Changer d'édition

Un «excellent développement» en 2018 pour Raiffeisen
Économie 3 min. 26.03.2019 Cet article est archivé

Un «excellent développement» en 2018 pour Raiffeisen

(De g. à dr.)Jean-Louis Barbier, Guy Hoffmann (le président), Yves Biewer et Eric Peyer sont les quatre membres du comité de direction de la banque Raiffeisen.

Un «excellent développement» en 2018 pour Raiffeisen

(De g. à dr.)Jean-Louis Barbier, Guy Hoffmann (le président), Yves Biewer et Eric Peyer sont les quatre membres du comité de direction de la banque Raiffeisen.
Lex Kleren
Économie 3 min. 26.03.2019 Cet article est archivé

Un «excellent développement» en 2018 pour Raiffeisen

Aude FORESTIER
Aude FORESTIER
Mardi, Guy Hoffmann, le président du comité de direction, a présenté des chiffres très positifs. Le résultat net s'affiche à 18,7 millions d'euros au 31 décembre 2018, en hausse de 2,5 % par rapport à la même période en 2017.

La banque coopérative a enregistré une forte croissance des dépôts et des crédits en 2018.

Le produit net bancaire (PNB), l'équivalent du chiffre d'affaires pour un établissement financier, s'établit à 128,4 millions d'euros, en progression de 2,9 %. Il était de 124,8 millions d'euros lors de l'exercice précédent. Le total du bilan s'élève à 8.809,5 millions d'euros, en hausse de 11,4 % par rapport à 2017.

Dans un contexte de taux historiquement bas et de pression concurrentielle sur les marges, la banque coopérative affiche une croissance de 5,1 % de son résultat net d'intérêt. L'établissement dont le siège est installé à Leudelange explique cette progression par «une croissance des dépôts et des crédits à la clientèle, résultant du développement des métiers fondateurs de la banque que sont la collecte de l'épargne et l'octroi des crédits».

Effectivement, les dépôts de la clientèle non bancaire (dettes représentées par un titre incluses) enregistrent une hausse de 13,2 %, atteignant les 7,7 milliards d'euros.

Un partenariat fructueux avec POST

D'après la banque, cette croissance annuelle des dépôts provient de la clientèle des particuliers et de celle des entreprises. L'activité des crédits à la clientèle (opérations de crédit-bail comprises), grimpe de 6,9 % par rapport à la fin de l'exercice 2017, s'établissant à 6.258 millions d'euros.

Cette augmentation «traduit parfaitement la volonté de la banque de jouer un rôle de premier plan dans le financement de l'économie locale», assure l'établissement financier. Ce dernier se montre «très satisfait» de la hausse de 12 % des prêts immobiliers accordés à la clientèle professionnelle. Les prêts personnels connaissent une «croissance robuste» de 14 %, par rapport à décembre 2017.

Lancé fin février 2016, le partenariat entre POST Luxembourg et la banque continue à participer à la croissance des activités de cette dernière. D'après Guy Hoffmann, «37 % des clients de POST sont des clients de Raiffeisen», contre 32 % auparavant. Dans les autres chiffres importants dévoilés hier, on retiendra la hausse de 7,9 % du résultat net des commissions, grâce entre autres, au succès de la gamme de services de gestion patrimoniale. Les coûts d'exploitation augmentent de 3,9 %.

Les frais de personnel (la plus grande partie des coûts) sont en hausse de 4,5 %. Les principaux vecteurs d'augmentation sont: le renforcement du cadre de surveillance, la mise en œuvre de nouvelles réglementations, le renforcement de la sécurité informatique et les investissements dans le développement de ses canaux digitaux.

Un réseau d'agence étoffé

Au niveau de la banque privée, le nombre de contrats a crû de 64 %, les actifs sous gestion de 70 %. A propos de la finance durable, le président du comité de direction a assuré que les clients étaient demandeurs. Ce sont surtout «les jeunes qui s'intéressent à ces produits». A la fin de l'année 2018, la banque coopérative comptait 33.937 membres, là aussi en hausse par rapport à 2017 où on en comptait 31.073.

Les membres ont pu profiter de près d'un million d'euros en «avantages» Opera, le programme de récompense et de finalisation de la banque qui compte actuellement 38 agences et qui se digitalise. Son réseau s'agrandira bientôt avec l'ouverture de celles de Pétange, Differdange, Bascharage et de Walferdange. Selon Guy Hoffmann, il n'y en aura pas à la Cloche d'Or.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Malgré un contexte difficile, la banque coopérative se dit satisfaite de ses résultats commerciaux de 2019. Parmi les moteurs de cette évolution, l'augmentation des dépôts des clients et la forte demande de prêts immobiliers.
Der Sitz der Bank befindet sich in Leudelingen.
Premier semestre positif
La banque Raiffeisen continue de grignoter des parts de marché. Au premier semestre, la banque coopérative a enregistré une hausse des dépôts de clients de 6,7% et des prêts et crédits de 1,8%. Elle prépare l'entrée de Post dans son capital, à hauteur de 10% pour 27 millions d'euros, qui devrait être validée par la Banque centrale européenne en début d'année prochaine.
De gauche à droite: MM. Peyer, Biewer, Bour, Hoffmann (président du comité de direction) et Barbier ont présenté des chiffres positifs.
La banque Raiffeisen a ralenti la cadence en 2014, dans un environnement marqué notamment par le niveau très bas des taux d'intérêt. La coopérative boucle l'exercice avec un résultat net en hausse de 0,9 %, notamment grâce aux crédits accordés à l'économie luxembourgeoise.
Guy Hoffmann: "Raiffeisen possède encore un fort potentiel pour gagner du terrain sur la concurrence." (Photo: Guy Jallay)