Changer d'édition

Toujours plus cher: Nouveau record pour les prix de l'immobilier de bureau
Le nouveau siège de Ferrero est l'un des projets phares à venir.

Toujours plus cher: Nouveau record pour les prix de l'immobilier de bureau

Chris Karaba
Le nouveau siège de Ferrero est l'un des projets phares à venir.
Économie 4 min. 13.01.2018

Toujours plus cher: Nouveau record pour les prix de l'immobilier de bureau

Certains facteurs sur le marché immobilier luxembourgeois restent les mêmes: les prix augmentent et la demande est loin d'être satisfaite. Et pourtant, le marché intérieur est en train de changer.

Le Brexit 2017 n'a pas encore produit ses effets. La délocalisation prévue des banques et des compagnies d'assurance du Royaume-Uni vers le Luxembourg ne s’est pas encore fait sentir l'année dernière. Et pourtant, la demande de bureaux continue de dépasser l'offre pour ce qui concerne les meilleurs emplacements. C'est ce que Romain Muller, directeur général de l'agence immobilière JLL à Luxembourg, a indiqué à la presse vendredi. Les prix de l’immobilier professionnel continuent d'augmenter et le nombre de nouvelles constructions reste élevé.

«Le marché est hyperactif», a confirmé Angélique Sabron, directrice du bureau de JLL à Luxembourg. Au total, 210.500 mètres carrés de bureaux ont été vendus ou loués l'année dernière. C'est un peu moins que l'année d'avant, mais c'est quand même un résultat extraordinairement bon, selon Angélique Sabron. 

La plus grande demande reste pour les bureaux «prime», dans les meilleurs emplacements, tels que le boulevard Royal dans le centre-ville. Là, les prix peuvent s'élever à plus de 50 euros par mètre carré et par mois.«Les clients qui attachent une grande importance à leur adresse sont prêts à payer ces prix - même si les bureaux sont généralement beaucoup plus petits que, par exemple, au Kirchberg», a expliqué Angélique Sabron. 

Globalement, la Haute-Ville reste l’emplacement le plus cher du Grand-Duché en 2017 avec une moyenne de 47 euros par mètre carré. En 2016, le prix était encore de 45 euros par mètre carré.

Le Kirchberg rattrapé dans le quartier de la gare

Le quartier de la gare a rattrapé son retard l’an passé en ce qui concerne les prix maximums pour les bureaux. Ceux-ci sont maintenant, comme au Kirchberg, à 35 euros par mètre carré et par mois. La gare a même dépassé le Kirchberg sur les prix pratiqués pour les nouveaux bureaux. Au total, 27% des bureaux vendus ou loués de l'année dernière étaient situés dans le quartier de la Gare.

Les difficultés de transport sont la principale explication à ce rattrapage. De plus en plus d'employeurs attachent une grande importance à ce que leurs bureaux soient bien connectés au réseau de transport public et qu'ils soient faciles d'accès pour les employés. En 2017, ING Bank a emménagé dans un peu moins de 12.000 mètres carrés de bureaux en face de la gare de la capitale. Post Luxembourg a également emménagé dans un nouveau bâtiment de 18.000 mètres carrés derrière ses bureaux en travaux face à la gare. C’est la plus grande nouvelle occupation de l'année écoulée.

Au total, 24% des nouvelles occupations de 2017 ont été réalisées par le secteur public et le groupe Post. En plus des nouveaux bureaux dans le quartier de la gare, Post a également emménagé dans un nouveau bâtiment de près de 9.000 mètres carrés à la Cloche d'Or. Les entreprises privées ont représenté 69% des transactions de l'année dernière. C’est beaucoup moins qu’en 2016 où elles avaient réalisé 90% des allocations de bureaux.

Plusieurs grands projets en vue

Les réalisations prévues pour 2018 sont le nouveau siège du cabinet d’audit et de conseil Deloitte, avec environ 30.000 mètres carrés de bureaux sur le Ban de Gasperich, le siège de la CSSF avec environ 5.500 mètres carrés route d’Arlon.

Selon JLL, un total de 521.000 mètres carrés de bureaux au Grand-Duché devrait être achevé d'ici 2020. Il s'agit notamment de grands projets tels que le nouveau bâtiment Ferrero (29.500 mètres carrés) ou l'agrandissement de la Cour de justice européenne (56.000 mètres carrés). Le nouveau bâtiment ArcelorMittal d'une superficie de 54.000 mètres carrés sera également construit au Kirchberg dans les années à venir.

43% des bâtiments à construire d'ici 2020 ne sont pas encore vendus ou loués. Une grande partie des nouveaux bâtiments continueront à être construits à Luxembourg-Ville.

4,8% de taux de vacance, 1,6% au Kirchberg, Belval à contre-courant

À l'heure actuelle, près de 190.000 mètres carrés de bureaux sont vides. Ce n'est que 4,8% du total des bureaux au Luxembourg. Au Kirchberg, le taux d'inoccupation chute même à un peu moins de 1,6%.

Belval se distingue dans le contexte 2017. Le taux d'inoccupation y est monté à 11,6%, après s'être maintenu à 3,9% en 2016. Cela était dû au retrait d'un locataire important, a déclaré Angélique Sabron. Ainsi, la situation du marché immobilier des bureaux - à l'exception de Belval - reste tendue. Néanmoins, Romain Muller espère que de nombreuses nouvelles entreprises viendront au Luxembourg en 2018 et que le marché continuera de croître.

 


Sur le même sujet

Immobilier: Inowai: un milliard d'euros en 36 transactions
Après une hausse de 50% en 2013 par rapport à 2012, les investissements en immobilier de bureau ont connu une nouvelle hausse de 40% l'an dernier, a relevé Inowai, jeudi soir au Cercle Cité, lors de la présentation de son analyse annuelle du marché.
Le nouveau siège de PwC, au coeur de toutes les attentions des professionnels de l'immobilier de bureaux.