Changer d'édition

Une stratégie pour la 5G au Luxembourg
Économie 2 min. 12.09.2018 Cet article est archivé

Une stratégie pour la 5G au Luxembourg

Une stratégie pour la 5G au Luxembourg

Foto: dpa
Économie 2 min. 12.09.2018 Cet article est archivé

Une stratégie pour la 5G au Luxembourg

C'est du concret: le gouvernement a présenté mercredi un projet pour l'implantation de la 5G au Luxembourg. Des zones test seront d'abord équipées. Une évolution qui en entraîne beaucoup d'autres.

Le réseau mobile 5G (pour 5e génération) est dans le viseur du ministre des Médias et de la Communication Xavier Bettel. Il a présenté mercredi le projet «Stratégie 5G pour le Luxembourg». 

Le Luxembourg est le septième pays d'Europe à présenter un plan pour l'arrivée de la 5G, s'est réjoui Xavier Bettel. Car il est primordial, pour lui qui est aussi Premier ministre, d'être à la pointe du digital. Cette technologie de la communication ultra rapide (1 Gb par seconde) permet le développement de nombreuses autres technologies: la voiture autonome, la médecine à distance, la domotique et les objets connectés…

La fédération internationale des télécommunications a identifié trois applications principales pour le réseau 5G: les utilisateurs bénéficient d'une meilleure connexion pour visionner les contenus multimédias; la 5G permet de connecter un plus grand nombre de périphériques; la communication en temps réel via la 5G permet d'optimiser la sécurité des transmissions.

Grafik: Luxemburger Wort

Des zones test

La présentation de la stratégie 5G met d'ores et déjà en oeuvre les objectifs déterminés par l'UE. Le Luxembourg s'était engagé avec les autres pays membres, à équiper au moins une grande ville de la couverture réseau 5G entre 2018 et 2025. Le gouvernement suppose que d'ici là, plus de 39% de la population du pays aura opté pour un abonnement 5G.

En collaboration avec l'agence de conseil inCITES Consulting, le gouvernement a déterminé cinq zones test, où le projet pilote pour l'introduction de la 5G sera implanté. Ce sont des lieux où la 5G sera susceptible de se développer fortement: quartier du Kirchberg à Luxembourg, à proximité des CFL Multimodal à Dudelange, près de l'Automotive Campus à Bissen, dans le périmètre de l'Uni Luxembourg à Esch Belval et probablement sur un axe chargé en trafic routier près de la capitale.

Grafik: Luxemburger Wort

La sélection de ces zones test n'est toutefois pas définitive et pourra encore s'étoffer, a précisé Xavier Bettel dans sa présentation. Le gouvernement prévoit un investissement de 30 millions d'euros sur trois ans pour ce projet pilote. Des calculs plus détaillés du coût total des projets pilotes n’ont pas encore été effectués, mais il est prévu que «l’équipement réseau installé dans les zones de test soit ultérieurement intégré au réseau national 5G, afin que les investissements ne soient pas perdus». 

Par Mara Bilo (traduction/adaptation: AF)