Changer d'édition

RBC se retire encore un peu plus du Grand-Duché
Économie 2 min. 25.11.2020

RBC se retire encore un peu plus du Grand-Duché

Déjà en début d'année, 201 postes avaient été supprimés chez RBC au Luxembourg.

RBC se retire encore un peu plus du Grand-Duché

Déjà en début d'année, 201 postes avaient été supprimés chez RBC au Luxembourg.
Photo : Serge Waldibillig
Économie 2 min. 25.11.2020

RBC se retire encore un peu plus du Grand-Duché

Les effectifs luxembourgeois de la succursale de la Royal Bank of Luxembourg vont continuer à descendre en 2021. La faute à un nouveau plan social, non lié à la crise covid assure la direction de l'établissement.

(pj avec Julie Edde) RBC Investor & Treasury Services, qui fait partie de la Royal Bank of Canada, va se lancer dans une nouvelle série de licenciements. L'information a été révélée, mercredi, par nos confrères de Luxtimes. De quoi laisser présager des heures sombres pour les effectifs encore en place au Luxembourg, dans la fameuse tour rouge à Belval. 


A Businessman is silhouetted as he stands under the Arche de la Defense, in the financial district west of Paris, November 20, 2012. France said its economy was sound and reforms were on track after credit ratings agency Moody's stripped it of the prized triple-A badge due to an uncertain fiscal and economic outlook. Monday's downgrade, which follows a cut by Standard & Poor's in January, was expected but is a blow to Socialist President Francois Hollande as he tries to fix France's finances and revive the euro zone's second largest economy.    REUTERS/Christian Hartmann (FRANCE - Tags: POLITICS BUSINESS) - RTR3ANMI
Les baisses d'effectifs reprennent dans les banques
Si 2020 apparaît comme une parenthèse, 2021 s'annonce comme une année mouvementée dans le secteur bancaire. Preuve en est les mouvements entamés au niveau mondial et européen des principaux acteurs. Le Luxembourg ne devrait pas échapper à la tendance.

L'entreprise a fait une proposition de mesures de réduction des coûts en Europe, qui comprendra «quelques pertes d'emplois», principalement au Luxembourg, selon un courriel qui a été envoyé au personnel par le directeur général de l'unité RBC basée à Londres, Francis Jackson.

Il n'y aurait pas de pertes d'emplois liées à ce plan avant 2021, selon les informations transmises. Mais, contactée, la firme a refusé de commenter le nombre de postes concernés. Reste que la nouvelle a surpris les cercles financiers du pays, alors qu'il y a quelques jours encore, le secrétaire général de l'Aleba, Laurent Mertz, assurait : «Pour le Luxembourg, à ce jour, nous n'avons pas d'informations concrètes sur une baisse des effectifs dans les établissements de la Place».

Encore un millier d'employés

«Ces changements sont alignés sur notre stratégie commerciale et ne sont pas liés à Covid-19», a déclaré une porte-parole de la RBC. «Dans la mesure du possible, les pertes d'emplois seront gérées par les baisses d'effectifs naturelles, du redéploiement et des départs en retraite.» La filiale de Belval de l'une des plus grandes banques canadiennes compte environ 1.000 employés permanents et contractuels, travaillant dans les services d'actifs, les services administratifs et les services informatiques pour des clients institutionnels mondiaux.


WI. Classement des banques . Banken,Finanzplatz Luxemburg , Arendt,.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
L'Aleba «craint d'autres plans sociaux» sur la Place
Ayant obtenu «des conditions de départ acceptables» chez Kneip, le principal syndicat du secteur financier ne cache pas, mercredi, son pessimisme pour les mois à venir. «Des entreprises réfléchissent à sabrer dans leurs coûts», avance le président, Robert Mendolia.

Cette année, la société avait déjà supprimé 201 postes permanents au Luxembourg dans le cadre d'un programme de licenciement. Le chiffre d'affaires au niveau du groupe a diminué de 15% par rapport à 2019, pour atteindre 5,2 milliards d'euros à ce jour. La société gère 2.900 milliards d'euros d'actifs dans le monde entier.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Au tour de l'Aleba de monter au créneau
La sortie commune de l'OGBL et du LCGB remettant en cause l'accord de principe trouvé sur le renouvellement des conventions collectives de secteur des banques et des assurances n'est pas du goût du principal syndicat de la Place. Qui dénonce, vendredi, «un déballage médiatique».
Parfum de scandale financier sur la Place
85 institutions bancaires luxembourgeoises sont soupçonnées de laxisme dans la déclaration de transactions suspectes pour un montant total de plusieurs milliards d'euros. Une information révélée par le Consortium international des journalistes d'investigation.
Wirtschaft, Fällige Rückzahlung der Bankkredite, Banken, Boulevard Royal, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Plan social acté chez Öhman Bank
Si la clientèle de la banque suédoise avait été rachetée par la VP Bank, les deux tiers du personnel subissent le départ de l'établissement de la Place. 17 des 28 salariés seront licenciés «d'ici la fin de l'année», indiquent lundi les syndicats
16.03.11 Housewarming Party of Banque Oehman. Foto:Gerry Huberty
La page se tourne enfin chez ABLV Bank
Entamées début avril, les négociations entre les représentants syndicaux et le liquidateur ont abouti la semaine dernière à la signature d'un plan social. Placée en liquidation judiciaire depuis juillet 2019, la banque lettone ferme donc définitivement ses portes.
ABLV
70 emplois en moins pour Kneip
La société, fournisseur de services et de logiciels pour l'industrie des fonds d'investissement, se sépare d'un tiers de ses effectifs. A Bertrange, le plan social est en cours, et pas uniquement en lien avec la crise covid.
Wort.fr, Kneip Communication, Bertrange, Atrium, Rue du puits Romain, 8070 Bertrange foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort