Changer d'édition

Temps de travail au Luxembourg: De meilleures paies, mais plus d'heures prestées
Économie 4 min. 26.11.2014

Temps de travail au Luxembourg: De meilleures paies, mais plus d'heures prestées

Temps de travail au Luxembourg: De meilleures paies, mais plus d'heures prestées

Photo: Shutterstock
Économie 4 min. 26.11.2014

Temps de travail au Luxembourg: De meilleures paies, mais plus d'heures prestées

Avec 1.773 heures par an en 2012, la durée de travail moyenne effective au Luxembourg reste supérieure à la moyenne européenne, aux pays voisins et aux régions limitrophes. Les écarts peuvent être considérables, notamment vis-à-vis de la Wallonie (1.397 heures). Le nombre moyen de jours d'absence par salarié à temps complet est, lui, relativement stable, note le STATEC.

(DN) - Avec 1.773 heures par an en 2012, la durée de travail moyenne effective au Luxembourg reste supérieure à la moyenne européenne, aux pays voisins et aux régions limitrophes. Les écarts peuvent être considérables, notamment vis-à-vis de la Wallonie (1.397 heures). Le nombre moyen de jours d'absence par salarié à temps complet est, lui, relativement stable, note le STATEC.

Un salarié était en moyenne absent 50,6 jours en 2008, et 51,2 jours en 2012, soit une très légère augmentation.

Ce nombre se compose des jours fériés légaux, des jours de congé annuel et des jours de « congé de maladie / maternité », que le STATEC groupe en une seule dénomination, ainsi que des « autres absences », qui reprennent surtout les jours de chômage technique, plus nombreux en 2012 qu'en 2008, ainsi que les jours de congé extraordinaire.

Le STATEC constate cependant des variations importantes en fonction du secteur d'activité. Le secteur de l'information et de la communication affiche le moins de jours d'absence (46, dont 26 de congé annuel et 8 en congé maladie / maternité) ; celui de la santé humaine et de l'action sociale présente un total de 59 jours, dont 31 jours de congé annuel et 18 jours de congé de maladie / maternité.

Autre comparatif : le nombre de jours de congé annuel va croissant avec la taille de l'entreprise. Il est de 26 jours dans les entreprises de 10 à 49 salariés et atteint 30 jours dans les groupes de 500 salariés et plus.

Le chômage technique (1,3 jour en moyenne en 2012) touche surtout la construction (presque cinq jours) et l'industrie manufacturière (3,9 jours).

Heures travaillées : Luxembourg en tête, France et Belgique lanternes rouges

Ce n'est qu'au Royaume-Uni, à Malte et en Roumanie qu'un salarié à temps complet travaille sensiblement plus d'heures par an. Dans quatre autres pays (Chypre, Lettonie, Estonie, Hongrie), le nombre d'heures prestées est légèrement supérieur à celui observé au Luxembourg.

Si le Grand-Duché est ainsi clairement au-dessus de la moyenne européenne, ce n'est pas le cas de nos trois voisins, France et Belgique se disputant les dernières places.

En moyenne, un salarié à temps complet travaille 21% plus d'heures au Luxembourg qu'en Belgique (1.462 heures), 14% de plus qu'en France (1.555 heures) et 8% de plus qu'en Allemagne (1.641 heures).

Même classement en Grande Région : le Luxembourg dépasse d'abord la Rhénanie-Palatinat, puis la Sarre, l'Est de la France et enfin la Wallonie (1.397 heures).

Photo: Shutterstock

Avec 1.773 heures par an en 2012, la durée de travail moyenne a pourtant légèrement reculé par rapport à 2008 (près de 1.790 heures). Ce recul succède toutefois à une augmentation d'une centaine d'heures entre 1996 (1.694 heures) et 2008. Le recul des heures supplémentaires, variable d'ajustement en temps de crise, explique le léger déclin de la durée de travail moyenne depuis 2008.

Ces heures supplémentaires, passées de 44 heures par an et par personne en 2008, représentaient en 2012 31 heures. Elles restent particulièrement nombreuses dans les industries extractives, les transports, les activités de services administratifs et de soutien (dont le nettoyage) et la construction.

Le travail à temps partiel augmente

Le pourcentage de salariés travaillant à temps partiel a gagné plus de quatre points (13,2% en 2008 ; 17,5% en 2012) mais ce taux, qui a continué à légèrement augmenter en 2013, reste faible comparé à la moyenne européenne ou à nos voisins (Allemagne 35,7% ; Belgique 35,6% ; France 18,7%). L'Hexagone fait partie des trois Etats membres de l'UE, avec Danemark et la Suède, où le travail à temps partiel n'a pas progressé.

Enfin, avec plus de 1.000 heures par an, même les salariés à temps partiel travaillent davantage d'heures au Luxembourg que chez nos voisins (France 933 ; Belgique 921 ; Allemagne 780).

Au sujet de l'ensemble des chiffres révélés par cette enquête, il est important de préciser qu'elle a couvert les entreprises de dix salariés ou plus, hors agriculture.


Sur le même sujet

Vous travaillez en moyenne 1.700 heures par an
Si la durée de travail au Luxembourg est sensiblement similaire à la moyenne européenne, le nombre moyen d'heures effectivement travaillées par un salarié au Grand-Duché est supérieure à celle des pays et régions limitrophes.
Luxembourg: 4.850 nouveaux Luxembourgeois en deux ans
La ville de Luxembourg compte 4.850 nouveaux Luxembourgeois en deux ans: par voie de naturalisation ou de recouvrement, 3.387 étrangers en 2015 et 1.463 en 2016, tous résidant dans la ville de Luxembourg, ont pu acquérir la nationalité luxembourgeoise.
Une réception a été donnée pour souhaiter la bienvenue aux nouveaux Luxembourgeois au Cercle Cité.