Changer d'édition

Une légère hausse des faillites au Luxembourg
Économie 06.07.2015 Cet article est archivé

Une légère hausse des faillites au Luxembourg

Le nombre de faillites a particulièrement augmenté dans le secteur du bâtiment avec 55 défaillances contre 33 l’année précédente. (Photo: Tania Fellers)

Une légère hausse des faillites au Luxembourg

Le nombre de faillites a particulièrement augmenté dans le secteur du bâtiment avec 55 défaillances contre 33 l’année précédente. (Photo: Tania Fellers)
Tania Feller
Économie 06.07.2015 Cet article est archivé

Une légère hausse des faillites au Luxembourg

Le nombre de défaillances d'entreprise au Luxembourg cumulées sur les six premiers mois de l'année ne progresse que très légèrement par rapport à l'année dernière, a annoncé ce matin Creditreform Luxembourg. Au cours des six premiers mois, 410 déconfitures ont été recensées, soit 3,02 % de plus qu'un an auparavant.

Statistiques

(ndp).- Le nombre de défaillances d'entreprise au Luxembourg cumulées sur les six premiers mois de l'année ne progresse que très légèrement par rapport à l'année dernière, a annoncé ce matin Creditreform Luxembourg. Au cours des six premiers mois, 410 déconfitures ont été recensées, soit 3,02 % de plus qu'un an auparavant.

Le secteur le plus touché demeure celui des services, qui représente 53,41 % de la totalité des faillites. La société de nettoyage de bâtiment Tesal S.àr.l. de Luxembourg, qui comptait 60 collaborateurs, a déposé le bilan ainsi que l'entreprise Pragma Consult S.A. de Bertrange.

Accélération dans le bâtiment

Le nombre de faillites a particulièrement augmenté dans le secteur du bâtiment avec 55 défaillances contre 33 l’année précédente, ce qui constitue une augmentation de 66,67 %. Creditreform Luxembourg indique que le secteur a de nouveau atteint le niveau élevé enregistré en 2013. Environ 92 personnes ont perdu leur emploi chez OR TP S.A. à Esch-sur-Alzette, suivi par Heirens de Gilsdorf avec 47 employés.

Le secteur le moins concerné reste celui de la production industrielle, qui ne représente que 0,98% de la totalité des dépôts de bilan au premier semestre.

Le nombre d’entreprises ayant plus de cinq ans d’existence est en hausse par rapport à l’année précédente. Leur part est passée de 59,30 % à 69,27 %, tandis que la part des sociétés ayant moins de cinq ans a régressé de 40,70 % à 30,73 % cette année.

Si l’on analyse le nombre de faillites par arrondissement, Creditreform a recensé 356 déconfitures à Luxembourg contre seulement 325 l’année précédente. Au tribunal d’arrondissement de Diekirch, les dépôts de bilan ont régressé de 26,03% (54 en 2015 contre 73 en 2014). 18 personnes ont perdu leur emploi chez le marchand de bois Bois Schmitz S.àr.l. de Troisvierges.


Sur le même sujet

Le rêve hôtelier de Batipart se heurte au covid
A l'été 2019, la société mettait la main sur six établissements de la capitale. Une «première pierre» en vue de l'établissement d'un groupe hôtelier européen. La crise sanitaire est venue freiner les projets.
Wirtschaft, groupe Batipart, Hôtels Novotel, Sofitel, Novotel Suites, Mama Shelter, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Nouveau record de faillites au Luxembourg
Le nombre de sociétés mises en liquidation a augmenté de près de 6% en 2019. Sur les 1263 cas recensés par Creditreform Luxembourg, ce sont les petites entreprises qui forment le plus gros contingent.
Forte affluence sur le pavillon luxembourgeois à Cannes
Le marché international des professionnels de l’immobilier, plus connu sous l’abréviation "MIPIM", se tient du 12 au 15 mars au Palais des festivals et aux alentours. Plus de 200 participants se pressaient ce mercredi sur le pavillon national.