Siège mondial d'ArcelorMittal

Concours d'architectes: les trois finalistes

Le nouveau siège mondial d'ArcelorMittal doit être construit sur la surface colorée en rouge sur cette photo, juste à côté du European Convention Center Luxembourg (ECCL).
Le nouveau siège mondial d'ArcelorMittal doit être construit sur la surface colorée en rouge sur cette photo, juste à côté du European Convention Center Luxembourg (ECCL).
Photo: ArcelorMittal

(MF) – Le nouveau siège mondial d'ArcelorMittal doit être construit dans le quartier européen à Luxembourg-Kirchberg. Le géant mondial de l'acier et le Fonds d'urbanisation et d'aménagement du Plateau de Kirchberg annoncent ce mercredi que trois cabinets d'architectes restent en lice.

Parmi les huit cabinets d'architectes de renommée internationale invités à développer un projet, en février, seuls trois sont sélectionnés pour la deuxième phase de la consultation pour la construction du futur siège. Il s'agit des cabinets Foster + Partners, Rem Koolhaas OM et Wilmotte & Associés.

Organisateur de la consultation, le Fonds Kirchberg (propriétaire du terrain) approuve la proposition du jury présidé par Aditya Mittal de retenir ces trois cabinets «dont les esquisses de projets mettent non seulement en avant des solutions en acier innovantes, mais visent à mettre en oeuvre une architecture emblématique appelée à rivaliser avec la qualité des bâtiments institutionnels et culturels qui caractérisent ce quartier historique du plateau de Kirchberg». Aux trois cabinets retenus de présenter à présent un projet affiné.

Président d'ArcelorMittal Luxembourg, Michel Wurth explique que «les propositions retenues laissent présager que ce nouveau siège contribuera, sur le plan architectural, au rayonnement du Luxembourg à travers l'Europe et au-delà. Ce projet, qui témoigne de la volonté d'ArcelorMittal de pérenniser la présence du siège du premier sidérurgiste mondial au Luxembourg illustre parfaitement notre volonté d’entretenir les liens étroits qui unissent notre Groupe et le pays».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.