Changer d'édition

«Résultat remarquable» pour les immatriculations
Économie 2 min. 29.04.2019 Cet article est archivé

«Résultat remarquable» pour les immatriculations

Le Luxembourg compte de plus en plus de voitures.

«Résultat remarquable» pour les immatriculations

Le Luxembourg compte de plus en plus de voitures.
Photo: Chris Karaba
Économie 2 min. 29.04.2019 Cet article est archivé

«Résultat remarquable» pour les immatriculations

Mara BILO
Mara BILO
Bonne nouvelle pour le marché automobile luxembourgeois. Au premier trimestre 2019, les nouvelles immatriculations de voitures particulières sont en progression de 4 % sur un an, selon les données du Statec.

C'est ce qu'annonce le Statec dans le dernier numéro de sa publication mensuelle sur l'état de la conjoncture luxembourgeoise «Conjoncture Flash» publié lundi. Selon les experts du Statec, c'est «un résultat remarquable». A titre de comparaison, le nombre de nouvelles immatriculations dans la zone euro s'élève à -3,9 % sur la même période.


Le groupe Volkswagen continue d'accroître son rang de numéro des ventes en Europe malgré un marché morose
Automobile: Luxembourg vers un record
L'entrée en vigueur des nouvelles normes d'émissions, début septembre, a plongé le marché européen dans un troisième mois de recul. Le Luxembourg vise toujours un record d'immatriculations de voitures neuves.

D'après les auteurs de l'étude, «presque tous les autres États membres ont vu les ventes de voitures diminuer par rapport au début de 2018, à l'exception de l'Allemagne», où les ventes sont en hausse de 0,2 %.

L'entrée en vigueur de nouvelles normes européennes d'homologation avait eu «un impact significatif sur l'industrie automobile européenne» l'année dernière, note le Statec. «Si l'on peut à présent parler d'une certaine normalisation au Luxembourg, ce n'est pas encore tout à fait le cas dans la zone euro.»

Le nombre de nouvelles immatriculations de véhicules commerciaux légers et lourds reste élevé: +4,5 % sur un an dans la zone euro, presque 20 % au Luxembourg.

L'inflation et le chômage progressent

Au-delà du nombre de nouvelles immatriculations, le Statec constate que, comparé à la zone euro, l'inflation luxembourgeoise est en hausse et s'établit en mars 2019 à 2,2 % sur un an contre 1,4 % pour la zone euro. «L’écart entre l’inflation au Grand-Duché et dans la zone euro atteint même son plus haut niveau depuis la fin de 2015». 

D'après les informations de l'institut luxembourgeois de la statistique, cela s'explique d'une part par la hausse du prix des services, qui remonte à 2,4 % sur un an en mars 2019, et d'autre part par le prix des biens industriels. «La contribution des services à l’inflation a triplé au Grand-Duché par rapport à 2018 tandis qu’elle est restée stable dans la zone euro.»

Impact du Revis


Parc Automobile, Belval, le 24 Septembre 2018. Photo: Chris Karaba
Nos voitures prennent des rides
Le pourcentage de véhicules âgés de plus de dix ans a augmenté entre 2017 et 2019, selon une étude de KPMG sur l'automobile dévoilée ce mardi.

Le taux de chômage est également en hausse, ce dernier ayant «significativement augmenté en février et en mars 2019», comme l'indique le Statec. L'une des raisons de cette hausse semble être certains «effets techniques» de l'ADEM, comme la nouvelle procédure d'inscription. 

D'après l'agence de l'emploi, «une telle hausse est inhabituelle, et peut s’expliquer par les inscriptions de bénéficiaires du Revenu d’inclusion sociale (Revis), suite à l’entrée en vigueur de la nouvelle loi en la matière.» Dans l'ensemble de la zone euro, le taux de chômage a baissé pour atteindre 7,8 % en février 2019.

Au niveau de l'emploi, le dernier chiffre disponible fait état d'une croissance de 3,8 % en février 2019. Au milieu de l'année 2018, l'emploi progressait de 4 %. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Conséquence directe de la mise en place de nouvelles mesures sanitaires, la reprise attendue pour le début 2021 se retrouve repoussée de plusieurs mois, indique mardi le Statec qui estime «difficilement envisageable» un quelconque «rebond significatif» avant plusieurs mois.
WI. Classement des banques . Banken,Finanzplatz Luxemburg ,aArendt. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Depuis mai dernier, des signes positifs émergent de nombreux secteurs d'activité au Luxembourg. Une orientation favorable que confirment les enquêtes de conjoncture réalisées par le Statec en juillet-août.
Einkaufsstraße / CP Présentation du Pakt pro pour déveloper le commerce de detail luxembourgois / 16.04.2016 /  Luxembourg  / Foto: Julien Ramos
Le pourcentage de véhicules âgés de plus de 10 ans a augmenté entre 2017 et 2019, selon une étude de KPMG dévoilée ce mardi.
Parc Automobile, Belval, le 24 Septembre 2018. Photo: Chris Karaba
L'entrée en vigueur des nouvelles normes d'émissions, début septembre, a plongé le marché européen dans un troisième mois de recul. Le Luxembourg vise toujours un record d'immatriculations de voitures neuves.
Le groupe Volkswagen continue d'accroître son rang de numéro des ventes en Europe malgré un marché morose
Le nouveau rapport de l'Observatoire de la formation des prix indique que l'inflation générale au Luxembourg a reculé au premier semestre 2014 et s'est élevée à 0,98%. Une baisse qui s’explique en grande partie par l’évolution des produits pétroliers.