Changer d'édition

Satellites: Le ciel se contrôle depuis Betzdorf
Le grand-duc Henri, le Premier ministre Xavier Bettel et le ministre de l’Economie Etienne Schneider ont fait le déplacement.

Satellites: Le ciel se contrôle depuis Betzdorf

Chris Karaba
Le grand-duc Henri, le Premier ministre Xavier Bettel et le ministre de l’Economie Etienne Schneider ont fait le déplacement.
Économie 2 min. 27.11.2015

Satellites: Le ciel se contrôle depuis Betzdorf

L'opérateur luxembourgeois de satellites a inauguré ce vendredi un nouveau bâtiment ultra-moderne pour surveiller et gérer la majeure partie de sa flotte depuis Betzdorf. Ce centre opérationnel doit lui permettre de continuer de croître.

Ce pourrait être un bâtiment comme tant d’autres qui se construisent chaque année dans le pays. Sauf que le grand-duc Henri, le Premier ministre Xavier Bettel et son ministre de l’Economie Etienne Schneider ont fait le déplacement pour son inauguration. Pourquoi tant de beau monde ? Parce que les 450 m2 de l’«Antenna Field Technical Facility» (ATF) constituent une étape remarquable dans le développement de SES, l’opérateur luxembourgeois de satellites.

D’abord parce qu’il constitue un résultat concret de la croissance de SES. Le groupe lance régulièrement de nouveaux satellites, sa flotte atteint aujourd'hui 53 appareils géostationnaires à 36.000 km de la terre et 12 petits satellites à 8.000 km. Désormais, 33 de ces satellites sont gérés depuis le centre opérationnel de satellites (SOC en anglais) hébergé dans ce nouveau bâtiment. «Il y a en permanence une équipe de sept contrôleurs satellitaires hautement qualifiés qui travaillent, 24h sur 24, 7 jours sur 7 pour assurer la surveillance et la gestion de nos satellites depuis l’ATF. A quoi s'ajoutent les ingénieurs qui calculent leurs trajectoires», souligne Markus Payer, vice-président communication de SES.

Ensuite parce que SES a fait le choix de développer ce SOC au Luxembourg. Le groupe possède d'autres centres opérationnels dans le monde (aux Etats-Unis et à Gibraltar). Renforcer son centre au Luxembourg est un signal fort de son attachement au Grand-Duché, a rappelé Martin Halliwell. «Nous avons au siège à Betzdorf nos installations technologiques majeures, cela fait partie de notre identité luxembourgeoise», confirme Markus Payer.

L'«Antenna Field Technical Facility» (ATF) se situe au pied du champ d'antennes de SES à Betzdorf.
L'«Antenna Field Technical Facility» (ATF) se situe au pied du champ d'antennes de SES à Betzdorf.
Chris Karaba

SES, une success story «made in Lux», a rappelé le Premier ministre, soulignant que grâce aux satellites, «le petit Luxembourg est devenu le Très Grand-Duché de l'espace». Au-delà du Premier ministre, la présence du grand-duc Henri n'est pas anodine. Depuis le lancement du premier satellite il y a 27 ans, il a été présent à chaque étape du développement de SES, qui occupe au château de Betzdorf l'ancienne résidence de la famille grand-ducale.

L'histoire ne devrait pas s'arrêter là puisque SES prévoit de lancer en 2017 un nouveau type de satellite, SES-12, qui sera le plus grand et le plus puissant jamais lancé.

Linda Cortey


Sur le même sujet