Changer d'édition

La pénurie de matériaux partie pour durer
Économie 3 min. 21.07.2021
Selon la Chambre des métiers

La pénurie de matériaux partie pour durer

Face au manque de matériaux, 37% des entreprises interrogées par la Chambre des métiers assurent vouloir augmenter leurs prix au troisième trimestre 2021.
Selon la Chambre des métiers

La pénurie de matériaux partie pour durer

Face au manque de matériaux, 37% des entreprises interrogées par la Chambre des métiers assurent vouloir augmenter leurs prix au troisième trimestre 2021.
Photo: Shutterstock
Économie 3 min. 21.07.2021
Selon la Chambre des métiers

La pénurie de matériaux partie pour durer

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Si la nouvelle étude de la Chambre des métiers confirme le retour de l'optimisme des entreprises quant à la reprise de l'activité, elle pointe aussi du doigt les effets néfastes des difficultés d'approvisionnement. Que ce soit sur les délais d'approvisionnement, mais aussi sur les prix.

Dans un monde idéal, le secteur de l'artisanat devrait être l'un des gagnants de la sortie de crise qui se profile et devrait tirer pleinement profit de la croissance de 6% attendue en 2021 au Luxembourg. Sauf que ce scénario ne se produira pas tel quel à en croire les conclusions de la dernière enquête trimestrielle de la Chambre des métiers, publiée ce jeudi.

En cause, la persistance de la pénurie de matières premières «et par ricochet d'explosion de leurs prix», note Max Urbany, conseiller économique auprès de la Chambre des métiers, qui ne voit «pour le moment aucun signe d'une amélioration avant la fin de l'année». Comprenez que les difficultés rencontrées ces derniers mois vont encore perdurer au moins jusqu'au premier trimestre 2022.

Si le manque de matériaux pénalise essentiellement les secteurs de la construction et de la mécanique, son impact se révèle être beaucoup plus large puisque «la liste des produits dont la chaîne d'approvisionnement est perturbée est longue», précise l'étude qui évoque pêle-mêle le bois, les métaux ou les isolants, mais aussi les composants électroniques ou les pièces de vélo. 

A noter que pour tenter de combler les délais de livraison rallongés, les entreprises cherchent non seulement à stocker du matériel ou des marchandises pour éviter d'être tributaires de leurs fournisseurs, mais elles tentent aussi de jouer la carte des circuits courts, puisque 51% des quelque 1.100 entreprises artisanales interrogées se fournissent désormais au Luxembourg, 18% au sein du Benelux et 25% dans le reste de l'UE.

Pour tenter de compenser la hausse des prix, l'étude de la Chambre des métiers indique que 83% des entreprises pratiquent plutôt une baisse de leur marge que de la retranscrire intégralement auprès du client final. «Surtout en raison de contraintes contractuelles», précise le document qui évoque, sans surprise, l'impact «très important» sur la liquidité et la rentabilité des entreprises.


Bauarbeiter, Neubau, Arbeiter, Chantier, Ouvriers, Foto Lex Kleren
Les prix de la construction flambent
Entre octobre 2020 et avril 2021, l'indice des prix de la construction a augmenté de 4,3%, soit «la plus forte évolution semestrielle» observée depuis avril 1992, indique le Statec ce mercredi. En cause: la pénurie de matériaux.

Manière détournée de faire état de la prochaine étape qui doit consister en «des augmentations des prix sur les futurs projets», étape présentée comme «inévitable dans beaucoup de cas si l'évolution des coûts devait perdurer». Plus d'un tiers (37%) des entreprises interrogées indiquent ainsi qu'elles reverront leurs tarifs à la hausse au troisième trimestre 2021. 

Une décision qui ne sera pas sans conséquences, notamment sur les futurs acquéreurs de logements abordables qui devraient l'être de moins en moins au cours des prochains mois. Selon le Statec, l'indice des prix de la construction a connu, au cours du premier trimestre 2021, sa progression la plus importante depuis 1992.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Entre octobre 2020 et avril 2021, l'indice des prix de la construction a augmenté de 4,3%, soit «la plus forte évolution semestrielle» observée depuis avril 1992, indique le Statec ce mercredi. En cause: la pénurie de matériaux.
Bauarbeiter, Neubau, Arbeiter, Chantier, Ouvriers, Foto Lex Kleren
Contrairement au mois de juin où onze entreprises bénéficient du chômage partiel en lien direct avec les difficultés d'approvisionnement en matières premières, aucune demande en ce sens n'a été émise pour juillet. Une information en trompe-l’œil.
chantier pont Jean-Pierre Buchler - Luxembourg - Ville -  - 20/03/2021 - photo: claude piscitelli
Le PIB du Luxembourg devrait connaître une hausse de 6% en 2021. Une situation inédite au sein de l'Union européenne selon le Statec, qui, dans sa note de conjoncture publiée mardi, prévoit un retour à la normale en 2022.
Wirtschaft,Beilage Classement des Banques.Banken,Finanzplatz,Kirchberg,BNP BGL Paribas.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort. Kirchberg, Luxemburg, Drohne, Drohnenfoto, Vogelperspektive, Bank, Banken, Bankensektor, Finanzplatz, classement des banques, banking
Si le secteur emploie près de 48.000 salariés, représente un poids direct de 3,5 milliards d'euros et pèse 6% du PIB, il reste méconnu. Pourtant, en 2020, en pleine pandémie, ses entreprises ont créé 1.700 emplois, indique la Fondation Idea.
Le nombre de défaillances d'entreprise au Luxembourg cumulées sur les six premiers mois de l'année ne progresse que très légèrement par rapport à l'année dernière, a annoncé ce matin Creditreform Luxembourg. Au cours des six premiers mois, 410 déconfitures ont été recensées, soit 3,02 % de plus qu'un an auparavant.
Le nombre de faillites a particulièrement augmenté dans le secteur du bâtiment avec 55 défaillances contre 33 l’année précédente. (Photo: Tania Fellers)