Changer d'édition

Premier uppercut au nez de Schneider
Économie 02.08.2017 Cet article est archivé
Exploitation de l'espace

Premier uppercut au nez de Schneider

Etienne Schneider sait que cette critique va revenir.
Exploitation de l'espace

Premier uppercut au nez de Schneider

Etienne Schneider sait que cette critique va revenir.
Pierre Matgé
Économie 02.08.2017 Cet article est archivé
Exploitation de l'espace

Premier uppercut au nez de Schneider

Thierry LABRO
Thierry LABRO
Un des directeurs de l'Institut international du droit de l'espace critique la loi de Schneider sur l'exploitation des ressources de l'espace.

par Thierry Labro

«Ce que fait le Luxembourg est grossièrement contraire aux droits des peuples!» 

Dans une interview qu'il a accordée à nos confrères de la radio culturelle allemande Deutschlandfunkkultur, Stephan Hobe s'emporte contre la loi adoptée au Luxembourg et qui permet l'exploitation des ressources de l'espace. 

Pour le membre du comité directeur de l'Institut international du droit de l'espace, à la tête de l'Institut sur le droit aéronautique et de l'espace de Cologne – entre autres – «cette loi ne peut venir que d'un niveau international», les Nations unies. 

La critique reviendra dans les mois et les années qui viennent. 

Depuis le début de l'année, le vice-Premier ministre et ministre de l'Economie a déjà préparé la réponse en deux axes. 

  1. D'abord il dit que la mer est délimitée géographiquement mais que les poissons qu'on y pêche appartiennent au pêcheur. 
  2. Et ensuite que le Luxembourg ne peut rêver influencer les comités des Nations unies. Ce qui l'amène non seulement à prendre les devants 
mais aussi à réunir des partenaires autour d'une coalition 
qui, elle, pourra faire ce travail que le professeur de droit recommande pour éclaircir le point sensible.

La promulgation de la loi a été l'occasion d'une exposition médiatique et en grande majorité très positive, la période estivale étant plus propice à ce genre de projet. Les critiques suivront...

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Als Grundlage ihrer Kooperation in der SpaceResources-Initiative haben die Kleos Space sàrl. und die luxemburgische Regierung am Montagmorgen eine Absichtserklärung unterzeichnet.
Kleos-Direktor Andy Bowyer und Wirtschaftsminister Etienne Schneider unterzeichneten am Montag eine Absichtserklärung.
Le Parlement a donné son feu vert au projet de loi autorisant l'exploration et l'utilisation des ressources de l'espace, une première en Europe. Le texte doit entrer en vigueur dès le 1er août prochain.
Si le ministre de l'Economie s'appuie souvent sur le succès de la SES pour «vendre» son initiative sur l'exploitation de l'espace, les deux aventures nées du courage politique à 35 ans d'intervalle sont très différentes.