmare" of Covid-19, with the first to be immunised expressing emotion after their jab and leaders hailing a milestone in the fight against the pandemic. (Photo by PIERO CRUCIATTI / POOL / AFP)
La Belgique vaccine en toute égalité
Les trois Régions du pays lancent simultanément une phase-test ce lundi. La vaccination à grande échelle commencera le 5 janvier.

Dans une deuxième phase, les personnes de plus de 65 ans, les personnes de 45 à 65 ans présentant des facteurs de risque ou encore celles exerçant une fonction essentielle, pourront être vaccinées. Enfin, et selon l'approvisionnement, la vaccin sera proposé au reste de la population. 

Reste que l'adhésion constitue un critère primordial, le vaccin n'étant pas obligatoire. «La stratégie de communication tout autour de ce vaccin est d’une importance capitale.», souligne ainsi Alain Deworme à nos confrères La Meuse. Mais le président du CPAS d’Arlon se veut optimiste. A Arlon notamment, l'homme vise «un objectif de 100 % de vaccination. Que ce soit du côté des résidents ou du côté du personnel.»

En Allemagne

L'Allemagne n'a pas perdu de temps. Alors qu'un premier cas du variant au covid-19 a été recensé sur le territoire jeudi dernier, les premières injections ont démarré dès samedi. Et pour être encore plus efficace, le pays a mis en place des équipes mobiles, en plus des centres de vaccination. 

Le pays cible en priorité le personnel médical à risque et les personnes de plus de 80 ans, en particulier celles vivant dans les maisons de soins. Le lancement de la campagne ne s’est néanmoins pas passé comme prévu. Une rupture de la chaîne du froid a en effet retardé la vaccination dans plusieurs cantons de Bavière.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La France s'engage dans la production de vaccins
Le gouvernement français tente de passer la vitesse supérieure dans sa gestion de l'épidémie de covid-19 après avoir refusé d'imposer un nouveau confinement dans l'immédiat. Dans ce cadre, quatre sites pharmaceutiques en France vont commencer à produire des vaccins sur le territoire, dès fin février.
(FILES) In this file photo taken on January 14, 2021 helpers walk inside the Erika-Hess ice stadium that serves as the second vaccination center against the novel coronavirus in Berlin. - Sports stadiums, cathedrals and theme parks the world over have been rapidly repurposed as temporary vaccination centres in a global drive to administer the life-saving jabs. (Photo by Kay Nietfeld / POOL / AFP)
«Pour Pfizer Luxembourg, c'est un grand jour»
Pour les représentants du laboratoire médical, l'arrivée du vaccin anti-covid au Grand-Duché ne s'est pas fait en un claquement de doigts. Des mois de préparatifs avant que, ce lundi 28 décembre, les premières injections aient lieu.
Medical personnel is given the Pfizer-Biontech Covid-19 corona virus vaccine at the Favoriten Clinic in Vienna, Austria, on December 27, 2020 on the occasion of the Pfizer-BioNTech Covid-19 corona virus vaccine rollout. - The European Union began a vaccine rollout, even as countries in the bloc were forced back into lockdown by a new strain of the virus, believed to be more infectious, that continues to spread from Britain. The pandemic has claimed more than 1.7 million lives and is still running rampant in much of the world, but the recent launching of innoculation campaigns has boosted hopes that 2021 could bring a respite. (Photo by GEORG HOCHMUTH / APA / AFP) / Austria OUT
1.300 vaccins dans un premier temps
Le premier lot de vaccins anticovid sera injecté, dès lundi 28 décembre, aux premiers soignants volontaires. Le Haut-Commissariat se donnant trois jours pour écouler la moitié du premier stock reçu.
HOUSTON, TX - DECEMBER 21: (EDITORIAL USE ONLY) Medical staff member Anita Pandey prepares to administer the Moderna COVID-19 vaccine at the United Memorial Medical Center on December 21, 2020 in Houston, Texas. Vaccinations in the U.S. began last week with healthcare workers, with at least 556,000 doses reportedly administered.   Go Nakamura/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==