Changer d'édition

Une touche luxembourgeoise à Francfort
Économie 2 min. 16.09.2019 Cet article est archivé

Une touche luxembourgeoise à Francfort

Le salon de Francfort fait la part belle aux véhicules électriques.

Une touche luxembourgeoise à Francfort

Le salon de Francfort fait la part belle aux véhicules électriques.
Photo: dpa
Économie 2 min. 16.09.2019 Cet article est archivé

Une touche luxembourgeoise à Francfort

Les nouvelles voitures électriques sont les stars du salon de l'Internationale Automobilausstellung. Le Grand-Duché, par l’intermédiaire de Delphi Technologies, est également sous les projecteurs dans la capitale financière allemande.

(DH) - Les nouvelles voitures électriques allemandes sont les vedettes du salon de l'automobile de Francfort qui s'est ouvert dans une conjoncture morose. Organisé chaque année impaire, en alternance avec Paris, il avait attiré plus de 800.000 visiteurs en 2017. Cette année, le rendez-vous allemand a été déserté par nombre de grands constructeurs, dont les géants Toyota et Nissan ou encore les français Peugeot-Citroën.

La conjoncture est aussi globalement dégradée, avec un recul d'environ 5% du marché automobile mondial au premier semestre 2019. Les constructeurs doivent digérer des  bouleversements technologiques engloutissant des milliards d'euros d'investissements, composer avec les menaces d'un Brexit dur, et, pour ce qui est de l'Europe, se plier à de nouveaux plafonds d'émissions de CO2.  

Dès l'an prochain, les constructeurs devront afficher sur leur flotte de voitures neuves vendues en Europe des émissions moyennes de CO2 inférieures à 95 gr/km, sous peine de fortes amendes en cas de non-respect du plafond. Et pour y parvenir, l'électrique s'impose.

Temps de charge réduit de moitié

Et dans le domaine Delphi Technologies a profité de ce salon international pour mettre en avant quelques-unes de ses solutions. Parmi ses innovations, l’entreprise, qui emploie 530 personnes au Luxembourg, présente par exemple sur son stand un nouvel onduleur de 800 volts. La pièce permet, selon ses techniciens, de réduire de moitié le temps de charge des véhicules électriques.

Toujours dans le domaine technologique, Delphi a développé un système pour les véhicules à moteur thermique. Sa«nouvelle pompe à haut rendement» serait, elle, capable de réduire les émissions de particules jusqu’à 50%. 

La «conduite intelligente», dont le Luxembourg a fait un de ses chevaux de bataille, est un autre domaine de compétence de la société américaine qu'elle expose à Francfort.


Wirtschaft, Luxembourg-France-Germany Cross Border Digital Tested, Project Day, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
La mobilité autonome en démonstration à Schengen
La voiture autonome existe déjà. Des laboratoires, elle est passée sur les routes de France, d'Allemagne et du Luxembourg. Pour la rendre commercialisable d'ici 2030, les ministres des trois pays ont lancé mercredi à Schengen le premier «site expérimental transfrontalier» européen.

«Notre jeune génération est à la fois férue de technologie et soucieuse de l'environnement», a indiqué Xavier Bettel (DP) dans le discours prononcé à l’IAA, vendredi. 

Le Premier ministre en a aussi profité pour rappeler que le Luxembourg avait fondé sa stratégie de mobilité à moyen et long terme sur les concepts de digitalisation, de décarbonisation et de multimodalité. Un appel du pied à peine voilé à l'adresse des start-up et autres entreprises innovantes, invitées à s'installer, pour placer le pays sur la carte des leaders européens du secteur de la mobilité.


Sur le même sujet

Avec la «ID.3» Volkswagen parie sur l'électrique
Nouvelle voiture, nouvelle gamme, nouveau logo: pour le géant de l'automobile allemande, la «ID.3» présentée lundi est à la fois un challenge de 30 milliards sur l'électrique et l'espoir de tourner enfin la page du «dieselgate».
(FILES) In this file photo taken on May 08, 2019 A Volkswagen ID 3 electric car is seen in a glass cage during a press conference in Berlin - Volkswagen will present its first version of their brand's first ID. model on late September 9, 2019 at Frankfurt's biennial International Auto Show (IAA). (Photo by Odd ANDERSEN / AFP)
L'électrique et l'hybride encore en sous-régime
Si le réseau de bornes de rechargement s'intensifie rapidement, le marché de l’électromobilité tarde à prendre son véritable envol, selon les données publiées mardi par les ministères de la Mobilité et de l'Énergie.
24.11. Creos / Pres Borne Electrique Chargy / vlnr Alex Michels,Etienne Schneider,Francois Bausch Foto:Guy Jallay