Changer d'édition

Un taux d'inflation à 10,6% dans la zone euro
Économie 2 min. 17.11.2022
La hausse se poursuit

Un taux d'inflation à 10,6% dans la zone euro

La hausse des prix des produits alimentaires et des boissons s'est accélérée le mois dernier.
La hausse se poursuit

Un taux d'inflation à 10,6% dans la zone euro

La hausse des prix des produits alimentaires et des boissons s'est accélérée le mois dernier.
Photo: Shutterstock
Économie 2 min. 17.11.2022
La hausse se poursuit

Un taux d'inflation à 10,6% dans la zone euro

L'inflation dans la zone euro a de nouveau atteint un niveau record en octobre, indique Eurostat ce jeudi.

(dpa) - L'inflation dans la zone euro a de nouveau atteint un niveau record en octobre. Par rapport au même mois de l'année précédente, les prix à la consommation ont augmenté de 10,6%, a indiqué jeudi l'office statistique Eurostat à Luxembourg dans une deuxième estimation. Le taux d'inflation calculé lors de la première estimation a été légèrement corrigé à la baisse de 0,1 point. Il s'agit du taux le plus élevé depuis la création de la zone monétaire.


L'UE et la zone euro vont entrer en récession fin d'année
Bruxelles a encore assombri vendredi ses prévisions économiques pour l'Europe en annonçant une récession en fin d'année, tout en relevant fortement ses anticipations d'inflation, à cause de la flambée de l'énergie liée à la guerre en Ukraine.

Le renchérissement a de nouveau été stimulé par les prix de l'énergie, qui ont augmenté de 41,5% par rapport au même mois de l'année précédente. En outre, la hausse des prix des produits alimentaires et des boissons s'est accélérée, passant de 11,8 % en septembre à 13,1 % en octobre. Les prix des biens industriels ont également augmenté plus fortement. L'inflation de base, qui ne tient pas compte des biens dont le prix est particulièrement volatile, comme l'énergie et les produits alimentaires, est passée de 4,8 à 5,0%. Les économistes considèrent que l'inflation de base est déterminante pour l'évolution fondamentale des prix.

Des taux qui varient fortement

Les taux d'inflation continuent de varier fortement dans la zone monétaire. Les pays baltes, l'Estonie, la Lettonie et la Lituanie, affichent la plus forte dépréciation monétaire, avec plus de 20 % de taux d'inflation chacun. La France, l'Espagne et Malte se situent à l'autre extrémité de l'échelle avec des taux d'inflation inférieurs à 8 % en octobre. 

L'objectif d'inflation de la Banque centrale européenne (BCE) de 2% est clairement dépassé depuis longtemps. Après quelques hésitations, la BCE a entre-temps nettement relevé ses taux directeurs en réaction à la flambée des prix. Il n'est pas certain qu'elle maintienne le rythme élevé de son resserrement, qui était de 0,75 point. Sur les marchés financiers, de plus en plus de voix s'élèvent en faveur d'un ralentissement prochain du resserrement. L'une des raisons avancées est le fort vent contraire économique que la zone monétaire subit en raison de la guerre en Ukraine.


Sur le même sujet