Changer d'édition

RTL Group vend ses parts de BroadbandTV
Économie 2 min. 29.10.2020 Cet article est archivé

RTL Group vend ses parts de BroadbandTV

Le groupe a vu ses revenus des publicités chuter de 40% au deuxième trimestre 2020.

RTL Group vend ses parts de BroadbandTV

Le groupe a vu ses revenus des publicités chuter de 40% au deuxième trimestre 2020.
Photo: Guy Jallay
Économie 2 min. 29.10.2020 Cet article est archivé

RTL Group vend ses parts de BroadbandTV

Anne-Sophie DE NANTEUIL
Anne-Sophie DE NANTEUIL
Affaibli par la crise, le groupe médiatique basé à Luxembourg a annoncé se séparer d'actions pour un montant total de 102 millions d'euros. Une somme qui lui permettra de «se concentrer sur l'expansion des entreprises numériques européennes».

Avec un bénéfice net fortement impacté par la crise, RTL Group a plus que jamais besoin de renflouer ses caisses. Un peu plus d'un mois après avoir décidé de renoncer à rapatrier ses activités en Belgique, le groupe médiatique a annoncé jeudi avoir vendu ses parts dans la société canadienne de vidéo en ligne BroadbandTV pour un total de 102 millions d'euros.  


RTL Group
Le covid-19 affaiblit RTL Group
Le radiodiffuseur international basé au Luxembourg fera le point jeudi sur ses activités, alors que le confinement imposé dans plusieurs pays d'Europe a gelé les productions publicitaires et télévisuelles qui génèrent les deux tiers de ses revenus.

Actionnaire majoritaire (51%) depuis 2013, RTL Group en avait fait l’acquisition pour 27 millions d’euros et avait injecté 19,8 millions d’euros, sous forme d’obligations convertibles. Si la différence entre le prix d'achat et celui de revente s'avère positive, elle ne comblera pas le trou creusé par le virus dans la trésorerie. Le groupe médiatique, basé à Luxembourg, a en effet divisé par trois son bénéfice net, passant de 443 millions l'an dernier à quelque 156 millions pour les six premiers mois de cette année.  

La vente de ses parts permettra néanmoins au groupe de «se concentrer sur l'expansion des entreprises numériques européennes», selon le communiqué officiel. A savoir, dans les technologies de streaming et de publicité. En effet, si les revenus des publicités ont chuté de 40% au deuxième trimestre, le groupe audiovisuel a vu augmenter le nombre d'abonnés à ses plateformes de streaming en Allemagne et aux Pays-Bas avec une hausse de 45% au cours des six premiers mois de l'année.


Massive Einbrüche bei den Werbeeinnahmen sollen zu der Entlassungswelle bei RTL Belgium geführt haben.
RTL Belgique conserve son statut luxembourgeois
La branche belge du groupe audiovisuel a finalement décidé de renoncer à rapatrier ses activités chez nos voisins. Conséquence: elle ne pourra pas bénéficier de l'aide promise par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Si cette augmentation ne compense pas la baisse des publicités, elle devrait néanmoins permettre d'éviter de nouvelles mesures au Luxembourg. Pour rappel, la situation financière du groupe avait contraint RTL à mettre en place, en août 2019, un plan social pour 69 collaborateurs en Europe.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La presse peine à négocier son «virage vers l'online»
A l'image de l'acier ou de l'aviation, le secteur de la presse au Luxembourg doit faire face à une crise profonde, accélérée par les effets de la pandémie. Pour Raphaël Kies, chercheur à l'Uni, ces bouleversements doivent s'accompagner de nouvelles manières de faire.
RTL Group voit ses revenus publicitaires chuter de 40%
Le radiodiffuseur international a subi une importante chute de son bénéfice au cours du premier semestre avec la baisse des recettes publicitaires. Mais les abonnés de ses activités de streaming ont en revanche connu une explosion de 45%.
Lokales, Politik, Wirtschaft, RTL Radio, TV,  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Le covid-19 affaiblit RTL Group
Le radiodiffuseur international basé au Luxembourg fera le point jeudi sur ses activités, alors que le confinement imposé dans plusieurs pays d'Europe a gelé les productions publicitaires et télévisuelles qui génèrent les deux tiers de ses revenus.
RTL Group
Les Pirates attaquent sur le dossier RTL
L'Etat doit-il, oui ou non, remettre au député Sven Clement l'accord passé en 2017 entre le gouvernement et le groupe de médias qui souhaite délocaliser une partie de son activité en Allemagne et procéder à un vaste plan social. La cause a été plaidée, lundi, au tribunal administratif
Lokales, Coronavirus, Covid-19, RTL Group, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Le vent souffle dans les médias luxembourgeois
Dernière annonce en date : le départ de Josée Hansen de la rédaction du Lëtzebuerger Land. Mais ça bouge également à la tête du Quotidien tandis que le Journal a déjà annoncé la fin de son édition papier pour fin 2020.
Beschreibung:	Presserevue, Zeitung, Zeitungen, Presselandschaft, Journal, Luxemburger Wort, Tageblatt, Quotidien, Lëtzebuerger Land
RTL Belgique quitte le giron luxembourgeois
L'impact financier de la crise du covid-19 a poussé le CA de la chaîne privée à délaisser le Grand-Duché. Après pratiquement 15 ans d'exil, le groupe rejoint la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) et espère pouvoir toucher des aides d'Etat.