Procès

LuxLeaks : Vestager ne viendra pas témoigner

La commissaire européenne à la Concurrence a décliné l’invitation à témoigner

Marghrete Vestager a plusieurs fois exprimé son soutien aux prévenus de l'affaire LuxLeaks.
Marghrete Vestager a plusieurs fois exprimé son soutien aux prévenus de l'affaire LuxLeaks.
AFP

(dv/lc) - La commissaire européenne à la Concurrence était citée parmi les témoins du procès LuxLeaks qui a ouvert ce mardi matin à Luxembourg. Marghrete Vestager a indiqué au Luxemburger Wort qu’elle ne viendra pas, pour des raisons d’agenda.

La commissaire danoise a tout de même indiqué que «Les documents LuxLeaks ont donné accès à un nombre remarquable de rescrits fiscaux et constituent une source intéressante d’informations».  Marghrete Vestager exprime ainsi un soutien indirect aux protagonistes de l’affaire.

Elle s’était déjà exprimée sur l’affaire LuxLeaks en janvier dernier, en affirmant que « tout le monde devrait remercier les lanceurs d’alerte et journalistes d’investigation » qui ont exposé le scandale des Luxleaks.  « Ils sont parvenus à changer la place du débat sur l’impôt des sociétés dans l’Europe ».

Vestager fait partie des personnalités invitées à témoigner lors du procès,  avec notamment Pascal Saint-Amans, directeur fiscalité à l'OCDE et Marius Kohl, l'ancien préposé du fameux bureau Sociétés 6 de l'Administration des contributions directes.