Changer d'édition

Une grande fortune française visée par la justice
Économie 2 min. 11.05.2016 Cet article est archivé
Au Luxembourg

Une grande fortune française visée par la justice

La grande distribution n'est pas la seule activité du groupe Mulliez au Luxembourg.
Au Luxembourg

Une grande fortune française visée par la justice

La grande distribution n'est pas la seule activité du groupe Mulliez au Luxembourg.
Guy Wolff
Économie 2 min. 11.05.2016 Cet article est archivé
Au Luxembourg

Une grande fortune française visée par la justice

Pierre SORLUT
Pierre SORLUT
La famille Mulliez, à l'origine de Décathlon et Auchan, fait l'objet d'une enquête judiciaire pour fraude fiscale au Luxembourg, en France et en Belgique.

(pso et AFP) Des perquisitions ont eu lieu mardi dans différentes propriétés du groupe Mulliez en France, en Belgique et au Luxembourg dans le cadre d'une information judiciaire pour soupçons de fraude fiscale et blanchiment de fraude fiscale, a-t-on appris de sources concordantes judiciaires et proches du dossier.

La justice luxembourgeoise a été saisie d'une commission rogatoire internationale émanant des autorités judiciaires de Lille, mais les porte-paroles du parquet et de la police refusent de commenter davantage afin de protéger «le secret de l'instruction». Ils ne démentent cependant pas les informations provenant de France, et notamment de La Voix du Nord.

Un empire aux ramifications luxembourgeoises

La famille Mulliez contrôle un empire, principalement dans le domaine de la distribution. Ses principales enseignes sont Auchan, Décathlon, Leroy-Merlin ou encore Kiabi ou Norauto. Selon le magazine Challenge, Gérard Mulliez, le fondateur d'Auchan, et sa famille étaient à la tête de la quatrième fortune de France en 2015, avec 23 milliards d'euros.

Les ramifications de cet empire passent de bien des manières par le Grand-Duché. Existe bien sûr le volet grande distribution avec la présence d'un hypermarché Auchan sur le Kirchberg et le développement d'autres grandes surfaces et notamment le pharaonique centre commercial de Gasperich.

Conflit familial

Mais la justice s'intéresse là davantage à des structurations financières conçues pour alléger la note fiscale de la famille, le groupe étant organisé autour de l'Association Famille Mulliez (AFM) pourvoyant les capitaux quand cela est nécessaire (plutôt que de passer par l'endettement bancaire ou sur les marchés).

Une enquête "ouverte depuis 8 mois" est conduite par la Jirs de Lille, en coordination avec l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), a-t-on indiqué de source judiciaire. Elle fait suite "à un dépôt de plainte de la part d'un membre de la famille Mulliez" à l'encontre d'autres membres: "cela ressemble à un règlement de comptes", a estimé cette source judiciaire.

Une dynastie bien présente au Grand-Duché

Cette véritable dynastie industrielle française est ainsi représentée dans une myriade de sociétés de droit luxembourgeois. Les héritiers-entrepreneurs Thierry, Vianney ou encore Gonzague Mulliez figurent individuellement parmi les administrateurs de structures luxembourgeoises situées entre l'AFM et les différentes entités du groupe.

Les imbrications sont nombreuses et génèrent un véritable sac de nœuds. D'ailleurs, selon cette source judiciaire précédemment citée, "énormément de documentation" a été saisie mardi, ce qui "va nécessiter plusieurs semaines de travail". Les perquisitions ont notamment eu lieu à Roubaix où se trouve le siège social du groupe Mulliez, au Luxembourg et à Néchin en Belgique, dans la résidence de Patrick Mulliez, fondateur de Kiabi.


Sur le même sujet

Malgré le renforcement des contrôles et les nombreuses sanctions prononcées par les autorités du pays, certains acteurs impliqués dans le scandale au Grand-Duché continuent de faire des affaires. Grâce à des clients fidèles parfois dans le viseur de la justice française.
Les habitudes révélées par les Panama Papers persistent chez certaines entreprises du Grand-Duché.
Des perquisitions ont eu lieu mardi dans différentes propriétés du groupe Mulliez en France, en Belgique et au Luxembourg dans le cadre d'une information judiciaire pour soupçons de fraude fiscale et blanchiment de fraude fiscale.
Gérard Mulliez, fondateur d'Auchan, et sa famille étaient à la tête de la quatrième fortune de France en 2015, avec 23 milliards d'euros.