Changer d'édition

Quintet met fin à son aventure suisse
Économie 13.10.2021
Annonce officielle

Quintet met fin à son aventure suisse

L'ancienne KBL renconce à ses ambitions d'expansion en Suisse.
Annonce officielle

Quintet met fin à son aventure suisse

L'ancienne KBL renconce à ses ambitions d'expansion en Suisse.
Photo: Gerry Huberty
Économie 13.10.2021
Annonce officielle

Quintet met fin à son aventure suisse

Moins d'un an et demi après avoir ouvert sa filiale à Zurich, l'ancienne KBL annonce fermer l'entité. 87 emplois sont menacés dans un contexte de difficultés du groupe basé au Luxembourg

(tb avec Marco Meng) - L'expansion suisse de Quintet Private Bank n'aura pas fait long feu. Dix-sept mois après l'ouverture de sa filiale à Zurich, le groupe basé au Luxembourg annonce l'arrêt de son activité. Et donc des 87 salariés présents sur place, selon nos confrères du Luxemburger Wort.


Quintet plombée par sa stratégie d'expansion
L'ancienne KBL affiche une perte nette de 43,7 millions d'euros pour l'année 2019. Les dépenses élevées consacrées à des acquisitions à l'étranger pèsent en effet sur le bilan de la banque privée.

Officialisée mardi matin auprès du personnel, l'annonce est suivie de négociations pour déterminer les conditions de leur départ et si la filiale sera vendue ou liquidée. «Une fois les discussions finies et à condition d'obtenir les autorisations des autorités de contrôle, nous déciderons sur quand et comment l'arrêt s'effectuera», assure Quintet.

Née de la volonté d'expansion de la banque, la filiale suisse gère des actifs à hauteur de 1,85 milliard d'euros, soit l'équivalent de 2% de l'ensemble des avoirs du groupe. Lancée en mai 2020, l'implantation devait être une «étape clé» dans le développement de la banque, mais la pandémie est venue freiner les ambitions du groupe. Outre le départ de nombreux dirigeants, l'entité a subi des pertes financières importantes. De l'ordre de 20,3 millions d'euros en 2020.


Quintet élargit son périmètre d'action à la Suisse
Déjà active dans six pays européens, la banque privée basée au Luxembourg, annonce lundi avoir finalisé l'acquisition de Bank am Bellevue, spécialisée dans la gestion de fortune. Une opération qui intervient moins de deux mois après le décès de son CEO, le Suisse Jürg Zeltner.

La banque rassure que la fin de l'entité suisse ne provoquera «pas d'impact sur les activités, les clients et les salariés de Quintet de l'Union européenne ou en Grande-Bretagne». Quintet Private Bank emploie en tout 2.000 personnes, dont près de 700 salariés au Luxembourg et gère un portefeuille de 85 milliards d'actifs.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L’Union bancaire privée suisse vient de mettre la main sur la branche de gestion de fortune de Danske Bank au Luxembourg. De quoi encore renforcer son ancrage fort à la Place financière grand-ducale.
L'ancienne KBL affiche une perte nette de 43,7 millions d'euros pour l'année 2019. Les dépenses élevées consacrées à des acquisitions à l'étranger pèsent en effet sur le bilan de la banque privée.
Déjà active dans six pays européens, la banque privée basée au Luxembourg, annonce lundi avoir finalisé l'acquisition de Bank am Bellevue, spécialisée dans la gestion de fortune. Une opération qui intervient moins de deux mois après le décès de son CEO, le Suisse Jürg Zeltner.
Grandes manœuvres chez Precision Capital
La banque de la route d'Esch reprend les activités helvétiques de sa «demi-soeur» du boulevard Royal. De son côté, KBL annonce acquérir le portefeuille d'actifs belges de la BIL. Les synergies se dessinent au sein du groupe qatari.
Les activités belges et suisses des deux banques, propriété des Qataris, sont échangées.