Changer d'édition

PSA a vu ses ventes chuter de 10%
Économie 16.01.2020 Cet article est archivé

PSA a vu ses ventes chuter de 10%

Seule la marque DS a connu une augmentation de ses ventes au sein du groupe PSA.

PSA a vu ses ventes chuter de 10%

Seule la marque DS a connu une augmentation de ses ventes au sein du groupe PSA.
Photo : AFP
Économie 16.01.2020 Cet article est archivé

PSA a vu ses ventes chuter de 10%

Le groupe automobile français (Peugeot, Citroën, DS, Opel, Vauxhall) a tout de même séduit 3,49 millions d'acheteurs l'an passé. Une baisse de marché qui vient à l'heure où l'industriel veut fusionner avec Fiat Chrysler.

(AFP) -Les volumes de vente du groupe PSA auront baissé sur les quatre principaux marchés du constructeur, y compris en Europe (-2,5%) où il concentre désormais 87% de ses livraisons. A l'échelle mondiale, le constructeur aux cinq marques a ainsi vu ses ventes diminuer de 10%. Il est vrai que PSA continue d'avoir de grosses difficultés en Chine, premier marché automobile mondial, où ses ventes se sont effondrées de 55,4% en 2019.

Le groupe a de nouveau souffert de la fermeture du marché iranien sous la pression des sanctions américaines. Sur les quatre premiers mois de 2018, il y comptabilisait encore des volumes de ventes importants (144.000 unités) ramenés à zéro l'an dernier. Hors impact exceptionnel de l'Iran, la chute des ventes atteindrait 6,6%. 

Peugeot à la peine

Le constructeur français souligne qu'il poursuit une politique commerciale limitant les rabais, se concentrant sur des ventes rentables qui lui ont permis d'afficher un taux de profits parmi les meilleurs du secteur. «Dans toutes nos régions, nos équipes sont complètement mobilisées sur la performance, les ventes rentables», a déclaré le président du directoire Carlos Tavares. De plus, la fusion avec Fiat-Chrysler devrait redonner du souffle au groupe.

Par marque, Peugeot a enregistré la plus forte baisse (-16,3% à 1,46 million d'unités) alors que Citroën a davantage limité les dégâts (-5,1%, à 993.000 véhicules) grâce à la bonne dynamique de sa gamme renouvelée en Europe. Ope/Vauxhall a chuté de 5,9% à 977.000 unités, tandis que la marque aux ambitions premium DS a vendu 62.500 voitures dans le monde (+17,4%).

Sur le marché luxembourgeois, où un record d'immatriculations vient d'être enregistré, ni Peugeot ni les autres marques du groupe PSA ne figurent dans le top 5 des automobiles les plus vendues. 


Sur le même sujet

Volkswagen négocie avec ses clients en Allemagne
Le constructeur automobile a entamé des négociations pour solder à l'amiable le grand procès qui l'oppose à des acheteurs depuis fin septembre, l'une des nombreuses ramifications judiciaires du dieselgate.
14.06.2018, Niedersachsen, Wolfsburg: Volkswagenlogo steht an einem VW Golf vor dem Unternehmenssitz. In einer Pressekonferenz hat sich die Staatsanwaltschaft Braunschweig zur weiteren Entwicklung nach einem Ordnungswidrigkeitsverfahren gegen VW geäußert. Foto: Hauke-Christian Dittrich/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
L'union PSA-Fiat Chrysler accouche d'un géant
Les constructeurs automobiles français et italo-américain ont signé «un accord de rapprochement engageant» en vue d'une fusion «pour former le quatrième constructeur automobile mondial», ont annoncé ce mercredi les deux groupes dans un communiqué conjoint.
(COMBO) This combination of file pictures created on October 31, 2019 shows the logo of Italian auto maker Fiat (L) in a cars dealer on January 12, 2017 in Saluzzo, near Turin, and the Peugeot logo pictured at the 2014 Paris Auto Show on October 3, 2014 in Paris. - French carmaker PSA and US-Italian rival Fiat Chrysler have signed an agreement to create the world's fourth largest automaker, they said in a joint statement on December 12, 2019. (Photos by MARCO BERTORELLO and Jo�l SAGET / AFP)
Les équipementiers auto forcés d'accélérer
Deux grandes sociétés du secteur, Delphi et Mahle, ont annoncé licenciements et fermetures de site dans les deux ans. Mais le représentant de la branche croit aux chances des autres usines luxembourgeoises pour maintenir cette activité compétitive.
Les équipementiers auto employaient encore près de 9.000 salariés en début d'année.
Le parc automobile «branché» comme jamais
Les frémissements de l'ère électrique se font ressentir sur le marché automobile. En neuf mois, 2,5 fois plus de voitures électriques ont été immatriculées au Luxembourg qu'un an auparavant. Prime incitative, achat plus propre, offre élargie... le phénomène s'explique.
L'ACL se positionne autour de l’électromobilité
Electrique, hybride plug-in, hybride, essence ou diesel... Vous êtes perdu? L’Automobile Club du Luxembourg répond à toutes vos questions avec un tout nouveau service inauguré ce lundi: le «Mobility Loft».