Changer d'édition

Post reprend du service pour dix ans
Économie 13.11.2019

Post reprend du service pour dix ans

La réception et la distribution des colis jusqu'à 10 kg figurent parmi les obligations de Post.

Post reprend du service pour dix ans

La réception et la distribution des colis jusqu'à 10 kg figurent parmi les obligations de Post.
Photo: Lex Kleren
Économie 13.11.2019

Post reprend du service pour dix ans

L'Institut luxembourgeois de régulation (ILR) a renouvelé sa confiance pour une décennie au groupe Post Luxembourg. Ce dernier est assuré d'effectuer le service postal universel sur l'ensemble du territoire national jusqu'à la fin de l'année 2029.

(ER) - La nouvelle était attendue, elle a été confirmée. L'ILR a confié à Post Luxembourg la mission du service postal au Luxembourg pour les dix prochaines années, à savoir du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2029. 


Post emploie toujours plus, ArcelorMittal dévisse
Comme c'est le cas depuis 2016, l'ancienne P&T reste le principal employeur du pays, devant les CFL et le groupe Cactus selon les données publiées lundi par le Statec. Le géant mondial de l'acier, lui, continue de voir ses effectifs au Grand-Duché fondre.

Un choix qui s'est fait alors que le groupe était l'unique postulant au marché public lancé en août 2019, conformément aux exigences de la loi européenne de 2012 imposant aux États d'assurer le principe de libre concurrence au niveau européen. 

Le premier employeur privé du pays s'est engagé à assurer la levée, le tri, l'acheminement et la distribution des envois postaux jusqu'à 2 kg et des colis jusqu'à 10 kg, la distribution de colis originaires d'un autre Etat membre de l'UE jusqu'à 20 kg, les services relatifs aux envois recommandés et aux envois à valeur déclarée.  Cette activité doit être assurée au moins cinq jours par semaine.


Sur le même sujet

Post emploie toujours plus, ArcelorMittal dévisse
Comme c'est le cas depuis 2016, l'ancienne P&T reste le principal employeur du pays, devant les CFL et le groupe Cactus selon les données publiées lundi par le Statec. Le géant mondial de l'acier, lui, continue de voir ses effectifs au Grand-Duché fondre.
Post Luxembourg dans le viseur... de ses concurrents
Tous les opérateurs luxembourgeois, sauf Post Luxembourg, regroupés dans l'OPAL, dénoncent le peu d'ardeur que met l'institut luxembourgeois de régulation, à corriger la domination du marché par l'opérateur historique.