Réquisitoire de Luxleaks

6 mois pour Deltour et une simple amende pour Halet

Rassemblement de soutien et de solidarité avec les inculpés Edouard Perrin, Raphaël Halet et Antoine Deltour, Luxleaks, Luxembourg, le 12 Decembre 2016. Photo: Chris Karaba
Rassemblement de soutien et de solidarité avec les inculpés Edouard Perrin, Raphaël Halet et Antoine Deltour, Luxleaks, Luxembourg, le 12 Decembre 2016. Photo: Chris Karaba
Chris Karaba

(pso) - Le représentant du ministère public du Luxembourg dans le procès en appel des accusés de Luxleaks a requis ce lundi 6 mois de prison avec sursis assortis d'une amende de 1.500 euros pour Antoine Deltour et une amende simple (au montant indéterminé) pour Raphaël Halet.

En première instance, l'ancien auditeur de PricewaterhouseCoopers (PwC) et celui qui était chargé du secrétariat du département «fiscalité» avaient respectivement écopé de 12 et 9 mois de prison avec sursis, avec des amendes de 1.500 et 1.000 euros, pour avoir soustrait à leur employeur les documents fiscaux confidentiels qui avaient mis à nu l'industrie luxembourgeoise de l'optimisation fiscale.

Comme les juges ayant officié au printemps, l'avocat général John Petry requiert l'acquittement pour le journaliste Edouard Perrin, 45 ans. Il avait utilisé les copies de ces accords passés entre le fisc luxembourgeois et des multinationales (par l'intermédiaire de la société de conseil PwC) dans deux reportages de Cash investigation, en mai 2012 et juin 2013, avant de coopérer avec le consortium international de journalistes d'investigation (ICIJ) qui les avait publiés sur son site le 5 novembre 2014 dans le cadre des révélations dites de Luxleaks.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.