Changer d'édition

Roger Federer appose son empreinte à Contern
Économie 4 4 min. 17.06.2021
Logistique

Roger Federer appose son empreinte à Contern

Les personnels peuvent préparer jusqu'à 800 commandes individuelles par heure.
Logistique

Roger Federer appose son empreinte à Contern

Les personnels peuvent préparer jusqu'à 800 commandes individuelles par heure.
Photo : Chris Karaba
Économie 4 4 min. 17.06.2021
Logistique

Roger Federer appose son empreinte à Contern

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Kuehne+Nagel a été retenu comme centre de distribution européen de la marque On Running. Y compris pour les célèbres baskets «The Roger» adoptées par le tennisman suisse, vainqueur d'une vingtaine de tournois du Grand Chelem.

Au Luxembourg, Kuehne+Nagel a su se faire une place majeure. Et là, il n'est pas seulement question de ses capacités d'entreposage, proches des 105.000 m2. En 51 ans de présence au Grand-Duché, le spécialiste du fret a su se faire une place sur le podium des 'gros de la logistique', aux côtés de Cargolux et CFL Multimodal. Sauf que ces deux concurrents ne peuvent se vanter d'une particularité propre à K+N : avoir tapé dans l’œil de l'équipementier suisse On Running.


Blick aus dem Verladekran im 33 Hektar umfassenden CFL-Multimodal-Hub in Bettemburg: Hier werden Transport-Container von Lastwagen auf die Schiene gesetzt und umgekehrt.
Le secteur logistique attend les gigaliners
Ces poids lourds à forte capacité de chargement restent interdits au Grand-Duché, contrairement à d'autres voisins européens. Pourtant ces "géants de la route" seraient bienvenus pour permettre au secteur d'alléger ses rejets CO2.

La relation a débuté en 2010. «A l'époque, il n'était question que de gérer une dizaine de palettes de chaussures, sourit Markus Kettenhofen. Maintenant, juste pour ce client, il nous faut tout ça...» Et «ça» c'est un entrepôt de 20.000 m2, au cœur de la zone de Contern et dédié uniquement à l'entreposage, la préparation et l'expédition des baskets et autres vêtements de course du client helvète à destination de la totalité de ses clients en Europe. Magasins comme particuliers.

Ce contrat, Kuehne+Nagel Luxembourg aura la charge de le gérer jusqu'en 2029. Et vu que le marché de On Running ne cesse de gonfler, le logisticien sait déjà que les parties encore libres du dépôt et son extension de 10.000 m2 pourraient vite être exploitées. «En moyenne, le volume d'expédition gagne près de 16% par an, mais avec la pandémie et la période de confinement, les ventes ont progressé un peu plus vite encore», note avec satisfaction le responsable des installations.

Il a donc moins fallu expédier vers les boutiques, mais plus directement auprès des clients. Ces consommateurs qui, depuis chez eux, réservaient une paire de chaussures pour leurs futurs joggings, les chaussettes idéales, le T-shirt anti-transpiration, etc. Autant de pièces certes produites pour la plupart en Asie, arrivées par bateau à Anvers mais soigneusement rangées ici, à Contern. «On running nous a choisis d'abord pour notre positionnement central. Depuis ici, une commande est vite arrivée en Allemagne ou en France (qui sont les principaux marchés).»

De la puce RFID au coup de polish

Mais Markus Kettenhofen sait que le site dispose d'autres atouts. Le sérieux de la gestion des flux arrivées et départs ou la modernité des installations en font partie. Tout comme le savoir-faire de la main-d'oeuvre non seulement pour préparer les centaines de cartons prêts à parcourir l'Europe, mais aussi pour reconditionner le matériel qui pourrait être retourné. «On réceptionne les surplus, mais aussi les articles qui ont pu être proposés pour démonstration ou les achats qui ne correspondent pas tout à fait aux exigences d'untel.» A charge alors pour les personnels de bien vérifier l'état de chaque pièce, les nettoyer si besoin et les remettre dans le circuit pour une nouvelle vie.

Des petites mains employées également pour accommoder les produits selon les souhaits du moment. Ici, un client qui veut afficher le prix des baskets sur les boites, telle promotion qui nécessite l'ajout d'un cadeau avec l'envoi. Le travail s'adapte aux exigences du jour. Mais de la lecture de la puce RFID au coup de main pour polisher une semelle, rien ne doit être laissé au hasard.

C'est bien des On Running que Roger Federer portait à Roland-Garros. Regardez ses pieds à Wimbledon, si ça se trouve ses baskets viendront du Luxembourg...
C'est bien des On Running que Roger Federer portait à Roland-Garros. Regardez ses pieds à Wimbledon, si ça se trouve ses baskets viendront du Luxembourg...
Photo : AFP

Et puis, parmi les quelque 5.000 références O-R en stock, il y a l'icône. La paire référence de la marque : la «The Roger», en mode sportif ou fashion. Du léger avec un amorti à la hauteur des volées de Federer qui lui a donné son prénom. Mais pas le temps pour Markus Kettenhofen d'admirer les déclinaisons de la chaussure préférée du tennisman aux vingt trophées en grand chelem. Dans les trois autres dépôts Kuehne+Nagel, d'autres commandes le réclament.

A commencer par les expéditions de gros robots ou alors des bobines de Tyvek produites dans l'usine voisine de Dupont de Nemours. «Eux aussi, nous ont fait vivre une année 2020 extraordinaire. Leur tissu était réclamé partout...» Pas de quoi faire peur au manager et aux 700 salariés du groupe au Luxembourg. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Comme en 2020, le groupe tire son épingle du jeu auprès des résidents et des frontaliers à en croire les conclusions de l'enquête menée par Randstad et publiée mercredi. Cette dernière fait la part belle aux acteurs actifs dans la mobilité.
Lokales,CFL Gebäude-Bahnhof Luxemburg,Gare. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Le géant de l'e-commerce vient de confirmer son implantation à Metz. Un investissement de près de 300 millions pour mettre en service ce huitième entrepôt français qui pourrait entraîner près de 1.000 embauches. Mais il n'y a pas que des vivats après cette annonce.
(FILES) In this file photo taken on February 02, 2021, an Amazon delivery driver carries boxes into a van outside of a distribution facility in Hawthorne, California. - A week of blockbuster earnings reports from Big Tech culminates Thursday with Amazon revealing profits from pandemic-revved online shopping and growing reliance on internet-hosted services. The e-commerce colossus is among the internet giants whose businesses thrived as precautions against Covid-19 led people around the world to go online for work, school, shopping and socializing. (Photo by Patrick T. FALLON / AFP)
Contrairement à Luxair qui a été fortement pénalisé par la pandémie et ses conséquences, la compagnie aérienne de fret a vu ses bénéfices s'envoler en 2020. Un résultat accompagné par des changements au sein du conseil d'administration, avec la nomination de Christiane Wickler au poste de présidente.
Newsdesk, Cargolux, LX-VCF Not Without my Mask, Findel, Boeing, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Black Friday, achats de Noël, soldes de début d'année : l'entreprise ne sait plus où donner de la tête pour satisfaire ses clients du e-commerce. Depuis Contern, elle gère les expéditions de près de 45.000 commandes par semaine.
WO fr., Luxroutage , Contern , Logistique , Foto:Guy Jallay/Luxembourger Wort