Changer d'édition

Voici le montant des crédits d'impôt que vous recevrez
Économie 2 min. 05.04.2022
Economie

Voici le montant des crédits d'impôt que vous recevrez

Les revenus moins élevés recevront des montants plus importants.
Economie

Voici le montant des crédits d'impôt que vous recevrez

Les revenus moins élevés recevront des montants plus importants.
Photo: Getty Images
Économie 2 min. 05.04.2022
Economie

Voici le montant des crédits d'impôt que vous recevrez

Introduite en lieu et place d'une deuxième indexation de salaire de 2,5 % en 2022, l'aide gouvernementale sera versée mensuellement à partir du mois d'août et ce, jusqu'en mars 2023.

(m. m. avec Yannick HANSEN) - Jeudi dernier, le gouvernement et les représentants des syndicats et des employeurs ont annoncé un plan de soutien qui prévoit que les salariés et les retraités recevront des crédits d'impôt mensuels d'août à mars 2023 au lieu d'une indexation des salaires. 


Das Abkommen wurde ohne den OGBL unterzeichnet.
L'OGBL se défend et parle de tromperie
Le syndicat n'avait pas soutenu l'accord tripartite - et s'efforce de rectifier le tir.

Le montant que les travailleurs et retraités recevront dépendra de leur revenu brut mensuel et diminuera pour les personnes aux revenus les plus élevés. Toute personne gagnant entre 78 et 3.667 euros par mois - jusqu'à 44 000 euros par an - recevra le maximum de 84 euros par mois en crédits d'impôt. 

L'aide sera ensuite appliquée de manière dégressive, les montants versés étant d'autant plus faibles que le revenu mensuel de la personne est élevé. Un montant mensuel de 76 euros sera versé aux personnes gagnant jusqu'à 68.000 euros par an, et les personnes gagnant plus de 8.334 euros par mois - ou 100.000 euros par an - n'auront droit à aucun crédit. 

Exonérés d'impôt

Tous les crédits d'impôt sont exonérés d'impôt, contrairement à l'indexation automatique des salaires sur laquelle les salariés et les retraités doivent payer des impôts.

Lors des négociations de la semaine dernière, il a été convenu que l'indexation des salaires entrée en vigueur vendredi - selon laquelle les salaires et les pensions augmentent de 2,5 % lorsque l'inflation, qui était de 5,8 % en février, franchit un certain seuil - serait le seul ajustement cette année. 

Les prévisions économiques avaient annoncé une deuxième hausse des salaires dans le courant de l'année, mais le gouvernement a préféré promettre un ensemble de mesures de soutien d'un montant de 830 millions d'euros visant les loyers, les impôts et les prix des carburants. 

D'autres mesures

Le gouvernement a poursuivi jeudi son programme d'aide et ses projets visant à reporter la prochaine indexation des salaires à 2023, malgré les objections du syndicat OGBL. Le montant de l'aide offerte par le gouvernement est loin d'être suffisant pour compenser la perte d'indexation, a estimé l'OGBL. 

Outre l'aide sous forme de crédit d'impôt, les loyers seront gelés jusqu'à la fin de l'année et davantage de locataires pourront bénéficier d'aides pour payer leur loyer. Il y aura également une aide apportée par l'État pour réduire le prix d'un litre de chauffage domestique, d'essence et de diesel de 7,5 cents jusqu'à la fin du mois de juillet. 

La flambée des prix du carburant et du gaz a entraîné une forte hausse de l'inflation depuis la fin de l'année dernière, alors que la reprise mondiale après la pandémie s'accélérait. La hausse des prix s'est encore accentuée ces dernières semaines, à la suite de l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Face à l'augmentation plus rapide que prévu des prix, le crédit d'impôt sera versé dès le mois de juillet au lieu du mois d'août. C'est ce qu'a confirmé le ministère des Finances ce jeudi à nos confrères de Paperjam.
euro bank note fifty euros bill Western Union Transfert, Cash, Rente, Geld, Bank
L'OGBL s'est opposé aux propositions
Les discussions ont été longues ce mercredi soir entre le gouvernement et les partenaires sociaux. Mais elles n'ont débouché sur aucun accord, malgré un plan de 830 millions d'euros déposé sur la table.
(de dos, de g. à dr.) Paulette Lenert, Vice-Premier ministre, ministre de la Protection des consommateurs, ministre de la Santé, ministre déléguée à la Sécurité sociale ; Xavier Bettel, Premier ministre, ministre d’État ; François Bausch, Vice-Premier ministre, ministre de la Défense, ministre de la Mobilité et des Travaux publics ; Lex Delles, ministre des Classes moyennes, ministre du Tourisme
Les salaires vont augmenter de 2,5%
C'est une bonne nouvelle pour tous les salariés, les fonctionnaires et les retraités: le Statec a confirmé ce mercredi matin que l'indexation des salaires sera effective dès ce vendredi.
Happy Asian woman shopping at a food market and buying fresh organic fruits