Changer d'édition

Selon le Parquet: Édouard Perrin aurait «dirigé» le vol des documents
Économie 2 min. 27.04.2015

Selon le Parquet: Édouard Perrin aurait «dirigé» le vol des documents

Edouard Perrin n'a pas encore directement réagi depuis son inculpation.

Selon le Parquet: Édouard Perrin aurait «dirigé» le vol des documents

Edouard Perrin n'a pas encore directement réagi depuis son inculpation.
iTélé
Économie 2 min. 27.04.2015

Selon le Parquet: Édouard Perrin aurait «dirigé» le vol des documents

La justice luxembourgeoise répond aux vives réactions de la presse sur l'inculpation du journaliste français dans la sortie des documents ayant servi à LuxLeaks. Le rôle actif d'Édouard Perrin serait visé.

Nouveau développement dans l'inculpation du journaliste français qui a participé à la collecte des documents qui ont servi de matière première à LuxLeaks. Le parquet luxembourgeois indique ce lundi, face à l'émoi provoqué par la mise en cause d'Édouard Perrin dans le vol de ces centaines de «tax rulings» chez l'auditeur PwC, que l'intéressé n'a pas seulement recueilli des informations provenant de sources internes, mais a joué un rôle actif pour les rassembler.

«Ce rôle aurait consisté à diriger l'inculpé (la deuxième source de LuxLeaks, ndlr) dans la recherche des documents qui l'intéressaient tout particulièrement», est-il écrit, corroborant ainsi le statut de complice voire de coauteur dans l'inculpation.

«Pas de violation de la convention européenne des droits de l'homme»

«Il ne peut dès lors pas être question d’une violation ni du droit à la protection des sources journalistiques ni, plus généralement, des droits des journalistes dans leur rôle de «chiens de garde» de la démocratie,» poursuit le communiqué de la justice luxembourgeoise, laquelle reprend les termes utilisés par la maison de production, Premières Lignes, pour laquelle travaille Édouard Perrin, dans sa communication faisant suite à ladite inculpation.

«La liberté de la presse et le droit à l’information garantis par l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme, pilier de la démocratie, sont toujours assurés,» est-il par ailleurs assuré. 

Séquencement de la mise en cause du journaliste

Le parquet revient également sur la mise en cause progressive d'Édouard Perrin. «Le parquet insiste sur le fait que le but de l’enquête était d’identifier les personnes qui avaient été à l’origine de la soustraction des documents PwC. Les deux suspects ont par la suite déclaré qu’ils étaient les sources du journaliste en question», précise son communiqué.

Comme déjà indiqué, il n'existe pas de lien juridique direct avec l'ancien auditeur et principal pourvoyeur de rescrits fiscaux, Antoine Deltour. Le journaliste n’a été mis en cause qu’ à la suite de l’interrogatoire du deuxième ancien collaborateur de PwC.

Pierre Sorlut


Sur le même sujet