Changer d'édition

Transparence obligatoire autour du projet Google
Économie 2 min. 13.05.2020

Transparence obligatoire autour du projet Google

Gouvernement et commune de Bissen devront indiquer quel sera le sort des près de 35 ha si le projet Google ne devait pas voir le jour.

Transparence obligatoire autour du projet Google

Gouvernement et commune de Bissen devront indiquer quel sera le sort des près de 35 ha si le projet Google ne devait pas voir le jour.
Grafik: WW+
Économie 2 min. 13.05.2020

Transparence obligatoire autour du projet Google

La Commission d'accès aux documents a tranché. Le gouvernement et la commune de Bissen disposent d'un mois pour dévoiler les contours de l'accord signé avec le géant américain, notamment en ce qui concerne le devenir des terrains en cas d'abandon du projet de data center.

(DH) - Opposé au projet Google à Bissen, le Mouvement écologique (Meco) vient de remporter une première bataille. En effet, la Commission d'accès aux documents vient de donner raison à l'association de protection de l'environnement qui, comme le parti chrétien-social, demandait aux autorités à prendre connaissance des termes du «Memorandum of Understanding». Cet  accord signé par le gouvernement, la multinationale américaine du numérique et la commune de Bissen décide notamment du sort des terrains en cas d'abandon du projet. 

En octobre dernier, et en vertu du droit d'accès aux documents administratifs,  le Meco avait sollicité la communication du document afin de connaître la teneur des engagements pris par les différentes parties prenantes au projet de data center. En réponse, le ministère de l'Economie avait alors répondu que «ce document était d'une nature confidentielle, ne permettant pas sa communication». De leur côté, les élus de Bissen se retranchaient derrière le fait que le document n'était pas soumis à une obligation de publication, puisqu'antérieur à l'entrée en vigueur de la loi de 2018.


Le covid-19 affecte aussi la venue de Google à Bissen
La saga de l’installation d’un data center va connaître de nouveaux développements. En raison de la pandémie de coronavirus, la commune hôte du géant américain devrait différer sa décision finale à l’automne. Rappel des faits.

Ces arguments n'ont pas été retenus par les membres de la Commission d'accès aux documents. A l'unanimité, ils ont décidé, le 4 mai, que l'accord en question «est bien un document communicable», selon le Meco. 

Pour rappel, toujours à l'automne dernier, le Meco avait déjà déposé un recours devant le tribunal administratif contre la décision du ministère de l'Intérieur d'approuver le reclassement par la commune de Bissen du terrain appelé à accueillir le data center. 

Un autre usage possible

Les écologistes, tout comme une partie de la population, estiment que l'évaluation de l'impact sur l'environnement était insuffisante et que la question de l'alimentation en eau, nécessaire pour refroidir le data center, restait en suspens. Elle soulignait en outre que le projet «ne correspondait pas à la vision d'un Luxembourg misant sur des secteurs d'activité durables».  

Le projet de Google continue ainsi de faire couler de l'encre. Il avait aussi  provoqué l'éclatement de la majorité CSV au conseil communal et la démission du bourgmestre Jos Schummer. Si le data center ne voyait finalement pas le jour, le gouvernement s'est engagé à utiliser la surface du «Busbierg» comme zone d'activité économique.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Bettel à la rencontre d'ArcelorMittal et de Google
Pour la sixième fois, le Premier ministre (DP) participe depuis mardi au Forum économique mondial qui se clôture ce jeudi à Davos (Suisse). Il s'est notamment entretenu avec Lakshmi Mittal, patron d'ArcelorMittal, ainsi qu'avec Karan Bhatia, vice-président de Google.
Xavier Bettel (à g.) a eu un entretien bilatéral avec Lakshmi Mittal, CEO d'ArcelorMittal, à Davos
Google ne compte pas que des amis à Bissen
Le délai pour s'opposer à l'installation prochaine d'un centre de données de Google à Bissen a expiré. Au total, 170 avis négatifs ont été recensés. Le manque de transparence du dossier suscite encore et toujours de nombreuses interrogations.
The Google logo is seen January 8, 2020 at the 2020 Consumer Electronics Show (CES) in Las Vegas, Nevada. (Photo by Robyn Beck / AFP)
L'implantation de Google à Bissen se concrétise
Après une première phase d'approche et une opération séduction menée au mois de novembre, le projet d'implantation d'un data center dans le centre du pays par la multinationale américaine prend forme. Un plan d'aménagement peut désormais être consulté par le public.
Le projet Google reste flou
Le géant américain du numérique s'est invité à la Chambre ce mardi. La création d'un centre de données à Bissen comporte toujours autant de nombreuses zones d'ombre. Des interrogations que les membres du gouvernement ne sont pas parvenus à lever.
ARCHIV - 28.09.2014, Berlin: Der Google-Schriftzug und die Google-Suche auf einem iPad Mini 2. (zu dpa "Verleger begrüßen Fortschritte bei Diskussion ums EU-Urheberrecht" vom 06.02.2019) Foto: Lukas Schulze/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le data center de Google suscite bien des interrogations
Le scepticisme prévaut chez les citoyens de Bissen, conviés jeudi soir par le géant américain de l'internet à une séance d'information sur le projet d'implantation d'un centre de données. Google n'avait pas toutes les réponses à leurs questions.
Le Centre culturel Frounert a fait le plein de citoyens inquiets de l'implantation d'un centre données de Google à Bissen
La vision de Google sur son projet de Bissen
La firme réfléchit toujours à une implantation à Bissen pour un investissement de 1,2 milliard d'euros. Mais si le projet n'est toujours pas confirmé, le géant américain a tenu à communiquer et se veut rassurant quant aux éventuelles nuisances.
WI,PK Google Project Luxembourg.Fabien Vieau , Frederic Descamps,.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Opération séduction de Google à Bissen
Le géant américain du numérique a décidé d’aller à la rencontre des Bissenois, ce jeudi soir. La firme américaine devrait lever une partie du voile quant à ses projets de construction de deux data centers.
Bissen vote le reclassement du terrain destiné à Google
Nouveau petit pas en avant pour le géant américain. Jeudi soir, le conseil communal de Bissen a voté par un «oui» moins unanime qu'en janvier, la modification ponctuelle du plan d'aménagement général qui va permettre à Google d'implanter son Data Center.