Changer d'édition

RTL vise les 10 millions d'abonnés
Économie 04.11.2021
Médias

RTL vise les 10 millions d'abonnés

Fin octobre, le gouvernement luxembourgeois a approuvé une nouvelle convention portant sur la prestation d'une mission de service public en matière de télévision, radio et activités numériques entre l'État, CLT-UFA et RTL Group.
Médias

RTL vise les 10 millions d'abonnés

Fin octobre, le gouvernement luxembourgeois a approuvé une nouvelle convention portant sur la prestation d'une mission de service public en matière de télévision, radio et activités numériques entre l'État, CLT-UFA et RTL Group.
Photo : Anouk Antony
Économie 04.11.2021
Médias

RTL vise les 10 millions d'abonnés

Le groupe audiovisuel se donne cinq ans pour atteindre cet objectif à l'international. Pour cela, il entend étendre son offre de programmes et services disponibles sur ses plateformes de streaming.

(dpa) RTL Group a relevé ses objectifs sur le marché en plein essor du streaming. D'ici fin 2026, le groupe de médias vise dix millions d'abonnés payants pour ses deux plateformes de streaming (RTL+ en Allemagne et Videoland aux Pays-Bas). De quoi a priori générer un milliard d'euros de revenus, a annoncé le groupe jeudi. Estimant que les deux entités devraient être rentables d'ici les cinq prochaines années. Jusqu'à présent, l'objectif était de compter entre cinq et sept millions d'abonnés payants d'ici 2025.


ARCHIV - 13.06.2021, Luxemburg: Das Logo der RTL Group am neuen Verwaltungsgebäude. (zu dpa "RTL will in den Niederlanden mit de Mols Medienkonzern fusionieren") Foto: Horst Galuschka/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
L'Etat soutiendra RTL à hauteur de 105 millions
La nouvelle convention signée entre le gouvernement et CLT-Ufa prévoit une aide annuelle de 15 millions d'euros entre 2023 et 2030. Un texte que dénonce particulièrement déi Lénk qui y voit «un traitement privilégié».

RTL Group entend d'ailleurs développer sa plateforme de streaming allemande RTL+ (auparavant baptisée TVnow). L'objectif affiché étant d'en faire une plateforme de divertissement cross-média d'ici au premier semestre 2022. Vidéo/TV, musique, podcasts, livres audio et e-magazines y seront donc proposés. Jusqu'à présent, RTL+ avait été structurée de la même manière que les autres portails de streaming, en mettant l'accent sur les offres cinéma et séries principalement.

RTL Group fait partie du portefeuille du groupe Bertelsmann basé en Allemagne, qui en détient la majorité. Selon la société, les recettes de streaming ont augmenté de 30,6% depuis le début de l'année, atteignant les 162 millions d'euros de recettes entre janvier et septembre 2021. À la même période en 2020, les revenus générés par cette branche n'avaient été ''que'' de 124 millions d'euros.

Fin septembre, RTL Group comptait 3,4 millions d'abonnés payants pour ses deux services de streaming. Dont les trois quarts étaient des consommateurs allemands. Des nouveaux usagers d'ailleurs, puisque depuis septembre de l'an dernier, la plateforme a gagné 90% de clients. Porté par cette tendance favorable, le groupe prévoit de générer des revenus d'environ 6,5 milliards d'euros en 2021.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Malgré une baisse des bénéfices de 28% en 2020, le groupe luxembourgeois a dépassé les prévisions du mois de novembre pour son chiffre d'affaires global. Une lueur d'espoir qui pousse même l'entreprise à augmenter son dividende.
Lokales, Coronavirus, Covid-19, RTL Group, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort