Changer d'édition

Sur les traces des Panama Papers au Luxembourg
Économie 3 min. 25.11.2019

Sur les traces des Panama Papers au Luxembourg

Une fiduciaire du quartier Gare semble avoir gardé de mauvaises habitudes.

Sur les traces des Panama Papers au Luxembourg

Une fiduciaire du quartier Gare semble avoir gardé de mauvaises habitudes.
Photo : Marc Wilwert
Économie 3 min. 25.11.2019

Sur les traces des Panama Papers au Luxembourg

Alexander ABDELILAH
Alexander ABDELILAH
Malgré le renforcement des contrôles et les nombreuses sanctions prononcées par les autorités du pays, certains acteurs impliqués dans le scandale au Grand-Duché continuent de faire des affaires. Grâce à des clients fidèles parfois dans le viseur de la justice française.

Les répliques du séisme mondial des Panama Papers n'en finissent pas. Les secrets de plus de 200. 000 sociétés offshore, dont 11.000 au Grand-Duché, ont été révélés par l’International Consortium of Investigative Journalists (ICIJ) en 2016. Eclaboussant des sportifs de haut niveau, des chefs d’entreprise et des dirigeants, y compris au Grand-Duché. Trois ans plus tard, certaines habitudes ont la vie dure.


Le Grand-Duché doit prouver qu'il s'est retroussé les manches dans sa lutte contre l'argent sale.
La prochaine tournée anti-blanchiment du Gafi annoncée
Quatre jours après la visite des émissaires du Groupe d'action financière (Gafi), le gouvernement prépare l'interrogatoire de 2020. Il lui faudra prouver que son activisme législatif est suivi de faits, au risque de ternir l'image du pays.

Parmi la quarantaine de fiduciaires luxembourgeoises clairement identifiées dans les fichiers de l'ICIJ, au moins l'une d'entre elles devrait refaire parler d'elle dans les semaines à venir pour des faits semblables. Selon nos informations, l'activité de cette structure du quartier Gare pourrait se retrouver à l’avenir dans le champ d’investigation des autorités françaises pour son rôle d'intermédiaire auprès de clients installés en Lorraine. En ligne de mire, son rôle supposé dans des montages fiscaux pour des structures détenues par ses mandataires.

En France, ces deux promoteurs immobiliers se retrouvent liés à deux signalements de l'ONG Anticor. L’un relatif au Centre culturel de l'Abbaye des Prémontrés à Pont-à-Mousson, et l’autre concernant le chantier d'un immeuble situé au cœur de Nancy, selon Marcel Claude et Roland Gatti, tous deux administrateurs de l'organisation spécialisée dans la lutte anticorruption. Ces signaux d’alarme ont déjà mené à l’ouverture d’une procédure pénale française dans l’un des deux volets, toujours en cours à ce jour.   

Si à ce jour il ne s'agit que de soupçons, le rôle de la fiduciaire dans la holding détenue par les entrepreneurs français pourrait lui jouer des tours. «Les flux financiers entre la holding luxembourgeoise et son pendant français détenus par les mêmes personnes laissent penser que l’on a affaire à une optimisation fiscale agressive», confie au Luxemburger Wort une source proche du dossier.  


Jugement Luxleaks en appel - Antoine Deltour -  Photo : Pierre Matgé
La protection des lanceurs d'alerte renforcée en Europe
Réunis à Luxembourg, les ministres de l'UE ont adopté une directive permettant de protéger les lanceurs d'alerte. Ils pourront désormais avertir l'opinion publique d'un scandale financier, sanitaire ou environnemental sans crainte de représailles.

A noter que l'implication de la structure luxembourgeoise en tant qu'intermédiaire pour 13 sociétés offshore immatriculées dans des paradis fiscaux de 2005 à 2015 n'est pas synonyme d'activités illicites. 

Contactés à plusieurs reprises au sujet des enquêtes en cours contre des sociétés impliquées dans les Panama Papers en général, et les activités de la fiduciaire du centre-ville en particulier, la CSSF et le ministère de la Justice n’ont pas donné suite.      

Trois années se sont écoulées depuis la sortie du scandale mondial, pendant lesquelles les investigations fiscales et les enquêtes judiciaires se sont multipliées. En tout, ces procédures déclenchées par 22 Etats dont le Luxembourg ont rapporté plus de 1,2 milliard d’euros aux pays qui ont sévi, selon les derniers chiffres de l’ICIJ. Dont 2,4 millions d’euros pour le Grand-Duché. 

Autre conséquence, la création de nouvelles infractions comme la «fraude fiscale aggravée» et l'«escroquerie fiscale», passibles d’un mois à cinq ans de prison. Seul zone grise subsistante : les relations d'affaire conclues avant le 31 décembre 2016 ne tombent pas sous le coup de ces sanctions. 



Sur le même sujet

«Les riches échappent aux contrôles des Etats»
François Dubet était au Luxembourg ce lundi pour parler des dimensions cachées de l'inégalité. Des disproportions de plus en plus criantes mesurées par le Statec que le sociologue et auteur français décortique ici.
Lok , Luxemburg Stadt , Bevölkerung , Demografie , Grand Rue , Foto:Guy Jallay/Luxembuzrger Wort
Le financement du terrorisme en ligne de mire
Un projet de loi examiné ce lundi en commission des Finances vise à optimiser au Luxembourg la lutte contre le blanchiment de capitaux. Surveillance intérieure et coopération internationale en sont les deux axes.
Le Luxembourg entend renforcer ses moyens en matière de traque du blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme
Soulagement pour l'industrie des fonds
Pierre Gramegna peut pousser un ouf de soulagement. La surveillance directe des fonds d'investissement continuera à relever de la compétence des autorités de surveillance nationales.