Changer d'édition

Un budget 2022 tourné vers «la sortie de crise»
Économie 2 min. 13.10.2021
Dépôt officiel

Un budget 2022 tourné vers «la sortie de crise»

Pour Pierre Gramegna, le projet de loi de budget 2022 met notamment l'accent sur le volet social, qui représente «47% des dépenses prévues».
Dépôt officiel

Un budget 2022 tourné vers «la sortie de crise»

Pour Pierre Gramegna, le projet de loi de budget 2022 met notamment l'accent sur le volet social, qui représente «47% des dépenses prévues».
Photo: Steve Eastwood
Économie 2 min. 13.10.2021
Dépôt officiel

Un budget 2022 tourné vers «la sortie de crise»

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Au lendemain du discours sur l'état de la Nation, le ministre des Finances a déposé mercredi le projet de loi dédié aux dépenses et aux recettes qui prévoit de surfer sur la reprise économique attendue. Ce qui doit se traduire notamment par la hausse de certaines prestations sociales.

Dessinée dans ses grandes lignes lors du discours sur l'état de la Nation, la vision d'un Luxembourg post-covid se dessine plus concrètement dans le budget 2022. Déposé mercredi par Pierre Gramegna (DP), le projet de loi s'inscrit dans l'embellie enregistrée ces derniers mois des finances publiques et anticipe une reprise économique forte. Résultat: le ministre des Finances assure que le Grand-Duché se trouve «sur une trajectoire positive» capable de permettre au pays de «continuer le chemin de sortie de crise».


IPO,Rede zur Lage der Nation,Rentree parlementaire,Etat de la Nation. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
«L'espace de vie ne doit pas être un objet spéculatif»
Pour son huitième discours sur l'état de la Nation, Xavier Bettel a notamment annoncé la mise en place d'une réforme de l'impôt foncier «dans les douze prochains mois». Le Premier ministre annonce également des mesures fiscales visant à «contrecarrer les abus».

Conformément à la promesse du Premier ministre de «ne pas mener de politique d'austérité», l'exercice 2022 du budget prévoit de maintenir un niveau d'investissements publics élevé. En l'occurrence une enveloppe de 3,2 milliards d'euros. Soit 4,4% du PIB utilisés pour poursuivre l'essor du réseau ferroviaire, le développement du tram ou bien encore le réaménagement de la place de la Constitution.

Alors que l'exercice 2021 était encore marqué par les effets directs de la crise sanitaire, notamment au niveau des entreprises, son successeur entend mettre l'accent sur l'aspect social. «47% du projet de budget est consacré aux prestations sociales, subsides et subventions notamment en faveur des ménages défavorisés», assure mercredi Pierre Gramegna en faisant état notamment d'une «hausse de 200 euros de l'allocation de vie chère», «une adaptation de 2,8% du Revis» et «la réindexation des allocations familiales à compter du 1er octobre 2021».


IPO,Rede zur Lage der Nation,Rentree parlementaire,Etat de la Nation. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Les messages du Premier ministre passés au crible
Pour la huitième fois, Xavier Bettel a présenté son analyse de la situation du pays dans le traditionnel discours sur l'état de la Nation. Un texte de 38 pages analysé ici pour faire ressortir les grandes annonces mais aussi pointer les oublis volontaires du chef du gouvernement.

Pour concrétiser l'ambition gouvernementale d'accélérer la création de logements abordables, le texte déposé mercredi prévoit la mise à disposition de 228 millions d'euros dans le Fonds spécial. Contre 137 millions lors de sa création en 2020. Une hausse qui doit permettre la concrétisation des 4.000 logements produits par les promoteurs publics attendus d'ici 2025.

Face à la demande d'action climatique, le gouvernement répond par la mise en place d'une enveloppe de 765 millions d'euros pour 2022 destinée à «des investissements dans le domaine du climat et de l'environnement». Une somme «censée augmenter à 975 millions d'euros à l'horizon 2024». Ainsi que la part l'annonce de la poursuite des hausses du prix des carburants en 2022. Enfin, le texte prévoit «une hausse de 10%» du budget de l'Education nationale, destinée notamment à financer les annonces de gratuité à venir des maisons relais ou de l'aide aux devoirs dans les écoles fondamentales.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Pour la huitième fois, Xavier Bettel a présenté son analyse de la situation du pays dans le traditionnel discours sur l'état de la Nation. Un texte de 38 pages analysé ici pour faire ressortir les grandes annonces mais aussi pointer les oublis volontaires du chef du gouvernement.
IPO,Rede zur Lage der Nation,Rentree parlementaire,Etat de la Nation. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Pour son huitième discours sur l'état de la Nation, Xavier Bettel a notamment annoncé la mise en place d'une réforme de l'impôt foncier «dans les douze prochains mois». Le Premier ministre annonce également des mesures fiscales visant à «contrecarrer les abus».
IPO,Rede zur Lage der Nation,Rentree parlementaire,Etat de la Nation. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Pas question pour le ministre des Finances de jouer défensif. Face à la crise sanitaire et économique, Pierre Gramegna a déposé, mercredi, un projet de budget 2021, volontariste en matière d'investissements mais aussi de soutien.
Lundi, le ministre des Finances a présenté aux membres de la Commission des finances et du contrôle budgétaire l'évolution des finances publiques jusqu'à la fin du mois d'août.
Les députés planchent ces mercredi et jeudi sur ce projet, qui sera adopté cette semaine. Cette année, il est placé sous le signe de la justice sociale, de la compétitivité économique et de la durabilité.
POL - Débats Budget 2019,  André Bauler, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort