Changer d'édition

Post se modernise et ferme 35 bureaux: notre carte
Économie 3 min. 03.12.2015 Cet article est archivé
Secteur postal

Post se modernise et ferme 35 bureaux: notre carte

Claude Strasser, directeur général de Post Luxembourg, le 3 décembre 2015
Secteur postal

Post se modernise et ferme 35 bureaux: notre carte

Claude Strasser, directeur général de Post Luxembourg, le 3 décembre 2015
Photo: Gerry Huberty
Économie 3 min. 03.12.2015 Cet article est archivé
Secteur postal

Post se modernise et ferme 35 bureaux: notre carte

Post a annoncé jeudi fermer 35 de ses 97 bureaux de poste dans le cadre de la dernière étape de sa stratégie. Découvrez notre carte.

(T.L.) - "Je ne voudrais pas réduire la fermeture de ces 35 bureaux de poste à leur fermeture", a indiqué le directeur général de Post, Claude Strasser, au cours d'une conférence de presse. "Il faut comprendre quels sont ces bureaux: ils sont ouverts moins de quatre heures par jour et ils ne représentent que moins de 5% des transactions de nos clients." Au total, ces bureaux sont ouverts 276 heures par semaine contre 3.857 heures pour la totalité des bureaux.

Vingt collaborateurs sont concernés par cette fermeture. Ils seront réaffectés vers les grands et les moyens bureaux. "Nous avons besoin de ces gens. Nous avons besoin de ces ressources pour déployer notre stratégie", a expliqué le directeur général, qui a aussi assuré qu'une présence géographique dans les régions les moins densément peuplées avait été préservée.

Les locaux de ces bureaux appartiennent principalement aux communes, "dont beaucoup nous ont indiqué vouloir les récupérer."

Quasi-unanimité au Conseil d'administration

Si la décision a été prise par 14 des seize membres du Conseil d'administration et deux abstentions, M. Strasser n'a pas exclu de revenir sur l'une ou l'autre fermeture s'il s'avérait que ce ne soit pas la bonne décision. "Et pas pour des critères d'arrangement particulier". Ils seront fermés au premier trimestre 2016 après une phase de concertation sur la réorientation des personnels et pour des questions d'organisation.

Actuellement coexistent deux réseaux, Post Telecom et celui de Post Courrier et Post Finance, soient 97 bureaux de poste et plus de 20 Post-Shops, dont un certain nombre ne sont que partiellement disponibles, en raison d'horaires d'ouvertures particuliers ou d'aménagements difficiles, notamment en termes de parking, a rappelé le directeur général de l'opérateur historique.

Un sondage mené par TNS ILRES a montré que les clients sont critiques également avec un temps d'attente trop long et un manque de place de parkings. 

Pour des horaires étendus

"Les clients ont aussi indiqué qu'ils préféraient des horaires étendus à un bureau de proximité", a avancé M. Strasser, accompagné de la directrice Hjoerdis Stahl, alors que le président du conseil d'administration, Serge Allegrezza, d'abord annoncé, n'était pas là. Le deuxième argument en faveur d'alternatives au bureau de poste est la simplicité et le parking.

Plus de deux tiers de répondants se déplacent au bureau pour acheter des timbres et des produits préaffranchis, devant les retraits de colis (56%) et l'envoi de lettre (49%).

82% des répondants ont dit avoir confiance dans leur facteur. Pour ceux qui le connaissent et le voient passer régulièrement, le chiffre passe à 99%. Les personnes interrogées ont aussi indiqué que leur alternative favorite au bureau de poste était les centres commerciaux (85%).

La liste des bureaux qui ferment: Arsdorf, Aspelt, Beaufort, Berdorf, Bettendorf, Bissen, Canach, Consdorf, Dalheim, Dippach, Eischen, Eschdorf, Esch-sur-Sûre, Garnich, Grosbous, Harlange, Kleinbettingen, Koerich, Kopstal, Lintgen, Luxembourg-Kirchberg, Luxembourg-Monnet, Niederfeulen, Oetrange, Perlé, Remerschen, Roeser, Roodt-sur-Syre, Rosport, Septfontaines, Steinsel, Tétange, Useldange, Wecker, Wilwerwiltz.

Depuis la loi du 26 décembre 2012, le réseau de vente de Post n'est plus considéré comme faisant partie du service universel. "Nous exerçons cette mission pour sept ans et nous voudrions continuer à nous en occuper" a aussi dit M. Strasser.

Post poursuivra le développement des "Espaces Post", concept moderne et convivial qui regrouperont les produits vendus par Post Finance, Post Courrier et Post Telecom. Le premier ouvrira à la Gare et le déploiement de ces nouveaux espaces prendra de cinq à dix ans.

Une des 32 bornes en libre-service. Une trentaine d'autres verront le jour l'an prochain
Une des 32 bornes en libre-service. Une trentaine d'autres verront le jour l'an prochain
Photo: Thierry Labro

M. Strasser a aussi confirmé la poursuite du développement de partenariats comme ceux qui ont déjà été annoncés avec Cactus et Raiffeisen mais aussi celui du Self Post. Aujourd'hui 32 bornes que les consommateurs peuvent utiliser directement sont déjà en fonctionnement et 30 à 33 autres seront mis en services l'an prochain.

Une des 32 bornes en libre-service. Une trentaine d'autres verront le jour l'an prochainThierry Labro

Avant la conférence de presse, a annoncé M. Strasser, que le conseil d'administration a validé d'une plateforme qui permette à tout un chacun de gérer lui-même son abonnement pour son téléphone portable ou sa tablette.


Sur le même sujet