Changer d'édition

Un rebond du chômage pour clore 2020
Économie 2 min. 20.01.2021

Un rebond du chômage pour clore 2020

Les services de soins peinent toujours dans leur recrutement. Le nombre d'offres d'emploi non pourvues dans le secteur est de 11% supérieur aux chiffres de 2019.

Un rebond du chômage pour clore 2020

Les services de soins peinent toujours dans leur recrutement. Le nombre d'offres d'emploi non pourvues dans le secteur est de 11% supérieur aux chiffres de 2019.
Photo : AFP
Économie 2 min. 20.01.2021

Un rebond du chômage pour clore 2020

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
L'Adem annonce un nombre de demandeurs d'emploi sensiblement en hausse pour la fin de l'an passé. Avec 19.918 inscrits, le pays affiche un taux de chômage de 6,4%.

Après un trimestre, de septembre à octobre, de remontée timide, le chômage est reparti à la hausse en décembre 2020. L'ADEM enregistrant 1.759 demandeurs d'emploi en un mois, soit 19.918 personnes. Et l'agence pour le développement de l'emploi d'analyser : «La hausse du chômage s’explique avant tout par une baisse des sorties vers l’emploi plutôt qu’une hausse des inscriptions.» Avec ce paradoxe affiché : «Sur toute l’année 2020, les inscriptions des demandeurs d’emploi résidents ont baissé de 5% par rapport à l’année 2019».

Sauf que moins d'emplois sont désormais disponibles pour qui cherche du travail, donc le nombre d'inscrits, lui, est supérieur aux données de fin 2019.

Sur un an, le nombre de demandeurs d’emploi résidents bénéficiant de l’indemnité de chômage complet aura progressé de 1.788 cas. Soit +22% en douze mois. 

Au terme de l'année 2020 particulièrement chahutée économiquement, les employeurs potentiels auront tout de même déclaré 2.275 postes vacants à l’ADEM (soit à peine moins que les chiffres 2019). Ainsi, en termes d'offres d'emploi, l'Agence disposait dans ses fichiers de 6.276 propositions d'emploi.


Ces secteurs qui continuent à recruter
Si certaines branches d'activité ont été contraintes de restreindre leur activité et d'avoir recours au chômage partiel, voire aux licenciements, d'autres en revanche peinent à trouver du personnel. Tour d'horizon.

Avec, en comparaison à 2019, plus de besoins de main-d'oeuvre affichés dans des domaines comme la construction (+38%), la santé (+11%) ou le secteur financier (+7%). Cela alors que dégringolent les propositions dans l'hôtellerie-restauration (-51%) à l'arrêt depuis novembre et jusqu'à fin janvier minimum, le commerce (-26%) mais avec des restrictions d'ouverture en fin d'année. Transport et logistique (-15%) connaissant, eux aussi, «une évolution défavorable».

Le taux de chômage de décembre s'établit à 6,4%. Certes, il est de coutume que chaque mois de décembre affiche une reprise des inscriptions à l'Adem. Mais cette annonce devrait toutefois conforter les syndicats, OGBL, LCGB et CGFP dans leur demande d'une nouvelle tripartite. La dernière réunion des partenaires sociaux et du gouvernement, pour évoquer le sort du pays et les mesures sociales à envisager, s'étant tenue en juillet dernier. Pour l'heure, le Premier ministre luxembourgeois n'a pas donné suite à cette réclamation.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La difficile quête du salarié parfait
Malgré l'attraction qu'exerce le Luxembourg au sein de la Grande Région, l'équilibre entre offre et demande sur le marché du travail n'existe pas. Que cela vienne du faible nombre de candidats sur certains postes ou l'inadéquation entre les attentes et les profils disponibles.
Lokales,Verkaufsoffener Sonntag /Stimmungsbericht. Geschäfte,Einkaufen,Shopping in Coronazeiten, hier: Fussgängerzone am Samstag. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Hélas, l'Adem ne va pas manquer de travail
Avec un peu plus de 20.200 chômeurs inscrits, l'Agence pour l'emploi fait face à un nombre de dossiers à traiter inédit en plus de vingt-cinq ans. Entretien avec Isabelle Schlesser, directrice de l'Adem pour évaluer les dispositifs à prendre pour contrecarrer cette vague de chômage.
online,fr, Isabelle Schlesser, Direktorin der ADEM, Arbeitslosigkeit Monat Mai  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Le chômage continue de baisser au Luxembourg
Selon l'ADEM, qui a dévoilé son bilan 2017 lundi, la baisse du chômage persiste au Luxembourg, notamment chez les moins de 30 ans. L'agence a mis plusieurs dispositifs en place l'année passée, dans le but de poursuivre dans cette voie et de faciliter l'orientation des salariés handicapés.
En 2017 a été lancé le projet COSP-HR, qui a pour but de faciliter l'orientation et la réorientation des salariés handicapés ou reclassés