Changer d'édition

PwC: Le besoin de mieux se faire connaître
Économie 27.10.2016

PwC: Le besoin de mieux se faire connaître

Le cabinet d'audit et de conseils cherche à se faire mieux connaître du grand public.

PwC: Le besoin de mieux se faire connaître

Le cabinet d'audit et de conseils cherche à se faire mieux connaître du grand public.
Pierre Matgé
Économie 27.10.2016

PwC: Le besoin de mieux se faire connaître

Linda CORTEY
Linda CORTEY
Depuis l'affaire LuxLeaks, le plus grand cabinet d'audit du Luxembourg a repensé sa façon de parler de lui.

(lc) - Auparavant, PwC organisait une conférence de presse pour présenter ses résultats annuels. Surtout lorsqu'ils étaient bons comme cette année (+11% de chiffre d'affaires en plus en un an). Mais aujourd'hui, le cabinet d'audit et de conseils installé à la Cloche d'Or préfère les discussions plus intimes.

C'est individuellement que la presse est conviée à rencontrer le CEO John Parkhouse et ses deux managing partners Rima Adas et Wim Piot. Aucun sujet n'est tabou. Les dirigeants ne cillent pas quand il s'agit de parler de LuxLeaks, ce scandale qui a secoué la firme il y a deux ans et dont le procès a fait les gros titres de la presse nationale et étrangère au printemps dernier. Au contraire.

"Excellentes relations" avec l'administration fiscale

Le retentissement mondial de LuxLeaks a eu peu d'impact sur l'activité réelle de l'entreprise. Si celle liée directement au ruling a effectivement fortement diminué, Wim Piot, l'explique aussi par une évolution plus profonde des prestations fiscales. «Nos relations avec nos clients et avec l'administration fiscale sont restées excellentes», assure l'associé.

LuxLeaks a surtout changé la façon de communiquer de la firme. Le cabinet qui a fondé une partie de son activité sur la discrétion et pris conscience du besoin de soigner son image auprès du grand public «Nos clients sont les entreprises, pas les particuliers, nous n'avions pas l'habitude de nous adresser à eux», note Rima Adas. PwC cherche désormais à mieux faire connaître ses activités mais aussi à instaurer un dialogue inédit avec les citoyens.

C'est de cette démarche qu'est née l'initiative Future of Taxes, par exemple. L'entreprise a initié un cycle de réflexion avec les citoyens sur la réforme fiscale en cours. Une initiative inédite de la part d'une entreprise privée que PwC envisage de rééditer sur d'autres thèmes.