Changer d'édition

Une stabilité du chômage en trompe-l'oeil
Économie 2 min. 03.06.2020

Une stabilité du chômage en trompe-l'oeil

Au Luxembourg, le chômage a bondi à 6,93% en avril 2020.

Une stabilité du chômage en trompe-l'oeil

Au Luxembourg, le chômage a bondi à 6,93% en avril 2020.
Photo: Pierre Matgé
Économie 2 min. 03.06.2020

Une stabilité du chômage en trompe-l'oeil

Anne-Sophie de Nanteuil
Anne-Sophie de Nanteuil
Si les chiffres de l'emploi dans la zone euro restent stables en avril , cette estimation serait toutefois tronquée. Selon Eurostat, le mode de calcul ne permettrait en effet pas de refléter les conséquences de la pandémie mondiale sur le marché du travail.

Chômage partiel, fermeture des commerces, ralentissement de l'activité... Si les mesures de confinement en vigueur dans la plupart des Etats membres de l'Union européenne se reflètent dans les chiffres du chômage du mois d'avril, celui-ci apparaît néanmoins relativement stable. Une apparence qui serait toutefois trompeuse selon Eurostat qui publie les données mercredi matin. 

Pour l'Office statistique européen, le mode de calcul utilisé ne permettrait en effet pas de «saisir pleinement» les conséquences du coronavirus sur le marché du travail. Le chômage s'établit ainsi à 7,3% en avril, soit lors du deuxième mois pendant lequel des mesures de confinement ont été appliquées dans la plupart des pays de la zone euro. Un mois auparavant, celui-ci était de 7,1%. 

Une faible hausse qu'Eurostat justifie par l'application d'un critère du Bureau international du Travail (BIT) utilisé pour définir le chômage. Celui-ci désigne comme chômeurs «les personnes sans emploi qui ont activement cherché du travail au cours des quatre semaines précédentes et sont disponibles pour commencer à travailler dans les deux prochaines semaines». 

Or, si une très forte hausse des demandes d'indemnisation chômage a été enregistrée en mars, «une part importante» des personnes inscrites jusqu'alors n'ont plus été considérées comme en «recherche active d'emploi». Que ce soit en raison des limitations imposées par le confinement ou par l'indisponibilité pour travailler, notamment les parents contraints de garder leurs enfants.


Chantier Ban de Gasperich - Photo : Pierre Matgé
Le Statec annonce +29% de chômeurs pour 2020
Malgré les mesures gouvernementales, l'emploi va chuter au Luxembourg, envisage l'Institut de statistiques. 15.000 postes pourraient disparaître si chômage partiel et congé pour raisons familiales n'étaient plus d'actualité.

Une situation qui conduit à «des écarts entre le nombre de chômeurs enregistrés dans les agences pour l'emploi et ceux mesurés comme chômeurs selon la définition du BIT», souligne ainsi Eurostat. L'organisme promet cependant «des indicateurs supplémentaires» visant à compléter les données actuelles. 

Pour rappel, au Luxembourg, le taux de chômage atteint 6,9% de la population active au mois d'avril. Soit une augmentation de plus 31,1% sur un an, avec un total de 20.253 demandeurs d'emploi selon les données dévoilées par l'Adem. Un taux étroitement lié à la crise sanitaire, qui se rapproche des records enregistrés ces dernières années au Grand-Duché. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le Statec annonce +29% de chômeurs pour 2020
Malgré les mesures gouvernementales, l'emploi va chuter au Luxembourg, envisage l'Institut de statistiques. 15.000 postes pourraient disparaître si chômage partiel et congé pour raisons familiales n'étaient plus d'actualité.
Chantier Ban de Gasperich - Photo : Pierre Matgé
Le chômage partiel étendu jusque fin 2020
L'Etat luxembourgeois a déjà dépensé 725 millions d'euros pour accompagner les mesures de chômage partiel depuis la mi-mars. Mais le dispositif sera maintenu «jusqu'au 31 décembre, au moins» a annoncé le ministre du Travail.
Le chômage bondit à 20.253 demandeurs d'emploi
Avec un taux de chômage à 6,9% de la population active, le Luxembourg subit fortement l'impact de la crise. Mais l'ADEM constate que le phénomène est plus lié aux difficultés à retrouver un emploi qu'à cause de nouvelles inscriptions.
An employee works on steel bars at a factory in Hangzhou, in China's eaastern Zhejiang province on May 15, 2020. - China's industrial output returned to growth for the first time this year in April, official data showed on May 15, but another sharp drop in retail sales indicated crucial consumer demand remains weak, which could scotch hopes for a quick economic recovery. (Photo by STR / AFP) / China OUT
Marché de l'emploi: Légère diminution du chômage
Depuis le début de l’année, le chômage ne cesse de diminuer. Même si en mai, le taux en lui-même n’a pas changé, il y a quand même quelque 500 personnes de moins sur le marché de l’emploi qu’au mois précédent.
16.09.13 illustration emploi adem, adem esch esch alzette,  chomage, arbeitslose arbeitslos, , photo: Marc Wilwert