Changer d'édition

Les pilotes surveillés par des détectives privés?
Économie 16.04.2015 Cet article est archivé
Rebondissement dans l'affaire Cargolux

Les pilotes surveillés par des détectives privés?

Rebondissement dans l'affaire Cargolux

Les pilotes surveillés par des détectives privés?

Guy Jallay
Économie 16.04.2015 Cet article est archivé
Rebondissement dans l'affaire Cargolux

Les pilotes surveillés par des détectives privés?

Nouvel épisode de "l'affaire" Cargolux: le LCGB soupçonne que cinq pilotes, dont quatre ont été licenciés en raison d'arrêts pour maladie trop fréquents, aient été surveillés pendant leur congé de maladie par un détective privé.

(lb/A.F.) - Nouvel épisode de "l'affaire" Cargolux: le LCGB soupçonne que cinq pilotes, dont quatre ont été licenciés en raison d'arrêts pour maladie trop fréquents, aient été surveillés pendant leur congé de maladie par un détective privé.

Dans une lettre adressée à l'attention de Paul Helminger, président du conseil d'administration de Cargolux et envoyée en copie à François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures, Aloyse Kapweiler qualifie de "faits graves" ce qu'il y dénonce.

A.F.

Le syndicaliste souligne le fait qu'à aucun moment, Cargolux n'a essayé d'ouvrir le dialogue avec les pilotes en question. Les derniers entretiens remonteraient à trois ans. Il écrit en outre: "Les cinq cas étaient tous présentés par le management en mentionnant des détails concernant la vie privée des concernés pendant leur période de maladie, et ceci en considérant des domiciles assez éloignés. La direction reproche aux concernés de s'être éloigné de leur domicile en dehors des heures de sortie permises".

La direction de Cargolux affirme, d'après Aloyse Kapweiler, ne pas avoir fait appel à la Caisse Nationale de Santé pour procéder à un contrôle de ces pilotes. C'est pourquoi le secrétaire syndical du LCGB avance l'hypothèse de détectives privés, espérant que "cette démarche de la société n'ait aucun lien avec la situation actuelle des négociations de la convention collective de travail des salariés de Cargolux".

Pour l'heure, Cargolux, qui avait démenti avoir licencié ses pilotes pour le motif d'arrêts de maladie trop fréquents, n'a pas souhaité prendre position pour le moment par rapport à ce courrier du LCGB daté du 15 avril 2015.


Sur le même sujet

Pilotes de Cargolux
Quatre pilotes ont été licenciés en raison de congés de maladie trop fréquents chez Cargolux, et un cinquième a reçu un avertissement pour les mêmes raisons. Une affirmation contestée par le transporteur aérien.